Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

25 juillet, 2018

« Le monde est un livre dont chaque pas nous ouvre une page » (Alphonse de Lamartine)

Classé dans : Bibliothèque — mairiesemurenbrionnais @ 6 h 00 min

IMG-0632IMG-0631

Envolez-vous vers l’imaginaire en vous rendant à votre bibliothèque !

Le regard d’une femme éclairée, fine connaisseuse de la région proche-orientale, est nécessaire pour faire tomber quelques préjugés : Kenizé Mourad évoque le Pakistan et, au travers de portraits touchants, nous offre d’inoubliables rencontres - »Au pays des purs« .

Karine Giebel est reconnue comme l’une des grandes plumes du roman noir. Elle maîtrise à merveille l’art de bâtir des univers sombres et puissants, comme le montre « Toutes blessent, la dernière tue« , son dernier opus.

Lire l’autobiographie de Stephen Hawking, c’est rendre hommage à l’un des plus grands génies des dernières décennies – « La brève histoire de ma vie« .

Une comédie à New York, le grand roman de votre été avec Marc Lévy et « Une fille comme elle« .

Mais aussi « Sang famille » de Michel Bussi, « Les rêveurs » d’Isabelle Carré, « A la lumière du petit matin » d’Agnès Martin-Lugand, « Millésime 54 » d’Antoine Laurain, « Dîner avec Edward » d’Isabel Vincent …

Côté jeunesse, si c’était l’heure de lire une histoire, de la lire à son rythme, avec maman, avec papa ? Une belle histoire sur le temps, qui file à toute allure, ou au contraire, qui ne passe pas : « Un jour avec toi » – Sarah Jacoby.

Quoi de plus magique, pour nos jolies frimousses, que cette histoire de doudou qui prend vie ? : « Le lapin de velours » – Margery Williams.

Attention : la bibliothèque est ouverte uniquement le MERCREDI, de 14h à 16h30, pendant les mois de juillet et août.

Ouverte à tous – Inscriptions et prêts gratuits.

Annette

 

30 mai, 2018

A votre bibliothèque se conjuguent tous les genres et tous les talents …

Classé dans : Bibliothèque — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

!cid_550819543531480361271073_1

Dans « L’archipel du chien« , Philippe Claudel porte un regard sans concession sur la nature humaine.

Catherine Clément brosse un portrait remarquable d’Indira Gandhi (Indu Boy).

Milena Agus évoque le destin tourmenté d’une famille sarde dans « Terres promises« .

Agnès Martin-Lugand invite, dans son nouveau roman « A la lumière du petit matin« , à l’honnêteté envers soi-même.

Colin Harrisson nous entraîne dans un Manhattan hitchcockien avec « Manhattan vertigo« .

Antoine Laurain a composé un roman-fable des plus charmants avec « Millésime 54« .

Et puis la presse en parle :

« Sans nul doute le roman le plus percutant de Dean Koontz depuis longtemps » – Kirkus Review (Dark Web)

« Dans ce roman autobiographique, l’actrice se remémore un passé douloureux. Elle universalise, avec une rare grâce d’écriture, ses doutes, ses peurs et ses fantasmes » – Le Figaro (« Les rêveurs – Isabelle Carré).

« Axel Bellos raconte une étonnante histoire des énigmes mathématiques à travers les cent plus diaboliques, de la Chine antique au Japon moderne en passant par l’Angleterre victorienne » – The Telegraph (Le cercle des problèmes incongrus).

Il ne reste plus qu’à choisir et vous faire plaisir en vous rendant à votre bibliothèque, avec entre autres également :

« La femme qui ne vieillissait pas » – Grégoire Delacourt

« Dis, t’en souviendras-tu ? » – Janine Boissard

« La soie du sanglier » – Emmanuelle Delacomptée

« Dîner avec Edward » – Isabel Vincent

« La femme qui ne vieillissait pas » – Grégoire Delacourt

« Après tout » – Jojo Moyes

« La Belle main » – Gilbert Bordes

« Les virtuoses de la cinquième avenue » – Joy Callaway

« Le chasseur de lapins » – Lars Kepler

« La jeune fille et la nuit » – Guillaume Musso

Bibliothèque ouverte le mercredi de 14h à 16h30 et le samedi de 10h à 11h30.

Inscriptions et prêts gratuits.

Annette

(Renseignements au 03.85.25.02.94)

25 avril, 2018

« Un livre est une fenêtre ouverte sur le monde » (Julien Green)

Classé dans : Bibliothèque — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

 

IMG-0449_1C’est ce à quoi vous invite votre bibliothèque : lire pour comprendre, s’ouvrir à l’autre, vibrer, partager des destins et des idées.

« Emma dans la nuit » – Wendy Walker : la romancière brode un motif bien connu de la psychologie, fléau des relations humaines s’il en est : le narcissisme pathologique.

Hommage à celle qui nous a tant donné : « France Gall. Des amours, des chansons et des larmes » – Alain Wodraschka.

« Un roman intelligent, addictif, hilarant et pertinent ! » – The Washington Post : « L’âge de Raison«  – Jami Attenberg.

« Dense et incroyablement évocateur, La Mariée de Ceylan est un best en matière de fiction historique. Tout simplement captivant » – Sunday Express – « La mariée de Ceylan » – Dinah Jefferies.

Dans un hameau du Morvan se trouve l’auberge de Mathilde, dernier bastion d’un lieu malmené par les pressions économiques….. – « Thibaut des choucas » – Didier Cornaille.

Après les nombreux portraits féminins qu’a dressés Geneviève Chauvel, celui de George Sand s’imposait. « Le roman d’amour de George Sand » – Geneviève Chauvel.

Deux enfants disparaissent. Après dix ans d’absence et d’effroi, l’horreur ne fait que commencer …. « Sans défense » – Harlan Coben.

Une B.D. jeunesse bien rythmée entre suspense et fantastique : « La Brigade des cauchemars » – Franck Thilliez.

IMG-0450_1

Et côté VIE PRATIQUE :

« Lombricompost facile » – Lydia Brucksch. Fabriquer son lombricomposteur et bien l’utiliser.

« Je cuisine bio rapido presto ! » – Frédérique Chartrand. Des mets sains, prêts en moins de vingt-cinq minutes.

« Courgettes et courges délicieuses » – Lise Besene-pia. Pour les amateurs de courgettes qui se prêtent à tous les accommodements.

Bibliothèque ouverte le mercredi de 14h à 16h30 et le samedi de 10h à 11h30.

Inscriptions et prêts gratuits.

Annette

7 mars, 2018

Prix littéraires 2017 : une moisson d’exception à votre bibliothèque

Classé dans : Bibliothèque — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

IMG-0382

Les prix littéraires ont été décernés à des textes tout à fait remarquables :

Eric Vuillard (Prix Goncourt) avec « L’ordre du jour »

Philippe Jaenada (Prix Fémina) avec « La serpe »

Jean-Baptiste Andréa (Prix du premier roman) avec « Ma Reine »

Yannick Haenel (Prix Médicis) avec « Tiens ferma ta couronne »

Daniel Rondeau (Grand Prix du roman de l’Académie Française) avec « Mécaniques du chaos« .

Et parmi les autres nouveautés :

« Forbidden » de Tabitha Suzuma (« Une histoire bouleversante » – The Bookseller)

« Feu follet » de Patricia Melo (« Meurtre sur un air d’opéra »)

« La sorcière » de Camilla Läckberg (« Dix ans après la parution de son premier roman paraît son dixième livre »)

Bibliothèque ouverte le MERCREDI de 14h à 16h30 et le SAMEDI de 10h à 11h30.

Inscriptions et prêts gratuits.

Annette

7 février, 2018

Rencontres marquantes et évènements à ne pas manquer à votre bibliothèque …

Classé dans : Bibliothèque — mairiesemurenbrionnais @ 5 h 00 min
 
La table des nouveautés

20180207_094103_1_1

 

a table des nouveautés

Comment vit-on avec les fantômes ? Jusqu’où peut-on traquer l’opacité du passé ? :  « Summer » de Monica Sabolo (« Un roman plein de brume et de poésie sombre qui emmène le mystère » – L’Express / « Monica Sabolo distille à merveille les métaphores marines pour dévoiler en douceur un terrible secret de famille » – Le Figaro Magazine).

Un roman férocement drôle sur la guerre du Vietnam (Le Nouvel Obs) : « Le sympathisant » de Viet Thanh Nguyen.

Une ode splendide à l’audace et à la volonté : « Les yeux de Sophie » de Jojo Moyes.

Spécialiste de la Chine, José Frèches, dans « Le Père David, l’Impératrice et le Panda« , roman très documenté, évoque des aspects méconnus de l’empire du Milieu.

Ultimes récits d’un géant américain : « Dernières nouvelles » de Jim Harrison.

Le très beau portrait d’une femme meurtrie, qui redonne du sens à sa vie en se lançant dans un projet fou : sauver la montagne en la reboisant : « La montagne pour refuge » de Patrick Breuzé.

Scènes de la vie populaire, mœurs à la cour, liens fraternels et de sang : Gilbert Bordes, avec « L’année de la pluie« , offre une reconstitution historique absolument saisissante.

Le charme à l’anglaise et du suspense avec Agatha Raisin qui enquête : « Coiffeur pour dames« , « A la claire fontaine » (M.C. Beaton).

Maxime Chattam s’impose à nouveau comme l’un des maîtres du thriller français avec « L’appel du néant« .

Une foisonnante cartographie à l’excellent parti pris (Le Magazine Littéraire) : « Une jeunesse de Marcel Proust » – Evelyne Bloch-Dano.

Mais aussi : « A cœur qui bat à cœur battant / L’intégrale des chansons » – Barbara

« Victor Hugo » – Max Gallo

« L’aiguille de Cléopâtre » – Christian Jacq

« La disparue de Noël » – Rachel Abbott

« Une colonne de feu » – Ken Follett

« Les Lionnes de Venise » (tome 2) – Mireille Calmel

« Waringham » – Rebecca Gablé

Et prochainement, les prix littéraires de l’automne 2017 vous attendront à votre bibliothèque, ouverte le mercredi de 14h à 16 et le samedi de 10h à 11h30.

Inscriptions et prêts entièrement gratuits, même pour les communes avoisinantes.

Annette (contact en Mairie au 03.85.25.02.94).

mairie.semur.en.brionnais@wanadoo.fr

20180207_094131_1_1

20180207_094156_1_1

 

19 décembre, 2017

C’est Noël à la Bibliothèque

Classé dans : Bibliothèque — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

IMG_2283_1

IMG_2284_1

18 octobre, 2017

A votre bibliothèque, les grandes plumes du moment nous aident à comprendre le monde, passé et présent …

Classé dans : Bibliothèque — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Dans un monde hyperréaliste stupéfiant, Gérard Mordillat dépeint la misère terrible qu frappe nombre de nos contemporains : le chômage, le déclassement, la dignité humaine bafouée (« La tour abolie« ).

Au fil d’un récit enlevé et émouvant, Jean-Marie Blas de Roblès rend hommage à son père et fait revivre l’Algérie de son enfance à une époque où la révolte des Algériens commençait à gronder (« Dans l’épaisseur de la chair« ).

Ne manquez pas l’étonnant ouvrage de Shrabani Basu qui retrace l’histoire d’une amitié hors du commun : celle qui unit Abdul Karim, un Indien musulman, à la reine Victoria (« Confident royal« ) – The Telegraph « Shrabani Basu a accompli un travail de recherche remarquable, découvrant des documents inédits. Absolument passionnant ».

Katherine Pancol, c’est le quotidien dans ce qu’il y a de profondément humain : on y trouve joies et peines, rancœur et tendresse, amour et haine. La plume française la plus attachante ! (« Trois baisers« ).

Philippe Besson : « Je connaissais Emmanuel Macron avant qu’il ne se décide à se lancer dans l’aventure d’une campagne présidentielle. Et quand il m’a exprimé son ambition d’accéder à l’Élysée, j’ai fait comme tout le monde : je n’y ai pas cru…. ». Philippe Besson, proche d’Emmanuel Macron, raconte, dans son style à l’acuité durassienne, l’ascension tout à fait saisissante de celui qui allait devenir le huitième président de la Cinquième République (« Un personnage de roman« ).

On y retrouve Jack London, Mark Twain, Ernest Hemingway. Un classique, « Les huit montagnes » de Paolo Cognetti.

On en a le souffle coupé… Le thriller le plus pervers et le plus effrayant qu’on ait lu depuis longtemps. « A jamais tu obéiras » de Koethi Zan.

Mais aussi :

« L’Art d’être libre dans un monde absurde » de Tom Hodgkinson.

« La vie en son royaume » de Christian Signol.

« La Promesse à Elise » de Christian Laborie.

« Qui t’a fait prince ? » de Jean Anglade.

« Le seigneur de Charny » de Laurent Decaux.

« La fille qui rendait coup pour coup » – Millénium 5 de David Lagercrantz.

« Almanach 2018 Marmiton – 1 000 recettes et menus » – « La cuisine des Algues » (Xa Milne)

Vous pouvez lire le résumé des ouvrages sur le site de la bibliothèque : http://semur-en-brionnais.c3rb.org/Opacnet/

Bibliothèque ouverte le mercredi de 14h à 16h30 et le samedi de 10h à 11h30.

Inscriptions et prêts gratuits.

Annette

03.85.25.02.94

mairie.semur.en.brionnais@wanadoo.fr

 

5 octobre, 2017

Les nouveautés à la bibliothèque

Classé dans : Bibliothèque — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

IMG_0193_1

4 août, 2017

L’été se poursuit à la bibliothèque…

Classé dans : Bibliothèque — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Longez la côte landaise avec Jacques Expert (« Ne nous quittons pas« ), explorez la Venise du XVIIe siècle avec Mireille Calmel (« Les Lionnes de Venise« ), déambulez dans l’un des joyaux de la Côte d’Azur, Monaco, avec Peter Mayle (« Embrouille à Monaco« ). Vous pourrez ensuite frémir à la lecture du polar de Sandrone Dazieri (« Tu tueras l’Ange« ).

Mais aussi d’autres évasions littéraires de toutes sortes pour votre été :

« Le choix des autres » de Françoise Bourdin.

« Écoute-moi bien » de Nathalie Rykiel (« Portrait de deux femmes engagées, récit de leur relation fusionnelle, ce livre est aussi une ode bouleversante à la transmission » – L’Express).

« L’homme qui s’envola » d’Antoine Bello (« L’auteur des Falsificateurs excelle à raconter la dérive de son héros » – Les Echos).

« Les jours meilleurs » de Cecelia Ahern (« Cecelia Ahern a décidément plus d’un tour dans son sac : elle réussit encore à nous surprendre ! » – Bookreporter).

« Les âmes des grandes combes » de Jean-Louis Desforges.

« Au fond de l’eau » de Paula Hawkins.

Lors du catalogage, je saisis le résumé de chacun des ouvrages, que vous pouvez consulter sur notre catalogue en ligne à l’adresse http://semur-en-brionnais.c3rb.org/Opacnet/.

A bientôt à la bibliothèque, ouverte pendant le mois d’août le mercredi de 14h à 16h30.

Inscriptions et prêts entièrement gratuits.

Annette

 

 

26 juillet, 2017

Ecoutez, c’est un livre !

Classé dans : Bibliothèque — mairiesemurenbrionnais @ 5 h 00 min

Seul ou en famille, en voiture ou sur la plage, le livre audio s’adapte à toutes les situations ! Faites votre choix parmi quelques titres désormais disponibles à votre bibliothèque : « Chien de printemps » de Patrick Modiano, « Ne lâche pas ma main » de Michel Bussi, « L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea » de Romain Puértolas, « L’écume des jours » de Boris Vian…

Emmenez-les partout avec vous ! Proust, Foenkinos, Clark, Ruffin, Werber, Houellebecq, il y en a pour tous les goûts et tous les styles avec la collection poche, vous offrant désormais un choix plus large à votre bibliothèque.

Et pour mémoire :

Nicolas Vanier, dont on connaît les périlleuses expéditions, a composé un texte très émouvant sur un enfant dans la Sologne des années 1920, récit dont il réalise actuellement l’adaptation cinématographique (« L’école buissonnière« ).

Une redécouverte précieuse pour les admirateurs de Makine : la réédition d’un roman paru pour la première fois en 1994, un an avant que l’auteur ne reçoive le prix Goncourt (« Au temps du fleuve Amour« ).

Peter Wohlleben, forestier, en raconte tant que, très vite, nous réalisons que le monde des arbres est tissé d’intelligence, de sensibilité et de convivialité. Traduit dans 32 langues, retentissant succès en Allemagne et en Grande-Bretagne, « La vie secrète des arbres » est un véritable phénomène d’édition. (« Un auteur pédagogue et érudit » – Le Parisien / « Accessible et captivant » – Libération).

Le héros de ce roman n’est pas encore venu au mode. Recroquevillé « tête en bas » dans l’utérus de sa mère, il se prépare à en découvrir la noirceur, dont il a déjà de saisissants aperçus : car il écoute et entend… Le plus grand écrivain britannique contemporain, Ian McEwan, doté d’un immense talent et d’un humour (noir) féroce, nous étonne et nous enchante une fois de plus avec « Dans une coque de noix« . (« Un roman brillant, plein de suspense, éblouissant d’intelligence et de profondeur » – The Washington Post).

Pétillant, drôle et tendre ! « Décidément, Didier van Cauwelaert a l’art d’imaginer des personnages savoureux » (Le Figaro) avec « Le retour de Jules« . Redevenu un simple animal de compagnie auprès d’Alice, qui a recouvré la vue, Jules, chien d’aveugle, déprime dans sa pré-retraite…

« Un polar social diabolique, doublé d’une confession chabrolienne » (L’Observateur) : « Article 353 du code pénal » de Tanguy Viel (Grand Prix RTL Lire).

Une enquête pas piquée des vers avec « Tout un été sans facebook » de Romain Puértolas. Avec son premier roman L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, l’auteur nous revient avec un thriller loufoque.

Pendant les mois de juillet et août, la bibliothèque est ouverte le mercredi de 14h à 16h30.

Inscriptions et prêts gratuits.

Annette

 

 

12
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant