Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

11 mars, 2010

Carnaval vit encore

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 8 h 55 min

Par un froid glacial, quelques membres du club Intergénération n’ont pas hésité à se joindre aux enfants du centre aéré de l’ABISE pour organiser un petit défilé dans les rues de Semur. Il existe bien une bonne bande de joyeux lurons au club qui ne se prennent pas au sérieux. N’est-ce pas la meilleure solution pour rester jeune, du moins dans sa tête?

imgp88471.jpg

Regroupement au pied du Château: un maquignon, quelques bourgeois et des femmes du peuple entourent les enfants du centre aéré.

imgp88511.jpg

Les Vamps étaient aussi de la fête.

imgp88551.jpg

Dany était l’épouse sexy dans le mariage du siècle l’an passé. Elle a du connaître une année bien difficile pour se présenter ainsi!

 

6 mars, 2010

Journée jeux de société samedi 6 mars

Classé dans : Manifestations,Vie associative — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 40 min

Journée jeux organisée par le Club Inter Générations.   Salle des Fêtes de Semur en Brionnais

    Après midi: de 15h00 à 19hOO.

    Soirée        : à partir de 20 h30.

    Une boisson offerte(cidre, jus de fruits) + bugnes.

    Tombola: 3 lots.

     Buvette

     Ne pas oublier les jeux de société.

17 février, 2010

Le Festival de Musique se précise

Classé dans : Manifestations,Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 16 h 37 min

Suite à une présentation succincte du projet de création d’un festival de musique sur 2 soirées au mois d’aôut prochain, le conseil Municipal a souhaité une réunion pour apporter des réponses précises à certaines interrogations. William Lecomte, instigateur du projet, a donc accepté de venir mardi dernier exposer son projet devant les conseillers municipaux et les riverains de la place Saint Hugues qui ont bien voulu venir. Il est dommage que les principaux récalcitrants qui, de l’avis unanime, avaient des idées préconçues, fausses et très négatives, n’aient pas voulu participer aux échanges.

Ce festival sera accessible à tous de part la programmation envisagée. Les genres musicaux seront très variés pour intéresser un large public. Il sera placé sous le signe de l’écologie. Il pourrait s’appeler « Echo de la nuit ».

Dans le domaine écologique, la réduction des déchets sera une préoccupation majeure: les verres seront consignés et des toilettes sèches seront installées. Les décors seront fabriqués à partir de matériaux de récupération.

Le site de la place Saint Hugues présente plusieurs avantages pour l’organisation d’une telle manifestation. Le cadre est magnifique, il a une capacité d’accueil importante, il est facile à fermer donc facile à contrôler. Il imposera néanmoins certaines contraintes comme la préservation des biens publics ou privés. C’est pourquoi la pose de grilles sera prévue le long des propriétés privées.

William a déjà une idée de la programmation.

Le vendredi: Jazz manouche, Blues, Fanfare (soirée tout public)

Le samedi: Funk, Rock festif, Jazz électro (pour un public en principe plus jeune)

Le problème du parking a été évoqué: le stade serait une bonne solution puisqu’il offrirait également la possibilité de camper, l’éloignement est peut-être un handicap (possibilité de navette?).

William doit réaliser un dossier où seront précisées la programmation ainsi que les solutions pour les toilettes, la sécurité. Ce dossier sera transmis à Mr le Sous-Préfet qui viendra alors animer une réunion d’information.

 

3 décembre, 2009

C’est bientôt Noël!

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 11 h 53 min

img61711.jpg

Un bosquet a poussé devant la Mairie. Les enfants décoreront les sapins.

La fête de Noël des enfants aura lieu le dimanche 13 décembre.

Bien sûr,  le spectacle organisé par le comité des fêtes sera le pivot de cet après-midi. A 16h, à la salle des fêtes, les Dominos donneront leur représentation faite d’imitations, de chants, de tours de magie.

L’Association des parents d’élèves proposera en plus, dès 15 heures et après le spectacle jusqu’à 19 heures, des activités comprenant :

- de la restauration (buvette, vin chaud, gaufres, crêpes, pizzas).

- des ateliers avec animations.

- l’arrivée du père Noël sur un âne.

Sont invités en particulier tous les enfants scolarisés à l’école du village. Tous les autres seront bien évidemment les bienvenus.

25 novembre, 2009

Y aura-t-il un festival de musique à Semur?

Classé dans : Manifestations,Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 8 h 27 min

William Lecomte, fils de Monique Lecomte du restaurant « L’Entrecôte Brionnaise », m’avait fait part il y a quelque temps de son souhait de créer à Semur, un festival de musique qui aurait lieu sur 2 jours, le dernier week end du mois d’août. Il m’a demandé s’il lui était possible de venir présenter son projet devant le conseil municipal, ce qui eut lieu en début de la dernière séance du mardi 17 novembre. Le lieu envisagé pour ce festival serait la place Saint Hugues entre l’hôtel de ville et la collégiale, aussi les riverains de la place étaient conviés à assister à cette présentation.

Aucune décision n’est encore prise, le conseil municipal est à l’écoute de toutes les personnes qui s’exprimeront sur ce projet. Des échanges ont eu lieu lors de la présentation du projet, des personnes qui n’ont pu être présentes m’ont adressé des courriers. Aujourd’hui, voici les arguments en faveur et en défaveur du projet.

Pour l’organisation d’un  festival:

Semur ne doit pas être un village musée. Une manifestation de ce type fera vivre le village, le fera connaître. Les initiatives de ce genre sont rares, il faut donner la chance à ceux qui les prennent.

Contre l’organisation d’un festival sur la place Saint Hugues:

Grande nuisance sonore pour les riverains qui ne pourront dormir. Dégradations possibles sur les bâtiments publics et privés. Débordements de tous genres par des éléments incontrôlables (bagarres,drogue….). Altération des bâtiments en raison de la puissance de la musique.

Le premier soir, il est prévu que la manifestation s’arrête à oh, à 2h le second soir. Il semblerait qu’il y ait une grande confusion dans l’esprit des personnes quant au public concerné par ce festival. Il n’est pas question de musique techno, mais de jazz, rock et musiques festives qui s’adressent aussi bien à des jeunes qu’à des adultes. Il est vrai que les médias mettent souvent en exergue des manifestations genre « rave partie » qui jettent le trouble dans la population.

Les riverains proposent comme alternative le site du stade municipal. Pour William , la place du village présente des avantages: site presque clos, donc contrôle plus facile des participants. L’organisateur prévoit aussi un service d’ordre.

Un festival de ce type, avec les mêmes organisateurs que ceux qui sont pressentis à Semur, a eu lieu fin août 2008 près de Castres dans le village de Pylaurens. J’ai interrogé la mairie et la gendarmerie de ce village. Aucun incident n’a été déploré.

Nous nous proposons de rencontrer les personnes qui ont interpellé la municipalité afin de leur proposer d’entendre William Leconte. Nous lui suggérons de proposer un échantillon des musiques qui seront interprétées, peut- être même de montrer des vidéos s’il en possède. Il serait aussi souhaitable que d’autres avis nous parviennent, aussi j’invite toutes les personnes qui souhaitent s’exprimer à le faire.

Nous ne souhaitons pas créer un conflit entre les personnes ou entre une partie de la population et la municipalité. Si un consensus se dégage, nous serons ravis et nous donnerons notre accord à l’organisation de ce festival sur la place du village.

François BACIAK

 

17 novembre, 2009

Colloque des 20 ans du Centre d’Etude du Patrimoine

Classé dans : Manifestations,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 8 h 33 min

SAINT-CHRISTOPHE-EN-BRIONNAIS

20 intervenants pour le colloque des 20 ans du CEP

Le travail d’inventaire et mise en valeur du patrimoine régional, en lien avec de nombreuses autres associations et institutions culturelles, concerne 15 cantons et 153 communes, soit environ un quart du département de Saône-et-Loire.

A l’occasion du colloque annuel ayant lieu chaque automne (vendredi 20, samedi 21, dimanche 22 novembre) depuis la création du CEP (Centre d’Etudes des Patrimoines), 20 intervenants de haut niveau, venus de tout l’hexagone, essaieront d’analyser, avec le public, à partir de données claires, accessibles à tous, pourquoi notre patrimoine est en danger, comment parier sur l’avenir, qu’elle est la part prise par les collectivités, par l’Etat, par le mécénat et, de fait, par nos impôts, afin qu’il perdure pour les générations à venir : « un peuple sans passé, ne peut se projeter dans l’avenir… »

L’investissement en faveur du patrimoine a-t-il encore un sens ? Cette question de fond sous-tendra l’ensemble des exposés et des débats qui auront lieu, lors de ce colloque. Au CEP, quelle que soit la fonction des salariés, quels que soient les bénévoles et membres de l’association, tous oeuvrent, ne comptant ni leur temps, ni leur peine, avec une ténacité forçant au respect. Le système D est de mise, les soutiens sont recherchés, les étudiants et les professeurs d’architecture ne sont pas pour rien dans les réussites spectaculaires (les plans des églises romanes, des châteaux, les restaurations, l’initiation du public…) de cette association.

Le patrimoine de France n’est pas laissé à l’abandon. Nombre de monuments nationaux appartiennent à l’Etat – particulièrement les grandes cathédrales – qui prend en charge leur restauration. La protection de l’Etat sur les Monuments Historiques s’exerce sur les monuments classés et, à moindre contribution, sur les inscrits. Le budget du Ministère de la Culture 2010 est en augmentation. 400 millions d’Euros vont être consacrés à la restauration des Monuments Historiques. Les autres monuments non protégés dépendent des Collectivités territoriales, intercommunales, départementales, régionales qui réagissent en fonction de leurs priorités ou de leurs contraintes budgétaires. Un certain désengagement de l’Etat constitue une véritable révolution. Le Ministère de la Culture (DRAC) se contente d’assister la maîtrise d’ouvrage et laisse maintenant les communes monter les dossiers et collecter les fonds auprès de l’Etat et des Collectivités territoriales. Un des aspects de la sauvegarde de notre patrimoine architectural est souvent oublié : des associations et des bénévoles oeuvrent sans relâche pour collecter des fonds et le sauver. Des monuments comme le château de Versailles, par exemple, ont pu être sauvés par le mécénat américain.

Le CEP, lui, est soutenu par les élus du Charolais, par le « Pays d’Art et d’Histoire »  avec Aurélien Michel, animateur de l’architecture et du patrimoine. Le programme des « Chemins du Roman en Bourgogne du sud » (Pays du Charolais-Brionnais) est également soutenu par le Conseil Général de Saône-et-Loire et le Conseil Régional de Bourgogne. L’inventaire architectural des églises romanes se développe, depuis 20 ans, avec le soutien et sous le contrôle de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (Conservation Régionale des Monuments Historiques). Rappelons que le programme des « chemins du Roman » en Bourgogne du sud est partie prenante du grand projet européen « Transromanica » qui a été labellisé par le Conseil de l’Europe en février 2007.

Fabienne Croze

Programme du Colloque

Le vendredi 20 novembre, à 8h du matin, sous la Présidence de Nicolas Reveyron, professeur d’Histoire de l’Art et Archéologie à l’Université Lumière, Lyon 2, Président du Conseil Scientifique du CEP, en présence de directeur du CEP, Pierre Durix et des élus, le colloque sur le « Patrimoine en crise, Patrimoine en devenir » ouvrira ses portes aux participants. Ensuite, de 9h30/10h : Aurélien Michel, « Le label  Villes et pays d’art et d’histoire, un atout pour le devenir du patrimoine ». 10h/10h30 : Hannelore Pepke-Durix, enseignante à l’Université de Bourgogne, « Démarches innovantes autour de trois grands sites cisterciens en Bourgogne du Nord : Cîteaux, Fontenay, le Clos de Vougeot ». 10h45/11h15 : Mathieu Pinette, conservateur en chef du patrimoine, « Le château de Germolles : une expérience de tourisme culturel dans un monument privé bourguignon ».11h15/11h45 : Violaine Nicolas, doctorante à l’Université de Caen, « Un patrimoine de montagne fragile : les burons du Cantal ». 11h45/12h30 : débat. 12h45/14h15 : repas au resturant La Tour d’Auverge, à St-Christophe. 14h30/15h : Frédéric Didier, architecte en chef des monuments historiques : « Un exemple de restauration du patrimoine roman en Bourgogne du sud, l’église de St-Bonnet-de-Cray ». 15h/15h30 : Alain Magdelaine, archéologue « Protection et sauvetage du patrimoine historique et archéologique : leurre ou réalité ? ». 15h45/16h15 : Philippe Ménager, enseignant « Les ponts canaux de Bourgogne, témopins des grands bouleversements architecturaux su XIXième siècle ». 16h15/16h45 : Alain-Gilles Chaussat, doctorant à l’Université de Caen. « Les meubles à main : exemple d’un patrimoine secondaire et longtemps délaisé en Basse-Normandie ». 16h45/17h30 : débat. 18h : inauguration de l’exposition « Les Chemins du Roman en Bourgogne du sud » en hommage à Hermann Wirth, professeur émérite de l’Université du Bahaus à Weimar (Allemagne)

Le samedi 21 novembre : 9h/9h30 : Mario Rossi, professeur émérite de phonétique de l’Université de Provence « Les langues en péril. Le cas du Charolais-Brionnais ». 9h30/10h : Emeline Daniel, médiatrice culturelle « Les sources et fontaines réputées guérisseuses du Charolais-Brionanis ». 10h15/10h45 : Julien Alleau, doctorant en histoire moderne, Université de Caen « Loups, hommes, bétail, dans les Alpes occidentales du XVIième au XIXième siècles ». 10h45/11h15 : Gilels Platret « Le loupet l’enfant dans la Bourgogne d’avant 1833 ». 11h30/12h30 : débat. 12h45/14h15 : repas au restaurant de la Tour d’Auvergne. 14h30/15h : Jens REiche, docteur en histoire de l’art, enseignant à l’université de Göttingen (Allemagne) « Les transformations des centre-ville en Allemagne depuis la fin de la 2ième guerre mondiale : un regard critique ». 15h/15h30 : professeur Peter Fister, directeur de l’institut d’architecture de l’université de Lubiana (Slovénie) « The iunfluence of différent evaluations on décisions about the future of cultural heritage : 3 dilemmas in the slovenr expérience ».15h45/16h15 : professeur Janosz Krähling et Laszlo Darago, faculté d’architecture de l’Université de technologie et d’économie de Budapest (Hongrie) « Contemporary Hungarian monument preservation praéctice, between scientific research and the needs of tourisme ». 16h15/16h45 : Pierre Jérôme Biscarat, doctorant, Université ParisI Sorbonne « La Maison d’Izieu, mémorial des enfants juifs assassinés ». 16h45/17h15 : débat. 17h30/18h : conclusion du colkloque. 18h30/21h30 : soirée festive avec concert de musique à l’église romane d’Anzy-le-Duc, avec cocktail dans le bâtiment du prieuré.

Dimanche 22 novembre : 9h/13h : visite guidée de trois sites et monuments restaurés dans le Brionnais

Réservations et renseignements : CEP -Le Montsac 71800 Saint-Christophe-en-Brionnais. Tél. 03 85 25 90 29. Courriel : cep.charolais@free.fr ou contact.cep@charolais-brionnais.net. Site internet : cep.charolais-brionnais.net

Marche des châtaignes: bilan chiffré

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 8 h 28 min

Voici les chiffres communiqués par l’Office de Tourisme de Semur et de Marcigny, organisateur de cette manifestation:

Total marcheurs : 782 : 332 hommes et 450 femmes se répartissant ainsi :

- sur le 8 km   : 238  : 98 hommes -140 femmes

- sur le 15 km : 361  : 148 hommes - 213 femmes

- sur le 21      : 114  : 52 hommes  – 62 femmes

- sur le 27      :  69   : 34 hommes – 35 femmes

Il est à souligner que les femmes sont plus courageuses que les hommes (cela se vérifie sur chaque circuit !)

L’Office de Tourisme remercie la municipalité de Semur pour la mise à disposition de la salle et de son équipement.

16 novembre, 2009

Images de la marche des châtaignes

Classé dans : Manifestations,Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 13 h 12 min

dscn010411.jpg

C’est l’affluence au ravitaillement des Cornus.

dscn012311.jpg

Alors, elles sont grillées ces châtaignes, Mr Muret?

dscn009111.jpg

Le vin gris est bon lui aussi, n’est-ce pas le chien?

14 novembre, 2009

Grand succès de la soirée Maisons fleuries.

Classé dans : Manifestations,Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 11 h 01 min

imgp8731.jpg

La salle des fêtes était copieusement garnie ce vendredi soir pour la soirée « Maisons fleuries » organisée par la municipalité. Après la projection de 107 photos prises fin juillet par des membres de la commission municipale, les personnes présentes ont choisi les lauréats.  Une nouveauté cette année, 3 catégories ont été proposées: les jardins, les façades et balcons, les murs. Pendant le dépouillement, une projection des clichés de tous les massifs communaux a fait patienter la salle. Tout le monde a reconnu que le fleurissement de cette année a été particulièrement réussi et ceci grâce à l’implication importante de la commission communale nouvellement créée. L’abondance des fleurs produites dans notre serre a permis ce résultat. Il est vrai aussi que la météo favorable de l’été a aidé à un épanouissement exubérant des zinias, cosmos et autres cléomes.

Voici le palmarès de l’édition 2009. (Seules les personnes présentes ou excusées ont été récompensées selon le souhait exprimé l’an passé)

Catégorie jardin: Mr et Mme Berger, Mr et Mme Gondard, Mme Laronze , Mr et Mme Laval, Mr Lorton, Mme Seyer. 

Catégorie mur et balcon: Mr et Mme Simonin.

Catégorie façade: Mme Delorme Josette, Mme Mastro, Mme Nevers Marie.

imgp8732.jpg

Chacun s’est vu remettre par la municipalité un bon d’achat de 16€ (pour des fleurs bien évidemment).

 

Dimanche 15 novembre: Marche des châtaignes

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

imgp0056.jpg

Si le soleil est au rendez-vous, les marcheurs auront une vue superbe de notre village en montant sur le Vernay.

C’est ce dimanche 15 novembre qu’aura lieu la randonnée pédestre des châtaignes et du vin gris organisée par l’Office de Tourisme de Semur en Brionnais et de Marcigny. Quatre circuits de 8, 15, 21 et 27 kms seront proposés au départ de Semur. Des ravitaillements sont prévus à différents points des circuits: tous passeront par celui qui propose la dégustation de châtaignes grillées et de vin gris.

Les départs auront lieu de 8h à 10h pour les deux grands parcours, jusqu’à 12h pour le 15 km et jusqu’à 14h pour le 8 km. Les inscriptions se feront à la salle des fêtes  de Semur en Brionnais. Tarifs: 8 km et enfant jusqu’à 10 ans: 3€ ; 15km: 4€ ; 21 km: 4,5€ ; 27 km: 5€. Une autorisation parentale sera demandée pour les enfants de moins de 14 ans non accompagnés.

Des repas seront servis à partir de 8€: pommes de terre et saucisson chaud, fromage, dessert, café. Pour un meilleur service, il serait souhaitable de réserver lors de l’inscription.

 

1...9495969798...102
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant