Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

16 octobre, 2019

Enfin une bonne pluie !

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20191015_100041_1

Il y avait bien longtemps que le Brionnais n’avait pas connu un arrosage aussi conséquent. La nuit précédente, la pluie n’a pas cessé mais n’a pas causé de dégâts comme dans certaines régions de France. Les bassins de rétention situés en dessous de l’EHPAD se sont en partie remplis. La nature apprécie.

4 octobre, 2019

Une explosion de champignons dans les prés

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20191003_152755_1

La pluie de la semaine dernière a provoqué une pousse impressionnante de rosés des prés (agaric champêtre). Voici un magnifique rond de sorcière. Les champignons poussent à la périphérie du mycélium dont le diamètre augmente chaque année.

 

30 août, 2019

Insolite: j’ai apprivoisé un crapaud.

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20190625_222057_1

Chaque soir à la tombée de la nuit, un crapaud s’aventure sur ma terrasse. Pas du tout craintif, il attend que je lui dépose à proximité quelques asticots qu’il s’empresse de dévorer goulument. Je suppose qu’il passe sa journée près de mon bassin parmi les plantes qui le bordent  où il trouve une certaine fraicheur. (François Baciak)

Le crapaud est utile au jardinier.

images_1

Il se nourrit généralement de vers de terre, escargots, limaces, cloportes, mille-pattes, mouches, araignées, fourmis, punaises, chenilles et autres invertébrés.

Morphologie

  • ils ont des pattes très courtes, sautent mal et vivent sur le sol, préférant marcher ;
  • ils ont le museau arrondi ;
  • ils n’ont pas de dents ;
  • ils ont un œil à pupille souvent horizontale, à l’exception notable du crapaud accoucheur ;
  • ils ont une peau rugueuse, recouverte de pustules[6] ;
  • leur langue n’est pas échancrée comme celle des serpents ;
  • ils sont les seuls amphibiens à posséder à la fois une peau résistante à la déshydratation et une réserve de graisse, dite « corps gras inguinal », ce qui leur permet de parcourir une plus grande distance que les autres amphibiens par rapport à l’eau[1] ;
  • leur chant est dans la plupart des cas plus discret que celui des grenouilles, parfois émis sous l’eau .

Reproduction

Ils sont anamniotes, c’est-à-dire que l’embryon ne possède pas d’amnios. La fécondation est externe (à l’extérieur des voies génitales), dans l’eau le plus souvent (certaines espèces mouillent régulièrement leurs chapelets d’œufs dans le cas du crapaud Alyte accoucheur). Leur développement post-embryonnaire comporte généralement une métamorphose.

  • les espèces qui prennent soin de leur progéniture (crapaud accoucheur) pondent peu d’œufs ; d’autres espèces peuvent pondre jusqu’à 45 000 œufs[1], dont un faible pourcentage survivra.

Le début de leur vie se passe dans l’eau, puis l’adulte, sauf au moment de la reproduction, vit plutôt sur la terre, généralement en forêt ou dans des zones hygrométriques élevées, mais il existe quelques espèces de milieux relativement arides.

Source Wikipédia

22 août, 2019

Un monstre au fond d’un cratère

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20190701_084640_1

Peut-être avez-vous remarqué ces petits cratères dans le sol à des endroits abrités. Savez-vous ce qui ce cache au fond ?

Ces petits cratères dont les bords sont faits d’une terre très fine sont des pièges à fourmis. Une fourmi qui tombe dans ce cratère n’en sortira pas. Elle sera dévorée par la larve d’un insecte: le fourmilion.

four48gf_1

Cette larve est munie de mandibules redoutables terminées par des crochets. Si la fourmi essaie d’escalader les pentes du petit cratère la larve lui projette du sable pour la faire descendre au fond et la dévorer.

ATH04-06-30-006_1

Le développement larvaire demande   2 bonnes années et le moment venu la larve tisse un cocon   soyeux et sphérique, de l’ordre d’un petit cm, en y   incorporant des particules du substrat l’environnant. Ce cocon est   généralement élaboré un peu en dessous   du fond de l’entonnoir. Classiquement la larve donnera une nymphe,   puis un insecte dit parfait qui émergera au cours de   l’été. La ponte s’effectue à même le   sable et l’éclosion des jeunes larves n’a lieu qu’au   printemps suivant.

P1070520_1Le fourmilion

 

14 août, 2019

Le Brionnais, steppe africaine ?

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20190810_091825_1

La sécheresse a transformé les prairies du Brionnais en véritables steppes africaines. On peut même y observer des petits hérons garde bœufs autour de nos vaches charollaises. Ils sont très communs en Afrique où ils suivent les zébus qui dérangent les insectes dont ils se nourrissent.

A quand les dromadaires?

7 août, 2019

Fête des étoiles : Didier Le Fouler a dévoilé son télescope pour personnes handicapées

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

didier-le-fouler-devoile-son-handiciel-photo-jsl-fabienne-croze-didier-le-fouler-devoile-son-handiciel-photo-jsl-fabienne-croze-1564851376_1

Vendredi soir dernier, se tenait, dans tout l’hexagone, la fête des Étoiles. En Brionnais, elle avait lieu jusqu’à présent à Fleury. Mais M71, club d’astronomie de Marcigny, a changé son fusil d’épaule et l’a installée au stade de Semur, situé relativement en hauteur et ne comportant aucune pollution lumineuse.

Avant que la nuit ne soit tout à fait tombée, les membres du club avaient installé une rangée de télescopes, pendant que la trentaine de personnes présentes pique-niquaient sur place. Parmi ces télescopes, une nouveauté : celui confectionné par Didier Le Fouler, trésorier de M71. « En 2016, à Fleury, des amis sont venus avec un ami en fauteuil. J’ai donc eu l’idée d’en modifier un pour les personnes de petites tailles ou à mobilité réduite », confie-t-il. Il l’a baptisé “Handiciel”. Une météo favorable a permis à M71, Marcigny Astronomie et Jupiter de Villerest et du Roannais de faire découvrir les planètes Jupiter et Saturne, ainsi que des amas d’étoiles, nébuleuses planétaires et autre objets diffus du ciel profond. Tout cela grâce à des appareils performants « permettant de mieux percevoir notre univers et de saisir l’importance de la préservation de notre planète », dixit Didier Le Fouler.

Source JSL : Fabienne Croze

15 juillet, 2019

Observation d’une éclipse de lune

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

image1_1

Le mardi 16 Juillet à partir 20h30 le club d’astronomie M71 , propose d’observer une éclipse partielle de lune chemin de la Poterne.
Ci-joint  la chronologie  du phénomène avec une image du logiciel Coélix.

1 juillet, 2019

Quel bel animal !

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20190624_102837_1

Les vaches charolaises ne sont plus exclusives dans nos prairies brionnaises. Salers, Limousines, Aubrac sont de plus en plus présentes. Près de l’EHPAd, un troupeau de race Aubrac pâture tranquillement. Le taureau a particulièrement fière allure.

Vache_Aubrac_de_face_1

Avec le tour du museau et des yeux blanc, on dirait les vaches Aubrac maquillées!

28 juin, 2019

Canicule pour les abeilles aussi

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

IMG_7145_1

Par ces fortes chaleurs, les abeilles ont besoin de beaucoup d’eau pour tempérer la ruche. L’eau, mélangée au pollen est aussi à la base de la nourriture des larves. Ici, les abeilles viennent en nombre puiser l’eau qui leur est nécessaire au bord de mon bassin. Leur trompe aspire l’eau qu’elle transporte ensuite dans leur gésier. Quelques centièmes de millilitres sont transportés à chaque voyage.

4 juin, 2019

Notre village voit la vie en ROSES

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20190529_101228_1

20190529_101245_1

20190529_101302_1

20190529_101334_1

Photos prises sur la place Saint-Hugues

12345...21
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant