Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

14 mai, 2019

Ambiance de feu à la ferme de l’Enfer qui inaugurait sa boutique

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20190510_191152_1

Vendredi en fin d’après-midi, régnait une ambiance particulière à la ferme de l’Enfer, pour l’inauguration de la boutique. Ce paradis est l’œuvre de Christophe Wagner, paysan bio qui aime à partager son savoir et ses convictions.

Les 18 vaches Aubrac de la ferme de l’Enfer et leurs veaux broutent l’herbe de la propriété et, l’été, la complètent avec le feuillage des haies soigneusement taillées. L’hiver, du foin complète la nourriture en vert.

Des chèvres de race massif central nettoient les ronces et donnent leur lait pour les fromages. Ovins et bovins cohabitent en bonne harmonie dans ces prairies naturelles.

Jardin en permaculture pour légumes en abondance

Le jardin, en permaculture, produit des légumes en abondance qui complètent les productions animales.

Vendredi, le maître des lieux inaugurait sa boutique à la ferme. Il a proposé un verre à ceux qui restaient à discuter aux grandes tables installées dans la partie de la grange située entre le fenil et la boutique. Outre les produits de la ferme, il proposait les productions locales de ses amis.

De 15 à 19 heures, les visiteurs ont défilé sans relâche, s’attardant dans les chaises longues installées près de la grange.

Emma Chardon, elle, en profitait pour récolter des adhésions à la nouvelle association semuroise d’épicerie-café Les Martselots des possibles.

« Je suis souvent seul et aime partager mes passions et productions, explique Christophe Wagner. Je cherchais à faire venir du monde chez moi. J’ai un projet de gîte dans le vieux bâtiment. »

Gros investissement projet sur le long terme

« Ce projet requérant un investissement financier, s’inscrit dans le long terme et nécessite que je valorise d’avantage ma production, continue le propriétaire. Cette boutique a naturellement trouvé sa place dans la grange. »

Tout a été réalisé avec des matériaux et objets de récupération : les portes, les étagères. Il a fallu faire réaliser un parking en bord de route. « Depuis ce parking, on peut faire une jolie balade de 400 mètres », avance Christophe Wagner.

Pour cette inauguration, le fermier offrait à boire et a proposé à ceux qui le souhaitaient, de rester goûter sa soupe orties ail des ours et sa tête de veau, accompagnée d’une sauce gribiche. Les végétariens, eux, ont dégusté la sauce servie à part.

Sur la route de Semur-en-Brionnais à Saint-Julien-de-Jonzy. Ouvert les mercredis de 10 à 13 heures et les vendredis, excepté le troisième du mois où Christophe Wagner tient son stand au Martsi de Saint-Julien-de-Jonzy de 15 à 19 heures.

Fabienne Croze (Source JSL)

 

Laisser un commentaire

 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant