Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

  • Accueil
  • > Vie communale
  • > Voeux de la municipalité aux Semurois: François Baciak annonce qu’il ne se représentera pas en 2020.

14 janvier, 2019

Voeux de la municipalité aux Semurois: François Baciak annonce qu’il ne se représentera pas en 2020.

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

_MG_8995 (2)_1

Discours du maire François Baciak:

L’année 2018 avait commencé par une mauvaise nouvelle avec les résultats du recensement du mois de janvier: la commune avait perdu 48 habitants en 5 ans. Des habitants avaient quitté la commune. Les  décès n’avaient pas été compensés par les naissances : il n’y eu aucune naissance en 2016 ni en 2017. Fort heureusement, cette année, nous avons enregistré 2 naissances et la venue de nouvelles familles et qui plus est, avec des enfants. L’effectif de l’école s’est enrichi de 6 nouveaux élèves en septembre ce qui laisse espérer un avenir peut-être plus serein. Plusieurs maisons ont trouvé des acquéreurs et plusieurs chantiers de constructions sont en cours. Une superbe réalisation a été réceptionnée fin novembre: 5 nouveaux pavillons s’ajoutent aux 5 déjà existants. Etant donné le confort offert, nul doute que ces logements trouveront sans peine des locataires.

L’INSEE révise au début de chaque année la population de toutes les communes. Le chiffre qui est  pris en compte depuis le 1er janvier 2019 est de 639 soit 31 de plus qu’en 2018. Ce nouveau chiffre est encourageant. Une commune dont la population baisse et vieillit voit son avenir très compromis.

Autre mauvaise nouvelle de l’année dernière: la fermeture de l’épicerie. Après 3 échecs successifs, il faut se rendre à l’évidence: un tel commerce n’est pas viable dans notre village. Une piste originale se profile avec la création d’un commerce innovant qui proposerait des produits du terroir tout en créant des animations et des rencontres autour de thèmes divers. Le conseil municipal est très favorable à cette initiative et accompagnera le projet en proposant un loyer très modique du local. Ce nouveau commerce pourrait ouvrir au printemps.

Fort heureusement, l’année 2018 ne fut pas négative en tous points et restera marquée par une couverture médiatique exceptionnelle avec des retombées très bénéfiques pour notre village.

Ce fut tout d’abord des images remarquables du bourg médiéval vu du ciel dans l’émission « Des Racines et des Ailes » puis notre participation à l’émission « Le Village Préféré des Français ». Si le classement n’a pas été à la hauteur de nos espérances, il faut néanmoins admettre le côté très positif de notre participation. Plus de 2 millions de téléspectateurs ont regardé l’émission et savent désormais que Semur existe. Ce fut pour nous une publicité gratuite sur tout l’hexagone et même au-delà.  La conséquence a été un afflux important de touristes cet été. La terrasse de « l’Entrecôte Brionnaise » n’a pas désempli. En voilà une retombée très concrète !

La numérotation des habitations de la commune est achevée. Il n’y a désormais plus de problèmes pour les livraisons, la distribution du courrier ou l’intervention des secours. Plusieurs communes alentours vont suivre notre exemple.

 

Le chantier de restauration du portail de la collégiale a commencé début novembre. Il se poursuivra jusqu’en mars prochain si toutefois les intempéries ne viennent pas perturber le calendrier. Malgré les aides conséquentes de l’état et du département qui atteignent 70% du montant des travaux , et un don des Amis de la Collégiale à hauteur de 10 000 €, un emprunt de 50 000 € a été nécessaire. Un appel à dons par l’intermédiaire de la Fondation du Patrimoine n’a pas été à la hauteur de nos espérances. Il est encore temps de donner ! Les dons sont en partie déductibles des impôts. Intéressant par les temps qui courent.

Cet emprunt chargera un peu plus le budget communal et retardera sans doute la mise en œuvre des travaux que l’étude pour l’aménagement du bourg nous propose.

 

L’élaboration et la finalisation du Plan Local d’Urbanisme intercommunal sera le temps fort du début de l’année qui vient. Une réunion publique sera organisée le 18 janvier afin de vous présenter le plan de zonage. Le règlement d’urbanisme n’est par contre pas encore terminé. La procédure ne sera pas achevée pour autant: l’état donnera son avis ainsi que les chambres consulaires. Une enquête publique aura ensuite lieu avant que le document ne soit approuvé définitivement.Nous espérons qu’il le sera avant la fin 2019.

 

Les projets pour l’année à venir devront être modestes afin de regonfler les finances communales pour laisser à l’équipe qui nous succédera la possibilité de pouvoir se lancer dans de nouveaux investissements qui seront couteux. Lever le pied, me semblerait une sage décision.

Dès la fin de cette année, nous espérons pouvoir commencer l’aménagement de la rue de la Basse Ville avec l’enfouissement des lignes électriques, le renouvellement de la conduite d’eau potable ainsi que du réseau d’assainissement très anciens. Restera alors l’aménagement de la chaussée. Pourra-t-il se faire dans la continuité ? Ce sont les finances qui le décideront.

La route départementale qui traverse le bourg est en bien piteux état. Le département a inscrit sa réfection au programme de cette année. Ce ne sera pas du luxe. La commune sera sollicitée pour participer financièrement.

Il y a aussi le programme très ambitieux des travaux d’assainissement suite au diagnostic et qu’il faudra mettre en chantier dès cette année. Le premier chantier sera la création d’un réseau d’eaux pluviales depuis les Pions jusqu’à la route de Saint-Julien via la rue du cimetière. Il sera financé sur le budget annexe assainissement.

 

Les animations seront encore nombreuses cette année grâce aux associations du village: je cite le comité des fêtes avec la fête de la Madeleine et la marche du printemps, les Vieilles Pierres avec les animations de l’été autour du château, les Amis de la Collégiale avec les concerts à la Collégiale et les autres qui créent un lien social entre les habitants du village et même au-delà comme le club intergénération, les Turelurons, les Amis du scrabble, le club dentelles. Et pardon si j’en oublie.

Cette année 2 événements viendront compléter les animations habituelles. Tout d’abord les 13 et 14 avril un rassemblement sportif autour de la marche nordique et de la course à pied qu’on appelle trail, sera organisée sur notre commune avec la collaboration du club de Charlieu. Ce rassemblement devrait rassembler de nombreux participants et sera l’occasion de mieux faire connaître notre village.

Autre manifestation prévue en septembre: une marche gourmande. Ce genre de manifestation a déjà eu lieu à Anzy le Duc et à Oyé. Elles ont connu toutes deux un grand succès.

Le thème bien entendu sera de valoriser les produits du terroir: viande et fromages.

On parlera donc encore beaucoup de Semur dans les médias.

 

Cette année vous serez appelés à voter pour les élections européennes en mai. Mais avant, vous serez également sollicités pour des élections municipales partielles au cours du mois de mars. Avec le départ de Peter Dean du village et la démission de Karine Joninon pour des raisons professionnelles qui l’ont éloignée de Semur, le conseil municipal est réduit d’un tiers de ses membres. La loi prévoit dans ce cas que des élections partielles doivent être organisées dans un délai de 3 mois après la dernière démission, donc courant mars. Des candidatures devront bien évidemment émerger.

Ces nouvelles élections pourront être l’occasion de préparer l’avenir.

En effet, et ceci n’est pas un scoop pour beaucoup d’entre vous, je ne serai pas candidat à ma succession en mars 2020. Après 1 mandat de conseiller municipal et 4 mandats successifs de maire, cela fera 31 années passées au service des administrés. Il est temps de passer le témoin à de nouvelles têtes et surtout des personnes plus jeunes. J’ai cru bon de vous annoncer officiellement cette nouvelle aujourd’hui. Vous en informer lors des voeux de janvier 2020, seulement 2 mois avant les prochaines élections qui auront lieu en mars 2020 n’aurait pas été une bonne chose pour qu’une nouvelle équipe municipale se forme dans de bonnes conditions. Avis donc aux bonnes volontés qui souhaitent s’investir pour leur village. La tâche n’est sans doute pas toujours facile, on s’expose aux critiques et très peu souvent aux  encouragements. Mais l’engagement au sein d’une équipe municipale peut être très enrichissant et passionnant.

 

L’heure étant à la présentation des vœux, je ne vais pas manquer cette occasion pour vous souhaiter une bonne et heureuse année à la hauteur de vos espérances. Je souhaite que ceux qui éprouvent des difficultés dans leur vie de chaque instant connaissent des jours meilleurs. Les événements qui ont marqué la fin de l’année 2018 et les actions prévues en ce début d’année sont peut-être source d’espoir. L’avenir nous le dira.

Je souhaite une bonne année aux employés communaux, aux présidents de toutes les associations de la commune qui font beaucoup pour l’animation du village. J’ai une pensée particulière pour tous ceux qui souffrent en raison de la maladie ou la perte d’un proche.

Je souhaite au nom de la municipalité une bonne année 2019 à vous tous ainsi qu’à ceux qui vous sont chers.

_MG_8998_1

_MG_9002_1

A suivre

Laisser un commentaire

 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant