Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

  • Accueil
  • > Vie communale
  • > Etude pour la création d’un gîte de groupe à Semur en Brionnais (suite)

5 février, 2009

Etude pour la création d’un gîte de groupe à Semur en Brionnais (suite)

Classé dans : Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 14 h 08 min

Nous continuons la publication de l’étude faite par la Chambre d’Agriculture sur l’opportunité de la création d’un gîte de groupe sur notre commune et plus généralement sur l’activité touristique sur le canton.

 

III) Étude de la clientèle potentielle.

  1. Clientèle traditionnelle du département et des micro régions :

La clientèle du département est composée à 73% de Français et à 27% d’étrangers.

Français : Franciliens, Bourguignons, Rhône Alpins, Nordistes.

Étrangers : Hollandais, Allemands, Belges, Anglais.

La durée moyenne du séjour est de 1,35 jour. La majorité des séjours (80%) se fait dans la famille ou dans les résidences secondaires.

NB : Cette durée moyenne est faussée du fait que de nombreux touristes font étape une seule nuit dans notre département sur la route du Sud.

  1. Segmentation de la clientèle :

Nous assistons à un vieillissement de la clientèle (exemple : la tranche 45-65 ans représente aujourd’hui 70% de la clientèle contre 58% il y a 10 ans.

Faiblesse : vieillissement de la clientèle, baisse de certaines clientèles étrangères, cadres et professions libérales en baisse.

Forces : fort bassin de clientèles à proximité, segments de clientèles homogènes et identifiables, possibilité d’actions marketing ciblées.

  1. Approche des moyens de recherche des clients :

Pour un gîte de séjour :

-Taille du gîte pour 74% des cas.

-Région : pour 67% des cas. Les clients font leur choix par rapport à un lieu central pour des retrouvailles.

-Prix : pour 59% des cas.

Moyens de connaissances de l’hébergement par les clients :

Internet est le premier moyen de connaissance loin devant les brochures.

Faiblesse : il existe une multitude d’offres répondant aux attentes des clients.

  1. Approche « sociale » d’un gîte de groupe :

Les grands gîtes servent maintenant à des retrouvailles familiales ou entre amis. L’été, ils servent à un tourisme dit social plutôt sollicité par les Centres Communaux d’Action Sociale ou des associations désirant faire partir en vacances des enfants ne pouvant pas forcément partir (pour cause de revenu, handicap…)

IV) Les partenariats possibles.

  1. Les partenaires institutionnels :

-Les mairies sont des relais d’information incontournables.

-L’Office de Tourisme bien évidemment.

-Les Comités départemental et régional du tourisme sont des outils indispensables de promotion.

2) Les partenaires privés :

-Les réseaux de labels (Gîtes de France, Fleur de Soleil…) grâce à leur notoriété sont des partenaires rassurants et efficaces.

-Les restaurateurs locaux qui peuvent trouver une clientèle intéressante.

-Les hôtels qui organisent des fêtes de famille ou des mariages mais ne peuvent coucher tout le monde.

- Toutes les associations s’occupant d’enfants ou d’adultes et qui leur proposent des vacances.

(A Suivre)

Laisser un commentaire

 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant