Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

  • Accueil
  • > Vie communale
  • > 11 novembre : la première guerre mondiale vue à travers une petite histoire locale :

11 novembre, 2017

11 novembre : la première guerre mondiale vue à travers une petite histoire locale :

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

 

A l’occasion du 11 novembre, peut-être s’arrêtera-t-on un instant devant le monument aux morts…une liste de noms. Mais derrière chaque nom, il y a une histoire, une famille, des   parents, une épouse, une fiancée…de la douleur.

Cherchons l’un de ces noms dans la liste : Yves Augustin Fauconnet. Il était né en 1879. Ses parents étaient employés au château de St Martin. En 1906, il épousa une Semuroise: Marie Thérèse Saive. Il avait 27 ans, elle avait 23 ans. Tous les enfants de la famille Fauconnet occupèrent des emplois dans des châteaux ou maisons bourgeoises : on les retrouve soit maître d’hôtel, soit majordome, soit jardinier ou cuisinière…souvent loin de Semur.

1914 : Yves Augustin est mobilisé, il a déjà 35 ans. Pour lui la guerre ne dura pas longtemps. Il fut tué en Belgique le 11 décembre 1914, laissant une veuve et une orpheline.

En 1922, Marie Thérèse  sa veuve se remaria à Paris avec Louis Léon Bichue . Ce dernier n’était pas du tout de la région . A un moment de leur vie, le couple revint habiter Semur.

De cette histoire il ne reste que deux noms :

–        Yves Augustin Fauconnet, son nom est gravé sur le monument aux morts.

–        Louis Léon Bichue, son nom a été donné à une petite voie de la commune «  Chemin du père Bichue ».

Michel METROP

2 réponses à “11 novembre : la première guerre mondiale vue à travers une petite histoire locale :”

  1. gaudillère dit :

    Très intéressant.Mais qu’a fait ce monsieur pour mériter que son nom soit donné à un chemin de Semur ?

  2. Je ne sais pas si ce monsieur Bichu a fait des choses intéressantes. Ce sont les riverains de cette voie qui ont choisi le nom de chemin du père Bichu quand nous avons dénommé les voies du bourg, il y a quelques années. M. Bichu a du habiter dans une maison desservie par ce chemin.
    François BACIAK

Laisser un commentaire

 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant