Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

14 février, 2017

Le frelon asiatique s’installe chez nous

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7:00

La présence du frelon asiatique qui s’attaque à l’abeille domestique est attestée sur le département depuis novembre 2015 avec la découverte d’un nid dans le canton de Digoin. Depuis, cette espèce poursuit son extension et une dizaine de nids ont été détruits cet automne principalement dans les secteurs de Bourbon-Lancy et d’Autun. Il est vraisemblable que cette extension se poursuivra ces prochaines années.

Note_frelon_Maires-page-001_1

Une réponse à “Le frelon asiatique s’installe chez nous”

  1. Béatrice Antarieu dit :

    Bonjour,
    Je vous propose une recette à utiliser dès la mi-février pour détruire les frelons, (asiatiques ou pas) avant qu’ils ne se multiplient. Vous pouvez laisser ces pièges jusqu’à l’automne.
    J’ai expérimenté cette recette l’année dernière et, ai ainsi capturé beaucoup de frelons.

    METHODE ERADICATION DES FRELONS ASIATIQUES OU EUROPEENS

    Etudiant le cycle de vie de ce frelon, on s’aperçoit que nous pouvons agir très utilement et individuellement contre le fléau.
Les nids construits dans l’année se vident de leurs habitants en hiver car l’ensemble des ouvrières et des mâles ne passent pas l’hiver et meurent.
Seule les reines et jeunes reines se camouflent, dans les arbres creux, sous des tas de feuilles, dans des trous de murs etc…
Elles n’en sortent que courant février et recommencent à s’alimenter.
C’est à ce moment que nous pouvons agir.
 En disposant dans nos jardins des pièges pour attraper ces futures fondatrices de nids.
1 reine = 2 000 à 3 000 individus…
Pour fabriquer ces pièges, il suffit de récupérer des bouteilles plastique d’eau minérale,
de percer 3 trous d’1 cm en haut de la bouteille, puis de verser à l’intérieur :

    10 cm d’un mélange composé de 1/3 de bière brune, 1/3 de vin blanc (pour repousser les abeilles) et 1/3 de sirop de cassis.

    Puis trouez le bouchon et accrochez un fil de fer qui permettra de suspendre la bouteille.
Il suffit de laisser en place ces pièges de la mi-février à fin avril.
    Vous pouvez bien sûr prolonger l’opération jusqu’à l’arrivée du froid…
    Changer la mixture de temps en temps et surtout brûler les occupants car il ne sont pas toujours morts, sortis du piège, il peuvent se réveiller et repartir.
    Alors à vos pièges !

Laisser un commentaire

 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant