Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

  • Accueil
  • > Bibliothèque
  • > « Lire c’est boire et manger. L’esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas » (Victor Hugo)

28 juin, 2017

« Lire c’est boire et manger. L’esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas » (Victor Hugo)

Classé dans : Bibliothèque — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Parce que l’émotion se cache au détour de chaque page,  tous les genres et tous les styles sont réunis à votre bibliothèque.

20170628_091838_1_1

Nicolas Vanier, dont on connaît les périlleuses expéditions, a composé un texte très émouvant sur un enfant dans la Sologne des années 1920, récit dont il réalise actuellement l’adaptation cinématographique (« L’école buissonnière« ).

Une redécouverte précieuse pour les admirateurs de Makine : la réédition d’un roman paru pour la première fois en 1994, un an avant que l’auteur ne reçoive le prix Goncourt (« Au temps du fleuve Amour« ).

Peter Wohlleben, forestier, en raconte tant que, très vite, nous réalisons que le monde des arbres est tissé d’intelligence, de sensibilité et de convivialité. Traduit dans 32 langues, retentissant succès en Allemagne et en Grande-Bretagne, « La vie secrète des arbres » est un véritable phénomène d’édition. (« Un auteur pédagogue et érudit » – Le Parisien / « Accessible et captivant » – Libération).

Le héros de ce roman n’est pas encore venu au mode. Recroquevillé « tête en bas » dans l’utérus de sa mère, il se prépare à en découvrir la noirceur, dont il a déjà de saisissants aperçus : car il écoute et entend… Le plus grand écrivain britannique contemporain, Ian McEwan, doté d’un immense talent et d’un humour (noir) féroce, nous étonne et nous enchante une fois de plus avec « Dans une coque de noix« . (« Un roman brillant, plein de suspense, éblouissant d’intelligence et de profondeur » – The Washington Post).

Pétillant, drôle et tendre ! « Décidément, Didier van Cauwelaert a l’art d’imaginer des personnages savoureux » (Le Figaro) avec « Le retour de Jules« . Redevenu un simple animal de compagnie auprès d’Alice, qui a recouvré la vue, Jules, chien d’aveugle, déprime dans sa pré-retraite…

« Un polar social diabolique, doublé d’une confession chabrolienne » (L’Observateur) : « Article 353 du code pénal » de Tanguy Viel (Grand Prix RTL Lire).

Une enquête pas piquée des vers avec « Tout un été sans facebook » de Romain Puértolas. Avec son premier roman L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, l’auteur nous revient avec un thriller loufoque.

Mais aussi, « Il est temps de choisir sa vie ! » (Sophie Davant), « Ma mère, cette inconnue » (Philippe Labro), « La maison au bord de la nuit » (Catherine Banner), « La lanterne des morts » (Janine Boissard), « La gemmothérapie, les bourgeons au service de la santé » (Stéphane Boistard).

20170628_091905_1_1

Attention :

Pendant les mois de juillet et août, la bibliothèque est ouverte seulement le mercredi, de 14h à 16h30.

Inscriptions et prêts gratuits.

Annette

 

Laisser un commentaire

 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant