Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

13 février, 2017

Ils se sont rencontrés grâce à « Tous Paysans »

Classé dans : Vie associative,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Lundi s’est tenue une réunion bilan de la 1e tranche de «Tous Paysans» financée par des fonds européens et se terminant à l’été. Cette action ponctuelle pourrait participer aux réflexions conduites par les élus des communautés de communes du Brionnais et de la Loire pour l’aménagement du territoire et l’élaboration des PLU et PLUI.

Ce jour démarrait la 2e partie de cette action. Autour de la table : Brigitte Chizelle, sociologue du cabinet «autrement-dit», Anne-Sophie Desvignes, animatrice de Tous Paysan, des bénévoles acteurs du territoire, et des élus.

IMG_9158_1

Pourquoi ce titre provocateur ? Pays, Paysans, Paysages ont une racine commune. Paysan, dans le Larousse : «habitant d’un pays». Les participants à la réunion-bilan finalisant la première tranche de réunions revendiquent leur appartenance au Charolais-Brionnais et à son bassin de vie incluant une partie de la Loire (Charlieu, St-Nizier étaient historiquement brionnais)

Quel premier bilan ? Une 1ière analyse du travail par groupe a permis de répertorier les plus et les moins des bassins de vie, les attentes des uns et des autres, Il est ressorti que l’identité de la région a besoin d’être d’avantage mise en valeur. Un vrai plus : la majorité des 117 personnes ayant participé aux 5 ateliers qui, pour beaucoup, ne se connaissaient pas, connaissent maintenant le nom et la fonction/profession de chacun (des éleveurs, professeurs de lycées agricoles, médecins, directeurs d’abattoirs, maraîchers, propriétaires de chambre d’hôtes, etc…) «Nous sommes tous de ce territoire, certains y sont nés, d’autres l’ont choisi».

Il a été dit aux acteurs de Tous Paysans:

D’aller impérativement rencontrer des éleveurs de bovins, d’ovins, de caprins.

De prendre contact avec les Chambres Consulaires, les CUMA, ceux du tourisme.

Chacun a un usage différent du territoire, les enjeux sont économiques, touchent à la préservation du cadre de vie, à une alimentation saine. Tous tiennent au patrimoine environnemental: haies, élevage et culture traditionnelle (vigne, maraîchage, agrotourisme, fruits). Il faut développer des projets agricoles considérés comme «fantaisistes» : un territoire ne peut avoir une seule activité !

IMG_9159_1

Fabienne Croze

Laisser un commentaire

 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant