Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

13 octobre, 2018

Magnifique coucher de soleil

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 48 min

IMG_9668_1

Cliché  de Bernard Frignet

8 octobre, 2018

La pluie, enfin !

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

La pluie est enfin arrivée dans la nuit de samedi à dimanche. 20 mm ont été enregistrés à mon pluviomètre.

20181006_104557_1

Cette pluie était très attendue par les éleveurs. Sera-t-elle suffisante pour faire reverdir les prairies qui avaient encore ce samedi un air de steppe africaine ?

2 octobre, 2018

Un lierre en fleurs qui attire une multitude d’insectes

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20180929_140719_1

Un lierre a habillé ce poteau électrique chemin de la Fay. Certains riverains ont remarqué, ces jours, qu’une multitude de guêpes bourdonnaient dans ce lierre ce qui pouvait supposer la présence d’un gros nid et donc un danger pour les piétons passant à proximité.

En approchant, on peut observer que ce lierre est en fleurs. Les fleurs ne sont plus très nombreuses en ce début d’automne caractérisé par une sècheresse sans pareil. Tous les insectes des environs  se sont donc concentrés sur ce lierre afin de butiner ses fleurs. En plus des guêpes, on peut y voir également de nombreuses abeilles. Lorsque ces insectes sont occupés à butiner, ils ne présentent aucun danger. Ce qui n’est pas le cas lorsqu’on approche d’un nid de guêpes très généralement installé dans un endroit abrité: sous les tuiles d’un toit ou dans une cavité.

L’inquiétude n’est donc pas justifiée.

IMG_4170_1

Les fleurs du lierre n’ont pas de pétales. On distingue surtout leurs étamines. Elles doivent produire un délicieux nectar qui attire les insectes butineurs. Les fleurs de la vigne vierge (ou ampélopsis) ressemblent à celles du lierre et attirent elles aussi en grand nombre les abeilles et les guêpes.

Les fleurs donneront ensuite des petits fruits noirs qui feront le régal des oiseaux en hiver.

24 septembre, 2018

Une sècheresse qui n’en finit pas !

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20180921_160032_1

Cherchez le lit du Merdasson (ou Grozeiller comme vous préférez). Un mince filet coule encore sous le pont route de Saint-Julien.

Notre région connait une sècheresse sans pareil. Depuis début juillet, les pluies se sont faites rares et peu abondantes. Cette nuit encore, il n’est tombé que 3mm, à peine de quoi mouiller la poussière. Les prairies du Brionnais sont grillées, les vaches n’ont plus rien à brouter et les éleveurs tapent déjà dans leurs réserves de foin. La situation commence à devenir critique d’autant plus que la météo n’annonce pas de pluie dans les 10 jours à venir. Les éleveurs ne sont pas les seuls à se lamenter, les jardiniers amateurs ont également le moral affecté. Malgré des arrosages réguliers, les jardins ont piètre allure.

20180921_160729_1

Sous le pont à Saint-Martin la Vallée

20180921_155616_1

La source à la Frédelière a vu son débit diminuer mais elle coule encore.

 

13 septembre, 2018

Semur village fleuri

Classé dans : Nature,Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20180828_105355_1_1

Malgré la canicule, nos fleurs ont encore fière allure. Noël Lafay leur a prodigué beaucoup de soin ces deux derniers mois. Les Semurois ont dû apprécier, comme les nombreux touristes qui nous ont rendu visite.

Des fleurs courageuses

20180828_080402_1_1

Près du point d’apport volontaire, un pied de muflier arrivé là on ne sait comment, s’est développé et fleurit. Il n’a eu pourtant comme arrosage que les très faibles pluies que nous avons connues depuis 2 mois.

22 août, 2018

Dame nature joue avec les tomates

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

 

20180821_205833_1

Surprise de découvrir dans mon potager cette tomate de belle taille d’une forme originale ? Ne dirait-on pas une tête d’animal (un peu balafrée certes) ?

François BACIAK

21 août, 2018

Une source qui ne tarrit pas.

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

IMG_3812_1

La sècheresse de cet été n’a pas d’effet sur le débit de la source de la Fredelière. Après avoir été canalisée, elle traverse désormais la chaussée dans un tuyau posé par les employés communaux et se déverse dans un abreuvoir installé par Christophe Wagner qui exploite le pré. Les vaches s’y désaltèreront volontiers.

14 août, 2018

Deux jeunes merles ont trouvé refuge sur la terrasse de l’Entrecôte Brionnaise.

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20180807_101551_1_1

Les parents continuent à les nourrir. Pourront-ils échapper aux nombreux chats qui errent dans le bourg ?

20180807_101324_1_1

8 août, 2018

Invasion des guêpes cet été

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

DSC07491_1

Est-ce la conséquence de la canicule ? La population des guêpes n’a jamais été aussi importante cet été. Impossible de déjeuner sur la terrasse ou de profiter d’un pique nique sans être assailli par une nuée de guêpes. Andrée Simonin qui demeure chemin des Pions était importunée depuis le début de l’été. Un nid a été localisé sous le toit de son habitation. Sa taille est impressionnante. Il devait certainement exister déjà l’an passé.

Les guêpes fabriquent leur nid en prélevant des morceaux de bois ou d’écorce grâce à leurs mandibules. En les mélangeant avec leur salive, cela donne une sorte de pâte à papier qui leur sert à confectionner les rayons où la reine pondra ses œufs dans des alvéoles. Contrairement à l’abeille, la guêpe ne fait pas de réserve. Les aliments qu’elle prélève servent à nourrir les larves. Lorsque le froid arrivera, la colonie mourra sauf la reine qui passera l’hiver dans un endroit abrité. Quand les beaux jours reviendront, la reine se remettra à pondre pour fonder une nouvelle colonie.

Photos de Dominique Perret

DSC07490_1

14 juillet, 2018

Qu’est-ce que c’est ?

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Project vacances scolaires_1

Il s’agit d’un papillon de nuit, dans une drôle de position il est vrai.

« Bucéphale », « Lunule »,   Porte-écu jaune », « Tête de taureau »   !!!
Là où de nombreux   insectes doivent se contenter  de leur seule   dénomination latine, notre Phalera bucephala ne   manque pas de noms dits « vernaculaires » (=   communs).
Personne n’a proposé de réponses. A votre tour d’envoyer des photos et d’éveiller notre curiosité.
12345...18
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant