Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

10 novembre, 2017

Le auvent de la Collégiale soulève des interrogations

Classé dans : Point sur les travaux — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Suite à l’article paru récemment intitulé « Travaux sur le portail de la Collégiale: la DRAC valide le projet d’un auvent », deux lecteurs du blog ont fait publier des commentaires. Je vais répondre de façon précise aux interrogations et aux remarques de chacun.

Le auvent ne sera pas installé seulement pour la durée des travaux. Il est appelé à rester pour protéger les sculptures du portail surtout des pluies fines et continues qui sont les plus néfastes. Les violentes pluies d’orages atteindront bien évidemment le portail mais comme elles sèchent très vite, leur impact est moins nocif.

Ce n’est pas la municipalité qui a décidé la création de cet auvent. La commune a beau être propriétaire de la Collégiale, elle n’en fait pas ce qu’elle veut! Tous les travaux sur cet édifice classé sont soumis à l’appréciation de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) qui les valide ou non . C’est ce qui avait été fait dernièrement avec les travaux d’électrification de la Collégiale.

C’est le cabinet d’architecture 2BDM à qui nous avons confié l’étude de la restauration du portail qui a proposé la réalisation d’un auvent. Ce cabinet d’architectes est dirigé par M. Frédéric DIDIER, architecte en chef des monuments historiques . Il a la charge entre autre du palais de Versailles et des monuments historiques de toute la Bourgogne. Il se situe donc au-dessus de l’architecte des bâtiments de France.

L’idée de construire un auvent n’est pas tombée des nues. La présence de 2 corbeaux au-dessus du portail laisse penser qu’il devait bien exister autrefois un auvent s’appuyant sur eux. Le style de ce futur auvent s’inspire de ce qui se pratiquait à l’époque. Faisons confiance aux artisans pour vieillir la construction, boiseries et tuiles, afin que cela ne jure pas avec le reste. Ils savent le faire. Les parties des colonnes qui seront remplacées seront également vieillies et toute personne peu avertie n’en verra pas la différence.

IMG_2136_1

IMG_2135_1

Les 2 corbeaux au-dessus du portail devaient soutenir autrefois un auvent.

Pour ce qui est de l’esthétisme, les goûts et les couleurs ne se discutent pas, chacun a sa préférence. Voici deux exemples de réalisations qui n’ont pas fait l’unanimité, qui ont défrayé en leur temps la chronique et qui aujourd’hui sont admises comme des chefs d’œuvre : la Pyramide du Louvre et plus récemment le toit du Théâtre Antique d’Orange destiné comme le sera notre auvent, à protéger les superbes sculptures . Peut-être que dans 900 ans, celles de la collégiale seront encore préservées grâce au auvent ! Et on remerciera la municipalité de l’époque de l’avoir financé!

35 Orange_1

Le toit du Théâtre Antique d’Orange est fait de matériaux modernes ce qui ne sera pas le cas du auvent de la Collégiale.

François BACIAK

Laisser un commentaire

 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant