Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

22 août, 2019

Un monstre au fond d’un cratère

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20190701_084640_1

Peut-être avez-vous remarqué ces petits cratères dans le sol à des endroits abrités. Savez-vous ce qui ce cache au fond ?

Ces petits cratères dont les bords sont faits d’une terre très fine sont des pièges à fourmis. Une fourmi qui tombe dans ce cratère n’en sortira pas. Elle sera dévorée par la larve d’un insecte: le fourmilion.

four48gf_1

Cette larve est munie de mandibules redoutables terminées par des crochets. Si la fourmi essaie d’escalader les pentes du petit cratère la larve lui projette du sable pour la faire descendre au fond et la dévorer.

ATH04-06-30-006_1

Le développement larvaire demande   2 bonnes années et le moment venu la larve tisse un cocon   soyeux et sphérique, de l’ordre d’un petit cm, en y   incorporant des particules du substrat l’environnant. Ce cocon est   généralement élaboré un peu en dessous   du fond de l’entonnoir. Classiquement la larve donnera une nymphe,   puis un insecte dit parfait qui émergera au cours de   l’été. La ponte s’effectue à même le   sable et l’éclosion des jeunes larves n’a lieu qu’au   printemps suivant.

P1070520_1Le fourmilion

 

14 août, 2019

Le Brionnais, steppe africaine ?

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20190810_091825_1

La sécheresse a transformé les prairies du Brionnais en véritables steppes africaines. On peut même y observer des petits hérons garde bœufs autour de nos vaches charollaises. Ils sont très communs en Afrique où ils suivent les zébus qui dérangent les insectes dont ils se nourrissent.

A quand les dromadaires?

7 août, 2019

Fête des étoiles : Didier Le Fouler a dévoilé son télescope pour personnes handicapées

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

didier-le-fouler-devoile-son-handiciel-photo-jsl-fabienne-croze-didier-le-fouler-devoile-son-handiciel-photo-jsl-fabienne-croze-1564851376_1

Vendredi soir dernier, se tenait, dans tout l’hexagone, la fête des Étoiles. En Brionnais, elle avait lieu jusqu’à présent à Fleury. Mais M71, club d’astronomie de Marcigny, a changé son fusil d’épaule et l’a installée au stade de Semur, situé relativement en hauteur et ne comportant aucune pollution lumineuse.

Avant que la nuit ne soit tout à fait tombée, les membres du club avaient installé une rangée de télescopes, pendant que la trentaine de personnes présentes pique-niquaient sur place. Parmi ces télescopes, une nouveauté : celui confectionné par Didier Le Fouler, trésorier de M71. « En 2016, à Fleury, des amis sont venus avec un ami en fauteuil. J’ai donc eu l’idée d’en modifier un pour les personnes de petites tailles ou à mobilité réduite », confie-t-il. Il l’a baptisé “Handiciel”. Une météo favorable a permis à M71, Marcigny Astronomie et Jupiter de Villerest et du Roannais de faire découvrir les planètes Jupiter et Saturne, ainsi que des amas d’étoiles, nébuleuses planétaires et autre objets diffus du ciel profond. Tout cela grâce à des appareils performants « permettant de mieux percevoir notre univers et de saisir l’importance de la préservation de notre planète », dixit Didier Le Fouler.

Source JSL : Fabienne Croze

15 juillet, 2019

Observation d’une éclipse de lune

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

image1_1

Le mardi 16 Juillet à partir 20h30 le club d’astronomie M71 , propose d’observer une éclipse partielle de lune chemin de la Poterne.
Ci-joint  la chronologie  du phénomène avec une image du logiciel Coélix.

1 juillet, 2019

Quel bel animal !

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20190624_102837_1

Les vaches charolaises ne sont plus exclusives dans nos prairies brionnaises. Salers, Limousines, Aubrac sont de plus en plus présentes. Près de l’EHPAd, un troupeau de race Aubrac pâture tranquillement. Le taureau a particulièrement fière allure.

Vache_Aubrac_de_face_1

Avec le tour du museau et des yeux blanc, on dirait les vaches Aubrac maquillées!

28 juin, 2019

Canicule pour les abeilles aussi

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

IMG_7145_1

Par ces fortes chaleurs, les abeilles ont besoin de beaucoup d’eau pour tempérer la ruche. L’eau, mélangée au pollen est aussi à la base de la nourriture des larves. Ici, les abeilles viennent en nombre puiser l’eau qui leur est nécessaire au bord de mon bassin. Leur trompe aspire l’eau qu’elle transporte ensuite dans leur gésier. Quelques centièmes de millilitres sont transportés à chaque voyage.

4 juin, 2019

Notre village voit la vie en ROSES

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20190529_101228_1

20190529_101245_1

20190529_101302_1

20190529_101334_1

Photos prises sur la place Saint-Hugues

31 mai, 2019

Astronomie à Semur

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Le ciel 1 juin 23h00_1

Carte du ciel le 1er juin à 23h (logiciel Coélix)

« Je propose de faire une observation du  ciel le samedi  01 juin à partir de 21h00 chemin de la poterne à Semur. La lune étant peu présente, place à l’observation des amas d’étoiles , galaxies, planètes, si la météo le permet. »
Didier Le Fouler
Club d’astronomie M71
Tél : 06 59 91 63 50

27 mai, 2019

Candidature Unesco : un paysage avec un effet “waouh !”

Classé dans : Nature,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

en-tant-que-quot-paysage-culturel-evolutif-et-vivant-quot-le-bocage-brionnais-entame-la-derniere-ligne-droite-de-sa-candidature-au-patrimoine-mondial-de-l-une_1

Près de 60 personnes ont pris part, jeudi à Semur-en-Brionnais, à une rencontre sur la candidature du Pays Charolais-Brionnais au patrimoine mondial de l’Unesco. Le paysage « culturel » est ciblé pour cette distinction.

Le rôle des agriculteurs était central, jeudi soir, au moment d’aborder les enjeux de la candidature du bocage charolais et brionnais au patrimoine mondial de l’Unesco. « Les agriculteurs sont prêts à s’investir comme ils l’ont toujours fait pour entretenir le paysage. Mais ils attendent une revalorisation de la viande pour continuer à pouvoir faire leur travail », a résumé Pierre Duriau, éleveur et maire de Ligny-en-Brionnais.

« Un coup de projecteur »

« Est-ce qu’un classement Unesco pourrait apporter un soutien aux éleveurs, pour des installations ou des reprises d’exploitations ? », a questionné une Semuroise. « Ce serait un coup de projecteur sur un système d’élevage dans ses aspects positifs, répond Dominique Fayard, directrice du Pays Charolais-Brionnais. Ça ne fera pas remonter le cours de la viande, mais ça lui redonnera ses lettres de noblesse. »

Et Jacques Rebillard, agriculteur, à Saint-Didier-en-Brionnais et ancien élu, d’ajouter : « Cette candidature est une initiative excellente, un moyen de renforcer la notoriété de la race charolaise. Elle doit aussi accompagner une gestion diversifiée du bocage pour préserver sa biodiversité. Il y a un vrai travail de conviction à mener. » « Quand nous recevons des visiteurs, il découvre le paysage avec un effet “waouh !” Il est remarquable par son authenticité et son intégrité. C’est le premier bocage à être candidat au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est le point fort de la candidature », ajoute Dominique Fayard. Les porteurs de la candidature vont maintenant finaliser le périmètre de la zone à classer, puis une feuille de route d’actions et de préconisations pour sa préservation future (plan de gestion). Les deux dernières étapes à franchir, pour ce projet impulsé en 2011.

Charlotte REBET (source JSL)

14 mai, 2019

Jardiner sans pesticide

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

A3_%20Affiche%20jardinage%20MAI%2019-%20SYMISOA-page-001_1

12345...21
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant