Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

4 juillet, 2016

La maison de la famille Gagneux abrite aussi des hirondelles

Classé dans : Nature,Non classé — mairiesemurenbrionnais @ 6 h 03 min

Corinne Gagneux nous a adressé une photos d’un couple d’hirondelles de fenêtre qui après plusieurs tentatives a trouvé une bonne place pour construire son nid sous l’avancée du toit de leur maison.

DSC_1038_1_1

L’hirondelle de fenêtre (photo de gauche) est un peu plus grosse que sa cousine l’hirondelle de cheminée(photo de droite) et n’a pas la gorge rouge. Elle construit son nid à l’extérieur dans l’angle des fenêtres (d’où son nom) ou sous les toits. L’hirondelle de cheminée préfère les étables, les remises.

Hirondelle de fenêtre Delichon urbicum Common House Martin    Hirondelle rustique Hirundo rustica Barn Swallow

30 juin, 2016

Les hirondelles sont bien chez Adrien

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 6 h 00 min

IMG_6863_1

Il semble que les populations d’hirondelles diminuent ces dernières années. Certains diront que c’est la faute aux pesticides qui les privent de leur principale source de nourriture: les insectes. Quelqu’un n’est pas de cet avis: c’est Adrien. Depuis de nombreuses années, il accueille dans son garage et dans sa remise plusieurs couples d’hirondelles qui retrouvent chaque année le nid qui les a vu naitre. Bien sûr, Adrien laisse les portes ouvertes pour permettre les allées et venues des parents qui viennent nourrir leurs petits. Et quel magnifique spectacle lorsque les petites hirondelles sortent du nid et se préparent pour leur premier envol.

IMG_6864_1

27 juin, 2016

Courageuses abeilles !

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 6 h 00 min

IMG_6835_1_1

Ce mois de mai, les abeilles ont beaucoup essaimé. Les apiculteurs ont été très occupés pour capturer les essaims et les installer dans leurs ruches. Un essaim a pourtant échappé à leur vigilance. La colonie s’est installée dans un buisson et a très vite bâti des rayons en plein air, ce qui est très rare. D’habitude l’essaim s’installe dans un espace clos: trou de mur, cheminée, entre une fenêtre et le volet… Quand on se rappelle le temps exécrable du mois de juin, on ne peut qu’admirer le courage de ces insectes qui ont construit plusieurs rayons de cire très vite rempli de réserves. Que deviendra cette colonie quand les mauvais jours arriveront? Il lui sera certainement très difficile de passer l’hiver.

24 juin, 2016

Enfin le soleil !

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 6 h 00 min

Le soleil est enfin là, un peu trop chaud selon certains. On n’est jamais satisfait. La nature apprécie comme la jachère semée au pied des tours du château. Celle-ci a explosé ces derniers jours pour le plaisir des yeux.

IMG_6841_1

15 avril, 2016

Objectif zéro pesticide pour la commune !

Classé dans : Nature,Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 6 h 00 min

Lors du Grenelle de l’environnement de 2008, la France a pris la décision de réduire de 50% l’utilisation des pesticides dont les méfaits sur la santé de l’homme et sur l’environnement sont prouvés. Un décret  oblige les collectivités à tendre vers l’utilisation zéro d’ici 2018. Pour les particuliers, ce sera 2019. Quelle incidence pour l’entretien du domaine public?

Des herbes dites « mauvaises » poussent régulièrement au pied des façades sur les trottoirs, le long des bordures ou des caniveaux. Nos employés communaux procédaient jusqu’à présent à une pulvérisation de désherbant au début du printemps ce qui assurait l’entretien pour toute l’année. Problème: le traitement sur des surfaces en grande partie imperméables conduit à une contamination des eaux pluviales qui vont dans les cours d’eau via les bouches d’égout. L’eau du robinet qui provient de ces eaux pluviales se trouve donc à son tour contaminée. Le traitement dans les stations ne suffit pas à éliminer les molécules toxiques.

IMG_5750_1

IMG_5752_1

Il faudra sans doute modifier son regard sur l’espace public !

Comment désherber? Désherbage thermique (chalumeau) ou mécanique (brosses) sont des solutions plus ou moins efficaces. Le désherbage manuel est très fastidieux et difficile dans les petits interstices ou sur les surfaces qui ne sont meubles. Il est aussi très consommateur de temps car il doit être répété à plusieurs reprises tout au long de l’année. Nos employés ont beaucoup d’autres travaux d’entretien à assurer dans la commune.

Il faudrait que la population ait un regard différent sur l’espace public en s’habituant à y voir pousser des herbes plus ou moins hautes. Le maximum sera bien évidemment fait mais peut-être que les riverains  coopératifs aideront à l’entretien de l’espace public devant chez eux. Ils le font déjà en temps de neige lorsque le trottoir est difficilement praticable. Dans plusieurs endroits de la commune, les accotements sont tondus régulièrement par les riverains. Pourquoi ne pas se baisser pour arracher  une « mauvaise » herbe qui pousse devant sa porte? Autre solution non polluante : verser l’eau de cuisson de ses pâtes ou des pommes de terre sur les plantes indésirables, c’est un désherbant très efficace et bon marché!

Dès cette année, nous prenons l’engagement de réduire progressivement et de façon importante l’utilisation de produits phytosanitaires sur le territoire communal. Les pulvérisations seront supprimées sur les sites imperméables où l’eau ruisselle, ainsi que le long des fossés. Le cimetière continuera à être traité, le sol y est perméable et les produits se dégradent après infiltration. C’est un lieu que l’on souhaite irréprochable. Les abords du stade continueront eux aussi à avoir un traitement particulier.

Les collectivités et les particuliers représentent seulement 12% des produits phytosanitaires utilisés en France. Le reste (88%) est utilisé par l’agriculture. La course à la production et au profit en est certainement la cause. Pourra-t-on un jour changer les comportements ? Le consommateur a sûrement son rôle à jouer en choisissant bien ses produits.

14 avril, 2016

Des grêlons gros comme des billes !

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 6 h 00 min

IMG_5753_1

La météo avait annoncé des orages sur notre région. Ils sont bien arrivés vers 15h. On a entendu des fusées paragrêle tirées par l’entreprise Ducarre. Les nuages s’en sont bien moqués et nous avons eu droit, au Vignal, à des grêlons gros comme des billes. Quelques uns au travers avaient une taille plus importante et ils ont mis plus d’une heure pour fondre. Heureusement le phénomène n’a pas duré longtemps, une dizaine de minutes. Les jeunes feuilles bien tendres, les fleurs des cerisiers ainsi que les tulipes en fleurs n’ont pas apprécié.

26 mars, 2016

Elles sont revenues !

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 11 h 02 min

hirrus-photo

J’ai vu la première ce matin: il s’agit de l’hirondelle rustique qui niche dans les étables ou autres abris. On la reconnait facilement grâce à la tache rougeâtre sous la gorge. Les autres variétés que l’on rencontre chez nous sont: l’hirondelle des fenêtres, blanche sous la gorge qui niche sous les débords des toits ou dans l’angle des fenêtres et l’hirondelle des rivages, plus petite et brune qui creuse des terriers dans les talus au bord de la Loire.

Les hirondelles se font de plus en plus rares. La cause est sans doute l’abus des pesticides qui détruit les insectes dont elles se nourrissent. Arriverons-nous à inverser la tendance?

« Une hirondelle ne fait pas le printemps » dit le dicton. N’empêche que ce matin nous avons une météo printanière. Est-ce que ça va durer?

François BACIAK

Drôles de plantes !

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

P1060016_1

Claude Gaudillère nous a envoyé ces belles photos prises à la Vallée. Elle précise que c’est une variété d’euphorbe. Nous la croyons volontiers car c’est une experte en botanique.

Le tapis est vraiment original!

P1060018_1

8 mars, 2016

Tombe la neige!

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

IMG_5387_1

L’hiver n’est pas fini. La neige est tombée sur le Brionnais ce lundi en fin d’après-midi et une fine couche a recouvert rapidement les toits des maisons de la commune. Fort heureusement les routes sont restées praticables. Attention au verglas si la nuit est froide !

5 mars, 2016

Quel énorme nid de guêpes !

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

IMG_5378_1

Cet énorme nid de guêpes se trouvait dans les combles du garage du logement de l’école. Fort heureusement la colonie a disparu. La construction de ce nid a du demander plusieurs mois voire plusieurs années. Pour se procurer le matériau de construction les guêpes prélèvent des lambeaux de bois à l’aide de leurs mandibules qu’elles malaxent ensuite avec leur salive. A l’intérieur, se trouvent des étages d’alvéoles où la reine pond ses œufs et où les larves se développent avant de devenir guêpes.

075_1

123456...15
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant