Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

20 septembre, 2009

Inauguration du restaurant scolaire

Classé dans : Manifestations,Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 18 h 32 min

cantine2.jpgcantine4.jpg

L’inauguration du restaurant scolaire a eu lieu ce samedi 19 septembre en présence de Mr LEROUX-HEURTEUX sous-préfet, Jacques REBILLARD vice-président du Conseil Régional et du Conseil Général, André MAMESSIER président de la communauté de communes et conseiller général du canton, des maires des communes du canton ou leurs représentants ainsi que de Mlle PLACE receveuse des impôts, le major SEILLER, l’adjudant chef Beurrier, le bureau de l’association du restaurant scolaire, des parents d’élèves…Des présidents des associations locales étaient également présents et on remarquait avec grand plaisir la présence d’Yvonne MARILLER ancienne cantinière et Daniel DUFAITRE ancien président.

Discours de François BACIAK, Maire:

« Je vous propose de remonter plusieurs années en arrière afin de faire l’historique de la cantine scolaire à Semur. Autrefois, les enfants des hameaux éloignés venaient à l’école, à pieds bien sûr, avec leur petit panier préparé par maman et le midi on faisait réchauffer la gamelle sur le poêle à bois de la classe. J’ai connu cela quand j’étais à l’école primaire de mon village en Auvergne, c’est donc il n’y a pas si longtemps que ça. Puis une cantine fut créée à l’initiative des parents, elle se trouvait à l’emplacement de l’actuel café-restaurant l’Entrecôte au centre du bourg. La commune payait une location à l’évêché propriétaire de la salle. A cette époque, l’école avait 3 classes comme aujourd’hui. La classe maternelle se trouvait sous la salle des fêtes actuelle. Les autres classes étaient dans la maison du chapitre à l’emplacement de la bibliothèque et de la magnifique salle d’exposition avec son plafond peint et sa cheminée décorée. Quand, dans les années 1970, la nouvelle école fut construite, les cantiniers descendaient alors chaque midi dans le bourg. Pour éviter de faire ce long trajet pour les petites jambes des bambins, les parents d’élèves membres très actifs de l’association de la cantine se sont mobilisés pour démonter, transporter puis remonter dans un coin de la cour de l’école une classe préfabriquée depuis Marcigny. La commune voisine avait en effet construit une nouvelle école maternelle et ce fut une aubaine pour elle de se débarrasser à moindre frais de ce bâtiment. L’association de la cantine scolaire était une association très dynamique où les bonnes volontés qui ne comptaient pas leur temps ni leur peine étaient nombreux. Certains n’ont pas hésité à sacrifier leurs vacances afin de remonter le bâtiment, réaliser les branchements d’eau, d’électricité, de chauffage. C’était le temps héroïque où la cantinière faisait les courses et cuisinait de bons petits plats. Les anciens élèves évoquent en salivant encore les délicieuses soupes d’ Yvonne Mariller. Les jardiniers de la commune faisaient don de leurs légumes et de leurs fruits plutôt que de les jeter aux cochons. Aucun cantinier ne fut jamais intoxiqué, on mangeait sainement et bon et à petit prix car l’association se démenait en plus pour faire rentrer de l’argent dans les caisses en organisant des repas dansants mémorables dans les locaux de l’ancien séminaire.

Mais voilà, cela n’a pas duré. On a interdit les dons en nature, les charges de gestion de la cantine sont devenues de plus en plus lourdes et l’association a eu de plus en plus de difficulté à boucler son budget. Depuis 1995, année à laquelle je suis arrivé à la mairie, la commune était chaque année de plus en plus sollicitée pour équilibrer les comptes de l’association. Le salaire de la cantinière ne pouvait bientôt plus être assuré et c’est ainsi que Mme Mariller est devenue employée communale. Devant les nombreuses contraintes, on dut également renoncer à faire préparer les plats. C’est ainsi qu’on chercha à s’approvisionner en repas tous préparés. Mr Bayon fut pendant quelques temps notre fournisseur jusqu’à ce qu’il jette l’éponge devant les contraintes qu’on lui imposait. Depuis plusieurs années, c’est donc l’Hôpital de Marcigny qui fournit la cantine.

Aujourd’hui, la gestion financière de la cantine est municipale. Mme Lysiane André est la cantinière, Mme Christine Da Silva assure la surveillance des enfants pendant le repas et l’interclasse. L’association des parents existe toujours: elle gère la vente des tickets repas et règle les factures à l’hôpital. En organisant des manifestations comme la marche du printemps, elle contribue à maîtriser le coût des repas.

Et le local? Après 30 ans de bons et loyaux services, la municipalité songea à le remplacer: les normes sanitaires, le confort des cantiniers et de la cuisinière ont été à l’origine de cette décision. C’est le Conseil Municipal précédent qui a préparé et mûrit le projet. Mme Raymond-Kneipper architecte avec qui nous avions déjà travaillé fut choisie pour nous proposer un projet. Puis il a fallut prévoir son financement. Le coût du bâtiment, une fois toutes les factures acquittées, s’élèvera autour de 133 000€ HT soit 160 000€ TTC. La mise en conformité pour l’accessibilité aux handicapés a eu une forte incidence sur le coût. On fit appel à la générosité de l’état, celui-ci nous a octroyé une dotation globale d’équipement à hauteur de 51 000€. Grâce au Conseil Général qui jusqu’à l’an passé nous permettait de consacrer entièrement son aide aux bâtiments communaux, nous avons pu obtenir une subvention de 44 287€. Le bâtiment se trouve donc subventionné à hauteur de 70%, ce qui est très bien par les temps qui courent.

Les entreprises ont réalisé un remarquable travail et je les félicite: l’entreprise DUCROT pour le gros œuvre, la SARL VERNISSE pour la charpente-couverture-zinguerie, la menuiserie BEAUFRERE pour les menuiseries bois, alu et la serrurerie, la SARL LOMBARD-POTHIER pour la plâtrerie-peinture et les faux plafonds, la société AULIBERT pour les carrelages et les faïences, la SARL IGETEC pour l’électricité, et enfin la SARL BORDE pour le chauffage-sanitaire la plomberie et la ventilation. Je n’oublie pas de féliciter aussi nos employés communaux qui ont réalisé le démontage de l’ancien bâtiment.

En plus de sa vocation de restaurant scolaire, c’est aussi ici qu’a lieu la garderie périscolaire du matin et du soir sous la surveillance de Lysiane André. Nous avons également proposé ce lieu à l’ABISE pour organiser son centre de loisirs pendant les vacances scolaires. Ce bâtiment est donc pleinement utilisé.

La municipalité de Semur a toujours manifesté un grand attachement à son école et elle n’a jamais hésité à faire de gros efforts pour rendre les conditions d’accueil et de travail les plus agréables possibles.

L’an dernier nous avons inauguré le terrain multisports qui se situe de l’autre côté de l’école, cette année c’est une nouvelle cantine.

Voilà, aujourd’hui notre école possède une infrastructure moderne et confortable même si des améliorations sont encore à faire dans le bâtiment principal en particulier en ce qui concerne l’isolation thermique et le rendement énergétique qui sont des préoccupations bien à la mode par les temps qui courent. Nous sommes cependant très inquiets pour l’avenir de notre école. Les effectifs ne cessent en effet de chuter dramatiquement. Les 3 classes ont été maintenues encore cette année par miracle vu le faible effectif global. La politique communale en matière de construction de lotissements et de logements sociaux ne porte pas ses fruits, du moins pas encore. La révision de notre plan d’occupation des sols que nous venons de mettre en route est une autre piste pour attirer des familles jeunes avec des enfants en proposant d’autres terrains à bâtir. La présence d’une belle école avec une belle cantine, une belle vue sur le village et les monts de la Madeleine peut être aussi une incitation à l’installation de nouvelles familles. Notre commune est certes attractive mais c’est surtout les retraités qui choisissent notre commune pour couler des jours heureux. Les jeunes couples qui pourraient assurer l’avenir de notre école sont rares, la faute sûrement à la crise de l’emploi dans la région. La municipalité qui emploie 7 salariés à temps complets ou partiels est l’un des principaux employeurs de la commune, elle a donné l’exemple mais elle ne peut hélas pas réaliser des miracles. Nous sommes preneurs de toutes les bonnes idées et de toutes les initiatives pour tenter d’inverser la tendance. »

 

16 septembre, 2009

Journées du Patrimoine

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 20 h 42 min

jep091.jpg 

Ce week end ont lieu les Journées Européennes du Patrimoine.

Bien sûr, un programme d’animations est mis en place à cette occasion pour valoriser toujours plus le très riche patrimoine de ce village et surtout, pour le faire connaître.

C’est pourquoi, l’entrée du CHATEAU St-HUGUES est réduite à 1 euro pour les visites libres ET les visites guidées (50mn).

Horaire des visites guidées : Samedi et dimanche : 10h30-14h-16h et 18h

Le parcours de la visite sera enrichi, en outre, d’une exposition sur les restaurations effectuées au cours des 10 mois du chantier d’insertion, avec de nombreuses photos et explications.

Effectivement, comme nous pouvons le constater en regardant le château, les travaux ont grandement avancé ces dernières semaines et nous restons assurés que le cahier des charges sera entièrement honoré à la fin de l’action.

Une belle prouesse, tout de même, pour un chantier d’insertion…

Egalement ce week end à Semur :

Les EGLISES ROMANES restent ouvertes.

Dimanche : de 10 à 12h et de 14 à 18h, un accueil guidé est proposé à l’église St-Martin-la-Vallée ET deux visites guidées sont programmées à la collégiale St-Hilaire : 15h et 17h (50 mn-gratuit)

L’ANCIEN AUDITOIRE DE JUSTICE ouvre ses portes et cette année, en plus, une exposition permettra de retracer l’histoire de ce beau monument, de sa construction en 1780 à ses dernières restaurations il y a quelques années.

Ouvert samedi et dimanche, 8-20h, Gratuit.

La SALLE DU CHAPITRE, enfin, reste ouverte à tous les curieux.

A ce week-end !

2 septembre, 2009

Concours photos 2009: Un succès!

Classé dans : Manifestations,Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 17 h 59 min

rose.jpg

Les dernières vues sont arrivées et c’est un raz de marée : 210 photos ayant un rapport avec l’eau ont été envoyées.

Un montage diaporama va être réalisé et la projection publique se fera le samedi 19 septembre à la salle des fêtes.

Face à ce flot d’images, il est probable que la désignation par le public des plus belles vues sera modifiée.

A suivre…………. 

Paul ANDRE

24 août, 2009

Images de la fête champêtre de Montmegin

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

img41901.jpgimg41881.jpg

Les bénévoles de l’association à l’ouvrage lors du repas.

img41911.jpg

Une table de Semurois.

img41931.jpg

Grande ambiance musette sur la piste.

img41951.jpg

Une exposition de tableaux de Pierre GEVAUDAN dans la chapelle a été organisée grâce à son épouse et ses enfants.

img41981.jpg

Lucien ARCIER au volant du tracteur qui entraînera la batteuse.

22 août, 2009

Demain dimanche 23 août, fête champêtre de MONTMEGIN

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 14 h 58 min

img41791.jpgimg41801.jpg

Pour aider à la poursuite des travaux d’embellissement de la chapelle de Montmegin, les membres de l’association de sauvegarde comptent sur un succès de leur fête comparable à celui des années précédentes. La météo promet d’être superbe, le repas excellent comme toujours et les animations nombreuses. Outre la danse musette, les promenades en calèche ou à pieds, des oeuvres d’artistes locaux seront exposées dans la chapelle et à l’extérieur les moins jeunes pourront expliquer à leurs petits-enfants ou arrières petits-enfants le fonctionnement des machines agricoles anciennes. Nul doute que Lucien ARCIER sera aux premières loges connaissant son amour pour les vieilles machines. N’a-t-il pas remis en route une batteuse au cours d’une fête qu’il avait organisée l’an passé à la Cray?

flau1.jpgLucien ARCIER fait une démonstration du maniement du fléau.

16 août, 2009

Sauvegarde de la chapelle de Montmegin :la fête du 23 août se prépare.

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 51 min

p10103631.jpg

Depuis 1997, date à laquelle s’est créée l’association de sauvegarde de la chapelle de Montmegin, un énorme travail a été accompli par un petit groupe de bénévoles dont des habitants du petit hameau, bien épaulés par quelques renforts venus d’autres horizons. Cette année, la façade a été presque entièrement remontée, les vieux enduits ont été piqués et le rejointement des pierres est maintenant terminé. Le vieux contrefort ouest, pas très esthétique, a été démonté. Les projets ne manquent pas pour parachever le chantier et embellir l’ensemble: drainage et récupération des eaux pluviales, réalisation d’un glacis empierré tout autour et aménagement de massifs floraux.

Tous ces travaux seront comme les précédents (hormis la couverture qui a été financée par la commune) couverts par les fonds propres de l’association. Pour ce faire, chaque année au mois d’août, les personnes qui soutiennent ce projet sont invitées à la traditionnelle fête champêtre organisée à proximité de la chapelle. Elle aura lieu cette année le dimanche 23 août prochain. Dès 10h30, la messe sera célébrée dans la chapelle. L’apéritif suivra et le repas chaud sera servi sous abri. L’après-midi, une exposition d’oeuvres d’artistes locaux sera présentée dans la chapelle, et à l’extérieur des machines agricoles anciennes seront offertes à la curiosité des visiteurs. Valérie Jeanthon, animera comme l’an passé la journée en faisant chanter et danser les amoureux du bal musette. Promenades à pied ou en calèche sous la frondaison de la forêt alentours vous feront patienter jusqu’au repas du soir qui se poursuivra par le bal gratuit. Enfin, la fête se terminera par l’embrasement du feu celtique. Des places sont encore disponibles. Hatez-vous en réservant auprès des bénévoles et au 03 85 25 01 29.

14 août, 2009

Retour sur le banquet médiéval

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 22 h 05 min

thetre80.jpggardes801.jpg 

Quelques mots sur le banquet médiéval de Semur, donné mardi 11 août dernier, au pied du château St Hugues…

Mardi dernier, à partir de 20 h, les premiers convives du banquet étaient accueillis par deux gardes en tenues de chevaliers, la hallebarde à la main ! La garde montée, le banquet pouvait débuter !

Le doux temps de la soirée et le magnifique coucher de soleil sur le château annonçaient d’ors et déjà une excellente soirée.

Après le verre d’hypocras en apéritif, la musique a retenti pour l’arrivée du premier met, une soupe de lentilles dans une meule de pain individuelle, sur les brancards acheminés par les porteurs. Ensuite, place au deuxième plat : tourte aux légumes ; puis au troisième : porc aux épices accompagnés des légumes du moyen âge et petites saucisses et frites pour les plus jeunes ; et enfin, au dernier met : pommes cuites à la cannelle.

L’arrivée des assiettes sur de grands brancards, comme au Moyen Age, assurait le spectacle, tout comme l’effort de costumes des serveuses et porteurs.

Entre les mets, les animations ont ponctué le déroulement du banquet garantissant son dynamisme et la bonne humeur générale : M. Belot a assuré des chants accompagnés de sa guitare et une troupe de théâtre amateur a joué les célèbres pièces de « Renard et les Anguilles » et de « Estula ».

Je tiens à remercier tout particulièrement les « acteurs » amateurs de la troupe de théâtre qui ont donné gracieusement de leur temps pour assurer une partie des animations. Ils ne font pas partie de l’association Les Vieilles Pierres et venaient de Mâcon.

En bref, le banquet a été très apprécié par ses convives, autant pour son déroulement que pour la qualité du repas. En effet, le menu moyenâgeux était délicieux et plein de saveurs.

Magali Bonin.

 

12 août, 2009

Banquet médiéval réussi

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 20 h 16 min

imgp861811.jpgimgp86251.jpgservice.jpg

Le temps était de la partie, le décor était à la hauteur, tous les ingrédients étaient réunis pour faire que cette deuxième édition du banquet médiéval connaisse le même succès que l’édition précédente. Les serveuses et serveurs avaient même revêtu des costumes somptueux. Entre les mets qui furent très appréciés dont une succulente soupe aux lentilles servie dans une tourte de pain, on put se distraire avec des saynètes de contes moyenâgeux dont le très célèbre épisode de Renart et les poissons. Bravo les artistes et Monique pour ce délicieux festin.

11 août, 2009

Métiers d’Art au Grenier à Sel

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 6 h 46 min

imgp860911.jpgimgp861011.jpgimgp861211.jpgimgp861111.jpg

Six artistes de la région se sont regroupées pour organiser au Grenier à Sel une superbe exposition. Dominique BACCONNIER présente des grès, Pascale GRISARD des peintures sur tissu, Françoise MARTEAU de la céramique ajourée, Anne PIVETEAU des jouets en bois, Anne RAQUIN de la peinture sur bois et Joêlle SAMPAIX des objets en cuir. Cette exposition sera ouverte jusqu’au 16 août de 14h à 18h30. A ne pas manquer, avec des idées originales de cadeaux.

9 août, 2009

Le festival Musique en Brionnais a fait étape dans notre commune

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 17 h 00 min

dscn81361.jpg 

Dans le cadre du Festival Musique en Brionnais, ce vendredi 7 août, quatre jeunes et talentueux musiciens ont animé un moment musical dans la collégiale Saint Hilaire. Un nombreux public, fréquentant, depuis cinq ans ce festival alliant musique et patrimoine, s’est régalé avec des œuvres multiples.

1...919293949596
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant