Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

17 mai, 2017

Bibliothèque : une sélection d’albums jeunesse plébiscitée par les enseignants

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 5 h 00 min

Une sélection d’albums jeunesse plébiscitée par les enseignants est disponible à votre bibliothèque :

Le dernier voyage (Irène Cohen-Janca) « Le 29 novembre 1940, 170 enfants juifs marchent dans les rues de Varsovie. Le coeur serré mais la tête haute, conduits par le grand docteur Korczak, ils quittent leur bel orphelinat de la rue Krochmalna pour rejoindre le ghetto de Varsovie. Leur nouvelle maison est beaucoup plus petite, et le ghetto ressemble à une prison où sont enfermés les Juifs, chaque jour plus nombreux. Heureusement, le docteur Korczak veille sur eux. Il les accompagnera jusque dans leur dernier voyage… » – L’histoire vraie de l’homme dont les idées ont largement inspiré la Convention internationale des droits de l’enfant.

Jean de Fer (Cécile Chicault) « Un roi vit près d’une forêt très riche en gibier. Mais dans cette forêt, tous les chasseurs du royaume ont disparu un à un, et plus personne n’ose s’y aventurer. Un jour, un étranger se présente et propose de résoudre le problème : il pénètre dans la forêt. Il trouve un homme sauvage, d’aspect « rouillé », vivant dans un bourbier, et réussit à le ramener au château. Le roi enferme l’être mystérieux dans une cage et confie la clé à la reine.
Quelques temps plus tard, le fils du roi envoie par mégarde sa balle en or dans la cage. Osera-t-il ouvrir la porte pour récupérer son jouet favori ? Il ne mesure pas le danger auquel il s’expose ! C’est le début d’une aventure où le jeune garçon devra tout quitter et affronter l’inconnu… ».

Marcel et Giselle (Natali Fortier) « Cela sonne au départ comme le conte de Hansel et Gretel. L’histoire en prend le chemin quand deux enfants se perdent dans une forêt qui se montre d’abord hostile avant de se révéler un trésor de gourmandises. Ici aussi frère et sœur entrent dans une maison en confiserie, où vit une sorcière qui a de bien mauvaises intentions. Mais quand l’histoire se passe au Québec et que l’on remplace le miel par le sirop d’érable, tout prend une autre saveur« .
Le texte de Natali Fortier est délicieux autant par sa construction « rétrospective » qui donne des angles de vues multiples, que dans ses mots distillés dans la langue du Québec. Les voix se répondent, celle des enfants, celle des parents, et on lit le texte comme on écoute un conte « au coin du feu ». Cet album a une tonalité très originale comme ses illustrations qui attirent et interrogent selon le principe même de la gourmandise.

Te souviens-tu de Wei ? (Gwenaëlle Abolivier) « L’histoire d’un travailleur chinois de la Grande Guerre. La Première Guerre Mondiale a requis des forces nombreuses et diverses. 140 000 travailleurs chinois ont ainsi pris part à l’effort de guerre entre 1916 et 1918 en France, où quelques milliers d’entre eux s’installeront pour une vie qu’ils n’avaient pas imaginée« . Un livre pour renouer le fil de notre histoire et consolider notre mémoire.

Les Maisons des autres enfants (Luca Tortolini) « Moderne ou antique, populaire ou luxueuse, en brique ou en paille, chaque maison a une âme secrète. Ses murs veillent sur les rires et les rêves de l’enfant qui l’habite« .

Et aussi : « L’anniv’ de Lagaffe » (Franquin) – « Chasseurs de livres » (Jennifer Chambliss Bertman)

La bibliothèque est ouverte le mercredi de 14h à 16h30 et le samedi de 10h à 11h30.

Inscriptions et prêts gratuits.

Les personnes des communes voisines sont également les bienvenues !

Pour toute information, me contacter en Mairie (03.85.25.02.94 – mairie.semur.en.brionnais@wanadoo.fr).

Annette

 

10 mai, 2017

Semur a commémoré la victoire du 8 mai 1945

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

IMG_9399_1

Le défilé (un peu clairsemé) conduit les participants jusqu’au monument aux morts.

IMG_9403_1

Après le dépôt de la gerbe, des enfants de l’école ont lu des textes rappelant les moments douloureux de la 2ème guerre mondiale:

« Le 7 octobre 1943, on a fait monter mille d’entre nous dans des wagons à bestiaux. Nous avons roulé pendant trois jours et trois nuits, si serrés qu’on n’avait même pas la place de s’asseoir. Vers où? Mystère. Rien à manger, rien à boire…Nous arrivons faibles, hébétés… » Témoignage de Charles Palant.

IMG_9404_1

IMG_9410_1

C’est le moment de se recueillir en mémoire de toutes les victimes de ce conflit.

IMG_9411_1

La municipalité offre le vin d’honneur aux participants, comme il est d’usage lors de chaque commémoration.

8 mai, 2017

Quand le numérique rencontre le Moyen-Age….

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min
IMG_0797_1

54 élèves du collège René Cassin de Paray le Monial sont venus ce vendredi 5 mai visiter notre village .
Le Moyen-Age étant au programme des 5ème , ce fut  une  sortie pour aller à la rencontre du patrimoine proche( le matin ils ont visité le moulin de Lugny et Paray le Monial) .
Le temps clément leur a permis de pique niquer au pied des tours , puis de partir en visite guidée avec J.L.Dosso-greggia qui a su leur partager sa passion.
.
Cette sortie scolaire était ce qu’on appelle un « E.P.I » : enseignement pratique interdisciplinaire. : le français, l’histoire,les mathématiques et les arts plastiques étaient regroupés sur ce projet.
Pendant qu’un groupe faisait la visite guidée, l’autre groupe est resté dans l’église . Avec leurs tablettes ils ont pris des mesures(même de choses non accessibles),surtout des portes de l’église pour le cours de math. Ils pourront faire des croquis en arts plastiques.
Très enthousiastes, les professeurs projettent dorénavant de reconduire ce partenariat avec l’association les Vieilles Pierres à partir de l’année prochaine.
Vers 16h tout le monde est reparti enchanté.
IMG_0791_1
Lydie

7 mai, 2017

Résultats élections présidentielles

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 20 h 33 min

Electeurs inscrits: 464

Votants: 378 (81,46%)

Bulletins blancs: 43

Bulletins nuls: 16

Suffrages exprimés: 319

Emmanuel MACRON: 221 (69,27%)

Marine LE PEN: 98 (30, 72%)

6 mai, 2017

Elections présidentielles 2ème tour

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 37 min

IMG_3338_1

Le bureau de vote sera ouvert de 8h à 19h.

Célébration de la victoire du 8 mai 1945

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 01 min

Commémoration de la victoire de 1945 dans Vie communale capitulationreims

Signature de la capitulation allemande

Comme chaque commune de France, Semur en Brionnais commémorera la victoire du 8 mai 1945. Ce lundi 8 mai à 11h30, un rassemblement se fera devant la mairie, puis le défilé conduira les participants jusqu’au monument aux morts: dépôt de gerbe, lecture du message du ministre des anciens combattants, hommage aux disparus. Puis ce sera le traditionnel vin d’honneur dans la salle de la mairie. Toute la population est invitée à participer à cette commémoration.

4 mai, 2017

Classes en 7

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Une réunion des Classes en 7 est prévue salle du Chapitre ce vendredi 5 mai à 20h30.

Toutes les personnes concernées et intéressées sont cordialement invitées en vue de la préparation d’une journée de retrouvailles autour d’un repas.

3 mai, 2017

L’histoire du Séminaire en exposition

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Vendredi, 46 membres (et conjoints) de La Fraternelle Saint-Hugues du séminaire de Semur se sont retrouvés au couvent Saint-Hugues. Ils se réunissent tous les deux ans dans leur ancienne école devenue le couvent des sœurs de saint Jean. Au programme : messe chantée par les sœurs, présentation de l’exposition sur l’histoire du lieu, construit au début du XIXe siècle, et repas.

Brio2904FC1 Les anciens élèves lors de l'inauguration de l'exposition_1_1

Cette rencontre était aussi l’occasion d’inaugurer l’exposition sur l’histoire du Séminaire de Semur. Lors de la  réunion publique organisée par la municipalité suite à l’expertise dans le cadre du label Plus Beau Village de France, certaines personnes ont émis le souhait d’informer les touristes sur l’histoire de ce bâtiment qui occupe une grande partie du centre bourg. C’est chose faite : cinq panneaux ont été dressé dans le cloitre et font l’historique du lieu.

DSCN3133_1_1

Voici des extraits de ces panneaux:

IMG_9391_1

IMG_9392_1

IMG_9393_1

1 mai, 2017

Joyeux 1er Mai

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

joyeux-1er-mai-2009_1

Nous vous souhaitons un joyeux 1er Mai, même s’il est frais et pluvieux!

28 avril, 2017

Drôle de conception de l’information objective

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Dans le Pays Roannais paru le 20 avril dernier, un long article avec photo à l’appui était consacré à la démission de René Fayard et dans lequel j’étais gravement mis en cause. M. Paul André que j’ai interrogé par téléphone m’a confirmé que c’était bien à lui qu’on devait cet article. Je me suis étonné que le correspondant local ne se soit pas préoccupé de demander mon avis sur les griefs qui me sont reprochés. Cela aurait du être la base d’une information objective.

J’ai donc décidé de répondre par un mail adressé à M. Chetail responsable de la rédaction tant l’article était calomnieux à mon égard.

Mon propos commençait ainsi:

« Le correspondant local, Paul ANDRE, n’ayant pas jugé bon d’avoir mon avis sur les arguments développés par M. Fayard afin d’informer de façon objective les lecteurs, je me dois donc de répondre à l’article paru la semaine dernière. »

Cette phrase a été censurée dans ma réponse parue hier! Pourquoi, alors que c’est la pure vérité ?

J’avais des doutes ( à juste titre!) avant la parution du journal et j’ai demandé à M. Chetail de me confirmer qu’il reprendra entièrement mon article. Voici sa réponse:

« Bonjour M. Baciak,

Je peux comprendre que vous auriez souhaité que votre réponse à M. Fayard soit publiée le même jour que celle de son courrier, mais cela n’a pas été possible notamment pour des raisons de délais de bouclage.

Mais, en paraissant la semaine suivante (c’est-à-dire ce jeudi 27 avril), elle vous permet ainsi d’avoir a priori le dernier mot.

Je sais que les relations que vous entretenez sont extrêmement tendues, et se sont encore compliquées récemment. De ce point de vue, il n’est sans doute pas plus mal que Paul André ne soit plus le correspondant de Semur.

Mais il se trouve qu’il s’est contenté de nous transmettre le courrier du conseiller municipal démissionnaire, il s’agit d’une information qui intéresse probablement pas mal de nos lecteurs habitant de la commune. Paul André n’est donc pas à blâmer et nous ne nous permettrons pas de dire du mal du travail d’un de nos anciens collaborateurs dans notre journal ! J’espère que vous pourrez le comprendre. »

J’ai le le regret de contredire  M. Chetail qui  est un piètre chef de rédaction  pour les raisons suivantes:

Un bon chef de rédaction aurait du solliciter la personne mise en cause puisque le correspondant local ne l’a pas fait. Le délai de bouclage n’est pas un bon argument.

M. André était toujours collaborateur le 20 avril puisqu’il a écrit l’aticle.

M. André ne s’est pas contenté de transmettre le courrier de M. Fayard (je serais d’ailleurs très intéressé de savoir comment il en a eu connaissance), il a également transmis une photo avec un commentaire ambigu destiné à jeter le trouble chez les lecteurs, et ajouté d’autres commentaires qui ne sont pas de la plume de M. Fayard.

Quand on veut nuire à quelqu’un, on ne s’y prend pas autrement ! Aussi j’accuse M. André de s’être servi de M. Fayard et du journal pour essayer de me mettre en difficultés.

Je suis allé voir le site du journal et j’ai été surpris de constater que c’est Valentin André, son fils, qui est le correspondant officiel du journal à Semur. Pourquoi? Est-ce que le Pays Roannais couvrirait un emploi fictif? C’est très à la mode par les temps qui courent.

Dernier événement qui intéressera certainement les habitants de Semur:

Dimanche dernier, peu avant le dépouillement, j’ai sollicité tout à fait calmement, M. André pour avoir une explication en aparté avec lui au sujet de l’article paru dans le Pays Roannais. J’ai été éconduit d’une façon violente et peu respectueuse (c’est le moins que l’on puisse dire!) devant plusieurs témoins. Ne pas avoir d’atomes crochus, ne doit pas exclure d’avoir une attitude correcte  sans proférer des propos orduriers qui plus est, dans un lieu public!

Tous ces événements m’ont beaucoup affecté et je ne pouvais pas rester sans réagir. Voilà qui est dit!

François BACIAK

123456...195
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant