Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

10 février, 2022

L’école ne rouvrira pas ses portes à la rentrée 2022.

Classé dans : à l'école — mairiesemurenbrionnais @ 5 h 00 min

Morne soirée de conseil municipal

Le dernier sujet traité du conseil municipal de jeudi a été le devenir de l’école l’île aux enfants. La crainte était là depuis de nombreuses années ; fin 2019, c’était décidé, puis la Covid a « sauvé » la rentrée 2020, puis la rentrée 2021.
Mais cette fois-ci avec un effectif prévisionnel de 19 élèves à la rentrée prochaine, l’Education Nationale entérine le retrait d’un poste pour ne laisser qu’une seule classe.
En amont, depuis l’annonce fin décembre, le maire, François Antarieu, le premier adjoint Gilles Pascal et les membres de la commission scolaire, ont organisé plusieurs rencontres avec les enseignants, les parents et le personnel communal pour envisager la possibilité de fonctionner avec une seule classe de quatre niveaux, du CE1 au CM2, comme proposé par les enseignantes. Contact également a été pris avec la commune de Marcigny, en cours de construction d’un RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal) et avec Saint-Christophe dont le RPI regroupe déjà 6 communes de la Communauté de Communes de Semur.

Le maire a donné d’emblée les différentes observations qui ont résulté des rencontres organisées. Les réponses des parents sont variables suivant le nombre d’enfants qu’ils ont à l’école de Semur et surtout, en quelles classes ceux-ci se trouvent. Il a conclu qu’il y avait autant de réponses que de situations. Bien évidemment, les parents apprécient les classes peu nombreuses et n’ont pas, dans l’absolu, envie d’aller ailleurs.

Au bout du compte, entre 6 et 9 enfants parmi les 19 enfants inscrits cette année 2021/2022, sont susceptibles de continuer leur scolarité à une classe à la rentrée prochaine. Et après ?

Par ailleurs, sur le plan pédagogique, les enseignantes ont estimé qu’une classe à quatre niveaux avec si peu d’élèves n’était pas idéale pour les enfants – ni pour l’enseignante restante.

Le maire a donc demandé ce soir-là aux conseillers, tous présents (pas de Covid ni autres empêchements!) de répondre, par vote à deux questions :

La première :

« L’école sera obligée de fermer, c’est inéluctable. Pensez-vous qu’elle doive fermer cette année ou l’an prochain? »

La seconde :

« Rejoint-on un RPI et lequel ? »

Les réponses devaient être fournies rapidement pour ne pas pénaliser les enseignantes qui deviennent prioritaires dans leur choix de poste en cas de fermeture de classe.

Après un long tour de table, après avoir considéré la situation des agents communaux et les conséquences pour la commune, le Conseil Municipal a décidé à l’unanimité et avec beaucoup d’émotion de retenir ce qu’il a considéré être la moins mauvaise des solutions : ne pas rouvrir l’école à la prochaine rentrée scolaire et rejoindre le RPI de Saint-Christophe.

 

Quelques éléments d’information.

Cette année, l’Education Nationale a retiré des postes dans toutes les écoles qui avaient moins de 24 élèves par classe.

Dès la mi-décembre, date de l’information du retrait d’un poste, le maire et la commission école ont contacté les enseignantes et les parents pour connaître leurs vœux.

Les maîtresses ont préconisé la solution d’une classe unique à 4 niveaux CE1 à CM2 sans le CP ni les classes maternelles.
La solution avec 5 niveaux du CP au CM2 n’a pas été retenue car trop difficile à mettre en oeuvre avec si peu d’élèves, maxi 9 enfants prévus sur 4 niveaux

Remarquons que le fait de ne pas avoir de CP tarit définitivement la source de nouveaux élèves qui viendraient renouveler et faire vivre cette classe unique.

L’Inspectrice d’Académie, commente ce choix, en affirmant que la solution de 9 élèves sur 4 niveaux se ferait au détriment des élèves.

Pour ajouter encore plus de pression, la direction des services a insisté pour une réponse rapide de fermeture avant le 4 février afin que les enseignantes ne soient pas pénalisées dans leurs futures mutations.

Face à cette situation insoluble comme on le voudrait, le conseil municipal s’est attaché à tenir compte de l’intérêt des enfants.

Après avoir visité les RPI de Marcigny et de Saint-Christophe, le Conseil Municipal a choisi d’intégrer celui de Saint-Christophe où les classes sont les moins chargées.

Le RPI de Saint-Christophe est donc maintenant l’école de secteur de Semur en Brionnais.

Suivant l’idée d’un parent, une garderie gratuite sera assurée à la salle des associations par notre personnel, aux mêmes horaires (matin et après-midi) que ceux de l’école actuellement, pour accueillir et aider les enfants prenant le transport scolaire vers Saint-Christophe.

Des visites seront organisées à Saint-Christophe.

Rappelons que les parents demeurent libres de choisir l’école de leurs enfants.

2 réponses à “L’école ne rouvrira pas ses portes à la rentrée 2022.”

  1. gaudillere dit :

    Que c’est triste : Semur se meurt.

  2. Grevesse Agnès dit :

    Quel dommage! L’école de Semur a accueilli mon fils qui arrivait de Colombie à l’âge de 9 ans. Ghislaine Frénéa, la directrice de l’époque et sa maîtresse de CP, CE1 s’est beaucoup investie pour lui apprendre la lecture. Il lui doit en grande partie la réussite de sa scolarité. Je ne pense pas que l’accueil aurait été aussi chaleureux dans une plus grande structure.

Laisser un commentaire

 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant