Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

18 décembre, 2017

La candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO fait son chemin

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

 

img-1554-4_1Les éleveurs du Charolais-Brionnais mettent en œuvre des techniques ancestrales et spécifiques d’utilisation durable des terres, prenant en considération les caractéristiques et les limites de l’environnement naturel dans lequel ils sont établis, ainsi qu’une relation spécifique avec la nature et l’animal. L’existence continue de formes traditionnelles d’utilisation des terres soutient le maintien de la diversité biologique. En outre, elles ont un rôle social actif dans la société contemporaine, étroitement associé au mode de vie traditionnel mais dans lequel le processus évolutif se poursuit. L’adéquation entre un terroir caractérisé par la variété géologique de son sous-sol et une alternance de collines et de vallons différemment exposés – offrant une large palette de prés, dont chacun possède des qualités propres – et une société tournée vers l’élevage et l’embouche, au sein de laquelle les hommes ont développé des savoirs et des techniques, a façonné un paysage et des objets patrimoniaux exceptionnels. C’est ce qu’on appelle un paysage culturel.

L’inscription de ce paysage culturel spécifique au patrimoine mondial permettrait de conforter la conservation d’attributs, de paysages et de savoirs exceptionnels, contribuant ainsi à préserver un système durable qui a fait ses preuves dans le passé et qui répond pleinement aux attentes sociétales en matière alimentaire, environnementale et de bien-être animal, aujourd’hui concurrencé et fragilisé par l’uniformisation et la mondialisation. Elle permettrait ainsi d’assurer la transmission de ces pratiques traditionnelles aux générations futures.

C’est pourquoi, fin 2011, les élus du territoire ont décidé, toutes tendances politiques confondues, d’engager l’élaboration d’un dossier de candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des paysages culturels évolutifs vivants, avec plusieurs objectifs :
- Contribuer au maintien de pratiques ancestrales qui préservent un paysage bocager et un patrimoine bâti exceptionnels qui font l’admiration des visiteurs
- Fédérer la population autour d’un projet porteur de valeurs

(Source site du Pays Charolais-Brionnais)

L’Etat vient de retenir notre projet pour le présenter à l’UNESCO. Il reste encore à faire avant l’aboutissement final. Patience!

201711301009-page-001_1

201711301009-page-001 - Copie_1

Le cœur du territoire « scientifique » est la commune d’Oyé. La commune de Semur-en- Brionnais en fait également partie.

Laisser un commentaire

 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant