Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

20 janvier, 2010

Maison de Retraite: voeux et départs à la retraite.

Classé dans : Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 8 h 32 min

p1070075.jpg

Ce mardi après-midi, Mme DUVERGER directrice et Mr MAMESSIER président du conseil d’administration ont présenté leurs voeux aux résidents ainsi qu’au personnel de la Maison de Retraite. Ce fut l’occasion de parler du projet de restructuration qui vient juste de commencer: 5 architectes planchent actuellement sur le projet, le choix sera fait en avril. Le personnel sera bien évidemment associé à la démarche et sera consulté pour donner son avis en tant qu’utilisateur privilégié. Ce sera un chantier qui perturbera pendant plusieurs années la vie de l’établissement mais l’aboutissement améliorera de façon considérable le confort de tous. Mme DUVERGER félicita l’ensemble du personnel pour son implication qui a amélioré l’image de marque de l’établissement, pour preuve, l’occupation maximale des chambres. La dépendance de plus en plus grande des résidents liée à la mauvaise fonctionnalité actuelle pose des difficultés qui sont cause de fatigue et de découragement.

Deux membres du personnel ont fait valoir leur droit à la retraite début janvier. Il furent mis à l’honneur à cette occasion: Mme BONNITEAU infirmière et Mr DUPERRON agent d’entretien. Tous deux étaient des piliers de l’établissement. Des mots de remerciements lus par des résidents ont acompagné les cadeaux. Bonne et longue retraite à eux deux. 

19 janvier, 2010

La Communauté de Communes dit « NON » à un projet d’hébergement touristique à Semur

Classé dans : Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 9 h 14 min

imgp87871.jpg

Le conseil municipal réfléchira sur le devenir de la propriété.

Une réunion du conseil communautaire avait lieu hier lundi 18 janvier à Saint Bonnet de Cray. A l’ordre du jour était inscrit: « Vote pour programme gîte ». 

Rappelons l’origine du projet « gîte ».

Lors de la création d’un réseau collectif d’assainissement Rue de la Perrière, nous avons créé une ébauche de branchement pour des terrains situés rue du cimetière. Les descendants de la famille Bordat qui possédait une propriété composée d’une longère et d’un terrain de 9 000m2, avaient manifesté leur intention de créer des parcelles à bâtir. Or, la propriété a été proposée à la vente d’un seul tenant et notre réseau d’assainissement n’était pas amorti. Aussi le Conseil Municipal de l’époque a décidé de faire valoir son droit de préemption. Le terrain serait destiné à la création d’un parking pour le cimetière et de 2 ou 3 parcelles à construire. Mais que faire du bâtiment? L’idée de créer une structure d’hébergement touristique est née suite au constat d’une pénurie d’offre dans ce domaine sur le territore cantonal. La Communauté de Communes de Semur en Brionnais ayant pris la compétence touristique, il nous a paru tout naturel de proposer ce projet à cette collectivité d’autant plus que les retombées économiques ou autres se feraient sur l’ensemble du territoire cantonal. Une première étude de faisabilité a été confiée à un architecte local. Nous sommes arrivés à une estimation astronomique qui nous a quelque peu déboussolés. Loin d’abandonner, nous avons décidé de travailler sur un cahier des charges. La présidente de la commission tourisme n’étant pas enthousiaste ( elle songeait à l’époque à construire un gite sur sa commune), nous avons créé un groupe de personnes motivées. Nous avons visité des structures (à Igé par exemple) qui fonctionnent bien. Ce cahier des charges a ensuite été confié à la Chambre d’Agriculture (via les Gites de France) d’où la fameuse étude dont nous nous sommes fait l’écho dans ce blog. Suite à cette étude, le projet a changé d’orientation avec l’aval de la Communauté de Communes. Le Président de la Communauté de Communes a dit haut et fort au cours d’une réunion publique qu’il se ferait et qu’il appuierait une structure d’hébergement touristique à Semur. Le bâtiment serait destiné à des salles communes pour une huitaine (ou plus) de petites structures indépendantes (genre petits chalets). On m’a promis de rencontrer des personnes pour travailler dans ce sens, Rien ne s’est passé. Ayant l’impression qu’on laissait « pourrir » la situation,(pensant sans doute que nous déciderions nous même d’abandonner), le conseil municipal m’a chargé de demander une position nette et définitive à la communauté de communes par rapport à ce projet. Un débat assez succinct (seuls le président, moi-même et la présidente de la Commission Tourisme se sont exprimés) a eu lieu. Les arguments contre ont été le manque d’aides publiques pour ce genre de projet et une fréquentation estimée insuffisante. Le fonctionnement serait également déficitaire. Et, il ne fallait surtout pas concurrencer les structures privées.

Lors de la présentation du projet du marché au cadran, on nous a parlé de 2 volets importants qui l’accompagneraient: un volet routier pour améliorer l’accès au site, et aussi un important volet touristique. Le projet hébergement aurait pu s’inscrire dans ce volet. Que sont sont devenues ces promesses? (Ironie: un délégué de Saint Christophe a dit en fin de réunion qu’il était urgent de penser à accueillir les touristes qui viennent de plus en plus nombreux au marché au cadran!!!)

Le vote a donc eu lieu à bulletin secret. Contre le projet: 22, pour: 3, abstention: 4.

Le projet est donc définitivement abandonné.

Le Conseil Municipal réfléchira et fera des propositions pour l’avenir de cette propriété. Il faut faire vite car le bâtiment se dégrade et nous avons perdu beaucoup trop de temps en tergiversations.

François BACIAK

18 janvier, 2010

Création d’une association « Les Amis de la Collégiale ».

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 8 h 45 min

imgp0038.jpg

Si vous souhaitez apporter votre soutien pour la mise en valeur de la collégiale Saint Hilaire, nous vous invitons à la réunion qui se tiendra vendredi 22 janvier à 20h30 à la salle des fêtes. Par la création d’une association des « Amis de la Collégiale », nous pourrions par l’organisation de manifestations diverses (concerts, conférences ou autres actions) participer au financement de travaux nécessaires à l’entretien d’un des plus beaux monuments brionnais de l’art roman. Parlez-en autour de vous, les bonnes volontés peuvent bien évidemment venir hors territoire communal.

16 janvier, 2010

Réunion publique pour la présentation de la révision générale du POS

Classé dans : Vie communale,Vie municipale — mairiesemurenbrionnais @ 11 h 01 min

imgp87831.jpg

 Faible participation des Semurois à la première réunion sur la révision générale du Plan d’Occupation des Sols.

La révision générale du POS sera une action très importante de cette mandature puisqu’elle décidera de la politique communale dans le domaine de l’urbanisme pour les 15 à 20 ans à venir. Cette révision doit se faire en concertation avec la population qui sera sollicitée à plusieurs reprises au cours des 2 années que durera la procédure. Alors que lors de la réunion publique consacrée à la révision simplifiée (qui a pour but de permettre la réalisation de 2 projets d’intérêt général : la modernisation et l’extension de la Maison de Retraite ainsi que la construction de 10 pavillons sociaux) la participation était relativement importante, on peut s’étonner du désintéressement des Semurois quant à ce projet qui les concerne directement. Le sujet de cette première réunion qui était de présenter les enjeux de cette démarche encadrés par les textes législatifs ainsi que le déroulement de la procédure restait dans un registre technique relativement complexe. Néanmoins, elle n’en était pas moins nécessaire pour une bonne compréhension des contraintes qui nous seront imposées et de la démarche qui sera entreprise. Emmanuel ROGER, bureau d’étude qui nous accompagne dans cette procédure, en a fait une présentation très précise en s’appuyant sur un diaporama.

Quels seront les enjeux qui encadreront cette révision?

1)La gestion de l’espace.

Une optimisation de l’utilisation des terrains constructibles.

2)Prise en compte du transport vers le lieu de travail, les commerces, les services.

3)La gestion des eaux pluviales et de l’assainissement des eaux usées.

Prise en compte de l’accès à l’eau potable, des risques liés au ruissellement, de la préservation des zones humides pour le maintien de la biodiversité.

4)La lutte contre le réchauffement climatique.

La gestion énergétique sera de plus en plus importante avec des objectifs très ambitieux. Les bonnes expositions seront privilégiées pour favoriser les installations bioclimatiques (panneaux solaires par exemple).

5)La gestion des déchets.

6)Le bruit.

Tenir compte des bruits générés par certaines infrastructures.

7)Préservation de la biodiversité.

Maitrise de la consommation foncière, protection des zones naturelles (dont les haies font partie), maintien des corridors de déplacement.

Quels seront les objectifs du législateur?

Faire un diagnostic détaillé de l’état actuel ( bassin de vie, évolution démographique, déplacements, demandes de permis de construire, parc immobilier, …..).

Elaboration d’un projet qui doit être stratégique et opérationnel en répondant à des besoins bien identifiés.

Prise en compte des objectifs du développement durable.

Respect strict des lois (SRU, Grenelle de l’Environnement)

Quelle sera la démarche?

Diagnostic partagé avec un travail à différentes échelles. Réunions thématiques (Agriculture, zones protégées….)

Définition d’une stratégie avec la réalisation du Proget d’Aménagement et de Développement Durable (PADD): Ce sera un document très concret qui précisera les orientations d’aménagement comme par exemple où se développer par rapport aux réseaux et aux infrastructures.

Le Plan de Zonage découlera de cette stratégie.

Rédaction d’un document d’urbanisme qui est un règlement écrit.

Quelles seront les conditions de l’élaboration de ce nouveau document?

Elle privilégiera la concertation avec la population par la presse, le blog municipal, le bulletin communal et trois réunions publiques.

François BACIAK

15 janvier, 2010

Balades vertes: chaque commune prépare son topoguide.

Classé dans : Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 13 min

Les communautés de communes de Semur en Brionnais et de Marcigny ont mis en place un réseau de balades vertes sur le territoire des 2 cantons. Chaque commune possède son propre circuit balisé dans les normes. Des liaisons existent avec les circuits voisins, si bien que les randonneurs peuvent sillonner le Brionnais dans tous les sens. La commission tourisme a souhaité la réalisation de topoguides pour guider les randonneurs et les renseigner sur les curiosités qu’ils rencontreront. Voici en avant première, les éléments qui figureront sur notre topoguide en commençant par la carte du circuit de 18,5 km.

numrisation00021.jpg

 

PATRIMOINE ET PAYSAGE

Ce circuit permet non seulement de découvrir la capitale du Brionnais riche d’un patrimoine que beaucoup peuvent nous envier mais également de flâner de collines en vallons à travers forêts et prairies et s’émerveiller devant de superbes paysages façonnés à la fois par la main de l’homme et par la nature.

imgp0040.jpg

 Point1 – Les Remparts: Le départ du circuit porte bien son nom puisque situé sur le chemin de ronde au cœur de l’ancienne place forte entre la mairie et l’église. Passer sous la poterne puis prendre à gauche en direction des Igaux. A l’intersection de la D9, prendre à droite sur 150m puis encore à droite le chemin en contre bas.

Point 2 – Liaison avec le circuit de Marcigny: Aller tout droit et descendre jusqu’au fond du vallon et arriver au….

Point 3 – Liaison avec le circuit de St Julien de Jonzy: Couper la D9 en direction de la ferme de Rochefort, la dépasser, tourner à gauche, arriver sur le plateau, bifurquer à droite, traverser le bois jusqu’au…

Point 4 – Bois des Prêtres: De nombreuses essences font la beauté et la richesse de cette forêt exploitée pour le chauffage. Tourner à gauche pour rejoindre le….

Point 5 – Les Igaux: Retour sur le plateau. A la D989, tourner à droite et après 100 m, bifurquer à gauche en direction de Bois Royal. Poursuivre à travers la forêt jusqu’au….

Point 6 – La Rapille: Descendre le chemin à l’ombre des frondaisons, passer près de l’étang et arriver au….

Point 7 – Les Gonaux, Liaison avec le circuit de Briant: Suivre la route et à environ 400 m, arriver au…..

Point 8 – La Faugenille: Poursuivre jusqu’à la D129. A ce niveau, s’offre à vous une superbe vue sur le val d’Arconce et ses magnifiques prairies où paissent les bœufs charolais. Au loin, le bassin minier de Montceau les Mines et en arrière plan les contre-forts du Morvan. Traverser la départementale et poursuivre dans la forêt où le temps semble s’être arrêté tellement la campagne est paisible et sereine. Traverser la départementale et poursuivre jusqu’au…

Point 9 – Montmegin, liaison avec le raccourci de Semur: Avant de bifurquer à droite, prendre le temps de visiter la chapelle du hameau datant du XII° siècle qui ne serait plus que ruines sans l’intervention de bénévoles passionnés. Imaginer que dans cette clairière des générations d’hommes et de femmes remontant à nos ancêtres gaulois ont défriché cette terre nourricière afin de pouvoir survivre et traverser les siècles. Descendre puis remonter pour atteindre l’allée principale de la forêt, bifurquer à gauche et arriver au….

Point 10 – Liaison avec le circuit d’Anzy le Duc: Tourner à gauche puis à droite et tout droit. Sur la quasi totalité du circuit, la géologie du terrain est très éloignée de nos grasses plaines charolaises puisque celui-ci est surtout constitué de silex qui servait à la fabrication de carrelage. De nombreuses carrières disséminées dans la campagne environnante attestent de cette ancienne activité.

Point 11 – Forêt des Charmays : prendre à droite deux fois, suivre le sentier descendant entre les sapins et rejoindre l’allée principale, tourner à gauche, passer devant l’oratoire et tout droit.

Point 12 – Notre Dame de la Touche: A la chapelle, prendre le chemin à gauche puis la route à gauche. La suivre sur environ 500 m, puis au virage à angle droit aller tout droit sur le chemin de terre, remonter en haut de la colline pour arriver sous un châtaigner centenaire.

Point 13 – Liaison avec le circuit de Marcigny: Prendre la route tout droit. Belle vue panoramique de Semur permettant de distinguer les plus imposants édifices du village: le Château St Hugues, l’Eglise, le Prieuré.

imgp0017.jpg

Point 14 – La Fay, Liaison avec le raccourci de Montmegin: Après 100 m, tourner à droite, descendre tout droit, puis remonter sous la Porte au Vau, vestige de la deuxième enceinte. Au calvaire, prendre à droite pour rejoindre le chemin de ronde. Juste avant de s’engager entre les murs, se retourner et porter son regard dans la vallée où s’élève la chapelle de St Martin (XI° siècle) petit bijou de l’art roman. Au loin, la vallée de la Loire avec Marcigny au premier plan et sur le côté gauche du point de vue, les Monts de la Madeleine qui culminent à 1 000 m. Retour sur la place du village, point de départ de nombreuses visites (renseignements à l’accueil du château)

Ce projet de topoguide est l’oeuvre de Marc NEVERS avec la collaboration de François BACIAK.

14 janvier, 2010

Sur votre agenda

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 16 h 50 min

Vendredi 15 janvier à 20h, salle des fêtes: Première réunion publique sur la révision générale du Plan d’Occupation des Sols

Vendredi 22 à 20h30, salle des fêtes: Réunion publique pour la création d’une association « Les Amis de la Collégiale ».

13 janvier, 2010

De nouveaux visiteurs ailés

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 8 h 15 min

img6300.jpgimg6293.jpg

Le merle et le geai

Et toujours les chardonnerets.

img6291.jpg

 

11 janvier, 2010

Spectacle à la mangeoire

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 17 h 38 min

img62861.jpgimg62881.jpg

mésange charbonnière et mésange bleue

img62811.jpgimg62781.jpg

pinson du nord (mâle) et verdier(mâle)

img62741.jpg

chardonneret

Image de neige

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 11 h 29 min

pict0022.jpg

Photo prise par Stephan WORETH notre épicier.

10 janvier, 2010

Neige: désagréments et plaisirs!

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 11 h 56 min

imgp8778.jpg

La neige est retombée en abondance la nuit dernière et la couche atteint maintenant une hauteur importante. Hervé LAVAL après avoir fait le maximum hier en étant à l’ouvrage très tôt, a été à nouveau sollicité ce matin pour déneiger le réseau routier. Bien sûr, on peut toujours lui reprocher que le travail n’est pas parfait, je demande à son égard une certaine indulgence par rapport à sa disponibilité. Michel COUROT est actuellement en arrêt maladie, Hervé n’aura donc pas eu une seule journée de repos depuis une semaine. De plus notre matériel n’a pas la même efficacité que celui utilisé dans les stations de sport d’hiver.

Cet épisode neigeux doit être l’occasion d’être vigilant à l’égard de nos voisins dont certains soit en raison de leur âge ou de leur condition physique peuvent connaître des difficultés: déneigement devant leur maison, problèmes de déplacement pour s’approvisionner…. A chacun de faire preuve de solidarité.

La météo promet une accalmie. Avec le soleil, cela fera des paysages de cartes postales. Certains n’ont pas tarder à chausser les skis de fond, la neige étant de très bonne qualité pour pratiquer ce sport. C’est aussi l’occasion de penser à nourrir les oiseaux qui se rapprochent des habitations pour trouver quelque nourriture: toutes les espèces de mésanges, noires, bleues, charbonnières, les pinsons du nord, verdiers et autres gros becs, viendront en grand nombre autour de mangeoires garnies de graines de tournesol.

img6259.jpg

Quelques boules de graisse, une mangeoire avec des graines de tournesol: le spectacle est garanti.

1...199200201202203...228
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant