Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

24 avril, 2018

Dédicaces : Pascale Forest à la rencontre de ses lecteurs

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min
elles sont venues de St Just en chevalet pour rencontrer l'artiste_1
Elles sont venues de Saint-Just en Chevalet 
L’auteur »Pascale Forest » était en séance de dédicaces ce samedi 21 avril à l’accueil du château St Hugues pour sa nouvelle médiévale intitulée  » Le pacte »,autoéditée par elle même:
 
  » An de grâce 1024,dans un petit village du brionnais….naissance d’un enfant qui deviendra un saint homme…. »
 
Originaire  des bords de Loire, Pascale a déjà publié des recueils de poésie et  des contes pour enfants : « Petit moine », « Timie »,  » Tchoopä » et son petit dernier  » le mystérieux voyage de Kayan » en 2017.
  Son écriture est un mélange de genres où imaginaire et réalité se rejoignent. Son nouveau projet :   » Le Pacte » en bande dessinée…. à suivre.
un couple de roannais très interessé_1
Des Roannais très intéressés
 

Patience !

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20180424_033706_1

 

 

 

La municipalité semble avoir eu raison de commander des sacs destinés à promouvoir notre village. Des demandes se font pressantes à l’antenne touristique du château pour l’acquérir. Il est en cours de fabrication et son arrivée ne saurait tarder. Nous ne manquerons pas de vous en informer.

Travaux de voirie

Classé dans : Point sur les travaux — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

cette-annee-la-commune-va-realiser-la-deuxieme-phase-du-chemin-de-montmegin-photo-fabienne-croze-1523646300_1

Le chemin de Montmegin traverse  les bois.

Lors de la dernière réunion du conseil municipal, le programme voirie de l’année 2018 a été finalisé. Une deuxième partie du chemin de Montmegin d’une longueur de 520 m sera aménagée de la même manière que la première partie réalisée en 2017. Le coût estimatif se situe autour de 21 000€. Aucune subvention n’est à espérer pour le financement de ces travaux. Autre projet : l’aménagement de la placette du Vernay.

20180421_102557_1

Le revêtement de la Grand’Rue a piètre allure.

La Grand’Rue s’est fortement dégradée cet hiver. Une réunion avec les représentants de la Direction Départementale des Routes et des Infrastructures et la municipalité a eu lieu dernièrement. Cette voie étant départementale, les travaux en incombent au département, la commune participant à hauteur de 8%. Le programme des travaux gérés par le département a été finalisé. La réfection de la Grand’Rue ne pourra donc se faire qu’en 2019. En attendant, des nids de poule se forment que les employés de la DRI de Marcigny reboucheront tant bien que mal.

20180421_102607_1

Des touristes de plus en plus nombreux

Classé dans : Tourisme — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20180419_135748_1Ces touristes suisses originaires de Bâle font partie d’un groupe venu en autocar. Ils suivent le circuit des églises romanes du Brionnais et ont déjeuné chez Monique.

La météo estivale et la pub faite récemment dans les médias (journaux et télévision) font que la saison touristique a commencé tambour battant. Ce dimanche, ils étaient nombreux à flâner dans les rues du village et à visiter notre patrimoine. La terrasse de Monique n’a pas désempli.

Agenda du maire en avril

Classé dans : Agenda du maire — mairiesemurenbrionnais @ 6 h 59 min

Vendredi 6 à 18h30: Présence à la remise de 2 minibus à Brionnais Découverte- Animation Jeunesse et à Sud Foot 71.

Lundi 9 à 14h30: Signature du compromis de vente d’une parcelle du lotissement des Croix chez Me Gaulard.

Mardi 10 à 7h30: Réunion avec les employés communaux.

Mardi 10 à 20h: Réunion du conseil municipal.

Dimanche 15 à 19h: Accueil du réalisateur de l’émission « le Village Préféré des Français »

Lundi 16 et mardi 17: Présence au tournage de l’émission « le Village Préféré des Français »

Mardi 17 à 7h30: Réunion avec les employés communaux.

Vendredi 20 à 14h30: réunion du conseil d’administration de l’EHPAD Bouthier de Rochefort.

Vendredi 20 à 20h30: Présence à la conférence sur le climat.

Dimanche 22: Participation à l’Anniver’Sel à Saint-Julien de Jonzy.

Lundi 23 à 17h: Réunion des maires de la communauté de communes de Semur en Brionnais à Fleury la Montagne.

23 avril, 2018

Le transport qui crée du lien social

Classé dans : Vie associative,Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

 

jean-hugues-perrier-a-l-esprit-associatif-photo-fabienne-croze-1523907625_1Entraide brionnaise a vu le jour en 1999.  À Semur, dix chauffeurs transportent jusqu’à 160 km aller et retour, dans leur véhicule, 45 adhérents ne conduisant pas ou plus du tout, à savoir des personnes âgées, des étudiants, des demandeurs d’emploi, etc.

Le Semurois et jeune retraité Jean-Hugues Perrier est secrétaire d’Entraide brionnaise. En 2017, on a transporté à Semur un grand nombre de passagers en assurant 4 577 kilomètres en 119 sorties. M. Perrier est de Semur et connaît presque tout le monde. Les utilisateurs ont leurs habitudes et font souvent appel aux mêmes bénévoles. Il leur demande d’appeler à l’avance. « Si je ne suis pas disponible, je téléphone à un autre conducteur. »

Transporter mais aussi accompagner

Jean-Hugues Perrier a assuré des transports à Vichy pour des ophtalmos et à Paray, Mâcon et Roanne pour les cliniques et hôpitaux. « Je transporte beaucoup de personnes âgées. surtout pour des rendez-vous médicaux : radios, scanner, prises de sang, pédicure, kiné, médecin, etc.

Comme il y a de moins en moins de spécialistes, il faut aller de plus en plus loin. Marcigny, c’est pour les généralistes. Parfois, j’attends une demi-journée. J’apporte des livres, des mots croisés. On ne devrait pas dépasser deux heures d’attente, mais on dépasse souvent car le passage en salle d’attente, les soins, l’attente des résultats, c’est long ! Je transporte parfois des personnes motorisées au car TGV ne souhaitant pas laisser leur voiture sur le parking. Certains ont de la famille au village, mais ils ne veulent pas la déranger. Pendant le trajet, on discute, on parle de tout et de rien : j’ai la parole facile. Avant de partir, on boit le café. Plus d’un se sent seul et cherche à converser. À l’hôpital, on accompagne la personne transportée dans les services. Le monde des hôpitaux est très compliqué, surtout si on n’a pas l’habitude. La philosophie de l’association est l’accompagnement. Certaines communes n’adhèrent pas au dispositif en pensant que c’est compliqué. Il suffit d’un référent, de gens à transporter et de chauffeurs qui sont dédouanés à 42 centimes du km, réglés au chauffeur. Il y a une assemblée générale annuelle, une cotisation de 4 € et 145 adhérents. Il suffit de faire une déclaration à notre assurance. Il n’y a guère de frais pour l’association. »

Informations : Les personnes intéressées par ce service peuvent se renseigner dans les mairies.

Source JSL (Fabienne Croze)

21 avril, 2018

Les assocations du village ont fêté la fin du tournage pour la télévision

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Afin de clôturer les deux journées de tournage pour l’émission « le Village Préféré des Français » la municipalité a eu l’idée d’inviter toutes les associations du village autour d’une dégustation de viande charolaise, de fromages de chèvres et de vins du pays.

Il y avait donc foule sur la place Saint- Hugues par une soirée de printemps d’une grande douceur.

Le couple Ricol, vêtu en Brionnais, a chanté avec son orgue de Barbarie pour faire patienter la très nombreuse assistance en attendant l’arrivée des caméras. Puis les Turelurons ont donné un petit récital.

Les producteurs de vin des Coteaux Brionnais et Jean-Claude Berthillot ont débouché des bouteilles de leurs crus. Christophe Wagner  a fait goûter ses fromages de chèvres, l’ancien boucher et 1er  adjoint Robert Bayon assisté de son épouse Claudette a préparé des assiettes de viande charolaise. Tous se sont exclamés : « Il faudrait que ce soit comme cela tous les jours. Il se passe de plus en plus de choses ici, surtout depuis l’émission « Des Racines et des Ailes ». Et la saison touristique ne fait que commencer. » De leur côté, les enfants ont trouvé que « c’était trop bien ».

IMG_2569_1

Les conseillers municipaux s’activent pour préparer la fête

IMG_2570_1

Le couple Ricol a créé l’ambiance et a fait patienter la foule

IMG_2571_1

Photo souvenir pour les Turelurons

IMG_2572_1

Pendant le concert des Turelurons

IMG_2573_1

Les caméras sont enfin là

IMG_2576_1

Le maire ne cache pas sa satisfaction

IMG_2579_1

Tiga apprécie la viande charolaise

IMG_2586_1

C’est un peu la cohue pour se faire servir

IMG_2587_1

IMG_2588_1

 

IMG_2593_1

Jean-Claude Berthillot donne un cours d’oenologie

Anniver’Sel du Grenier à Sel

Classé dans : Manifestations,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

!cid_178599e07582aa81d81e769599f870ebad117c5e@orange_1

Lettre%20invit%20Ble%2022%20avril%20avec%20en%20tête%20Abise-page-001_1

Concours Architecture et Patrimoine Maisons Paysannes de France 2018

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

 

13-Maisons-Paysannes-France-Concours-Architecture-patrimoine-rehabilitation-extension-construction-01[1]Comme chaque année, Maisons Paysannes de France organise un concours ouvert à toute personne ayant effectué des travaux de restauration sur un bâti ancien ou réalisé des constructions contemporaines adossées à un bâti ancien.
En 2017, nous avons eu le plaisir de voir décerner le 1er prix catégorie Architecture Contemporaine à deux de nos adhérents, Guillaume et Mélanie de Rochegonde, pour la restauration d’une chapelle romane et la construction d’une extension contemporaine au doyenné de Bézornay (visite prévue samedi 21 avril prochain à 14 h).
Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 juin 2018.
Plus d’informations sur ce lien : http://www.maisons-paysannes.org/actions/concours/
Renseignements au 01 44 83 63 63 ou sur concours@maisons-paysannes.org

20 avril, 2018

Semur en Brionnais a une carte à jouer à la télé

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

semur-en-brionnais-a-une-carte-a-jouer-a-la-television-1524072420_1

Les cloches de la collégiale sonnent 9 h sous un soleil presque estival. Aux abords de la mairie, une quinzaine de personnes est attroupée, les regards attentifs à tout ce qui pourrait trahir la présence de caméras de télévision. Le maire, François Baciak, sort de la mairie le sourire aux lèvres devant ce petit monde enthousiaste. Pendant qu’une équipe de tournage s’approche du château Saint-Hugues, les plus jeunes sont déjà en train de revêtir leur tenue de figurants. Apprentis cavaliers, ils seront pour l’occasion les nouveaux guides de ces lieux plébiscités par l’émission de France 2 Le village préféré des Français divertissement aux deux millions et demi de téléspectateurs diffusé en juin. « La production n’a pas dit pourquoi Semur-en-Brionnais a été sélectionnée. Je pense que notre appartenance à l’association des Plus beaux villages de France et notre site internet ont joué, suppose le maire. Cela fait quelques années que la fréquentation notamment du château augmente. La communication commence à porter ses fruits. »

Médiatisation accrue

Le constat est d’autant plus aisé pour l’édile que Semur-en-Brionnais a déjà été largement mis en lumière dans le magazine de France 2 Des racines et des ailes , en février dernier. « On ressent déjà les effets. Hier encore, j’ai eu des Belges qui m’ont dit avoir vu le village à la télé. Ça fonctionne », sourit Monique Lecomte, la gérante du restaurant L’Entrecôte brionnaise , dans l’espoir d’une saison touristique boostée par cette médiatisation accrue.

Dans les oubliettes du château, les caméramen suivent les enfants sous l’œil de Jean-Louis Dosso Greggia. Cet érudit, président de l’association des Vieilles pierres de Semur, vante un patrimoine qu’il connaît mieux que personne. À lui seul, le château attire près de 6 000 visiteurs à l’année dans toutes les activités. Son discours passionné sera tout aussi dithyrambique l’approche de la collégiale romane Saint-Hilaire ou du prieuré Saint-Hugues, autres bijoux du village médiéval. « Semur a un potentiel encore en partie inexploité. Cela demande des moyens financiers importants pour une petite commune. Ce genre de médiatisation, ça peut aider… », conclut un riverain.

Source JSL (Charlotte Rebet)

12345...580
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant