Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

12 juin, 2019

Animation Jeunesse présente son programme de l’été

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Tract AJ vacances été 2019 (1)_1

Tract AJ vacances été 2019 (2)_1

10 juin, 2019

250 jeunes sensibilisés à la sécurité en deux-roues

Classé dans : Vie associative,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

au-cours-de-la-journee-ce-sont-pres-de-250-enfants-qui-ont-participe-photo-jsl-audrey-dupraz-1559841932_1

Une journée sur le thème de la sécurité routière a eu lieu ce mercredi, à l’initiative des Communautés de communes de Semur et de Marcigny et de Brionnais Découvertes. Petits et grands, par le biais d’ateliers, ont été informés sur la bonne manière de circuler en deux-roues.

Sensibilisation aux méfaits de l’alcool et des stupéfiants

Au programme, pour les élèves de 4e , autrement dit une centaine de jeunes au total, atelier puis discussion sur la sécurité routière. Ensuite, une séquence sensibilisation sur les effets de l’alcool et des stupéfiants, avec l’utilisation d’outils tels que les lunettes-alcool, le bar alcool et le test réflexe, leur a été proposée.

La matinée de ce mercredi était réservée aux élèves du collège, mais tout au long de l’après-midi, le public était convié à divers ateliers : petit parcours à vélo pour les plus jeunes et en VTT pour les plus grands, sous la vigilance du policier municipal, dont la présence a produit son petit effet auprès du jeune public.

250 enfants présents

Les enfants pouvaient également faire du kart à pédales, un exercice pas toujours évident, lorsque l’on manque de coordination… Ceux qui sont un peu plus âgés ne sont pas restés indifférents face à la tentation de s’essayer au hoverboard, au hoverkart, à la conduite de scooter, ou de moto 50 cm 3.

Au cours de la journée, ce sont donc près de 250 enfants qui ont participé. Cette animation entre dans le cadre du poste responsable du Point info jeunesse, porté par Aurélie Gouy. Elle a pu être réalisée grâce à l’aide financière de la DDT de Mâcon.

Après la pratique, vient la théorie

Mais le programme ne s’arrête pas là, puisque six classes de CM1/CM2 venues de Chenay, Vindecy, Marcigny, Saint-Julien-de-Jonzy, Saint-Christophe-en-Brionnais et Semur-en-Brionnais, recevront bientôt le dispositif à l’école, pour aborder les points théoriques et pratiques du deux-roues.

Une belle initiative pour les jeunes qui entrent dans l’âge où l’on a envie de circuler en toute autonomie…

Source JSL ( Audrey DUPRAZ )

6 juin, 2019

Animation Jeunesse: des activités à foison.

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

sandra-jacquet-coordinatrice-enfance-et-jeunesse-a-semur-en-brionnais-et-marcigny-et-directrice-de-l-accueil-loisirs-ados-(pour-les-15-17-ans)-a-marcigny-et-s_1

Sandra Jacquet, coordinatrice enfance et jeunesse à Semur-en-Brionnais et Marcigny, et directrice de l’accueil loisirs ados (pour les 15-17 ans)sur le territoire des communautés de communes de Marcigny et de Semur en Brionnais nous fait part des projets de cet été.

« Dès mercredi dernier, une sortie au bowling de Roanne a été réalisée. On enchaîne le 5 juin avec des animations ludiques à Marcigny, place du Cours, autour de la sécurité routière, pour les jeunes de 3 à 17 ans. Puis, cardio boxing et repas diététiques seront proposés le 7 juin. C’est un rendez-vous original destiné aux ados mais aussi à leurs parents puisqu’un apéro dînatoire d’après-sport sera animé par une diététicienne. On veut réconcilier les familles autour de thématiques utiles à tout le monde, sous un angle récréatif, comme le transport, la santé et le bien-être », nous apprend Sandra Jacquet . Si elle affiche un large sourire et un air serein, c’est parce que jusqu’au début des grandes vacances scolaires estivales, le programme est déjà bien ficelé. « On termine le 28 juin avec une soirée crêpes et des jeux divers comme jungle-speed , Uno , Cluedo , associés à un échange sur le programme d’activités de cet été », confie-t-elle encore. Une volonté affichée de faire participer les ados à leurs propres activités, qui n’empêche pas Sandra Jacquet d’avoir déjà un fil conducteur précis pour occuper la jeunesse locale durant les deux mois estivaux. « Le 11 juillet, on organisera la 6e  édition des X-Games en Brionnais. 15 structures jeunes de Saône-et-Loire et de la Loire participent, soit 140 adolescents au total », détaille-t-elle. Au programme de cette journée au stade de Semur-en-Brionnais, des disciplines sportives comme l’escalade, la course d’orientation et le VTT. « Des jeux au bourg de Semur-en-Brionnais comme le foot à l’aveugle avec l’association des Vieilles Pierres, sont aussi prévus », précise Sandra.

La liste est non exhaustive, mais durant l’été 2019, les jeunes du Brionnais auront l’embarras du choix et pourront se rendre sur une multitude de sites. Des sorties avec les enfants du Ciel Bleu (accueil de loisirs destiné aux 3-11 ans) sont également prévues avec pêle-mêle, des excursions pour de l’accrobranche, le parc Walibi, ou encore un séjour de quatre jours et de trois nuits au lac du Bourdon. « On prévoit aussi de leur proposer de la taille sur pierre à Guédelon, du canoë, du paddle, du tir à l’arc ainsi qu’une nuitée en chalet », indique encore Sandra Jacquet. Le septième art ne sera pas occulté, avec un stage de trois jours en prévision. L’occasion d’ouvrir une petite lucarne sur les coulisses du cinéma en s’intéressant à la réalisation d’un court-métrage et à son histoire, en permettant de valoriser le territoire local grâce à un intervenant audiovisuel. Autre discipline prisée par les jeunes : le street art. Un stage de deux jours sera ainsi consacré au graff avec un intervenant. Indémodables, des activités comme un tournoi de football inter-structures à Chalon-sur-Saône, une soirée moules-frites inter-structures à Villerest (Loire), une sortie au parc de loisirs le PAL (dans l’Allier) et enfin un séjour de deux jours et d’une nuit au festival des arts de la rue, “Chalon dans la rue”, sont aussi au programme.

Inscriptions et informations : Animation Jeunesse, au 11 rue Freyssinet, 71 110 Marcigny. Téléphone : 03.85.25.28.59.

Source JSL

 

27 mai, 2019

Candidature Unesco : un paysage avec un effet “waouh !”

Classé dans : Nature,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

en-tant-que-quot-paysage-culturel-evolutif-et-vivant-quot-le-bocage-brionnais-entame-la-derniere-ligne-droite-de-sa-candidature-au-patrimoine-mondial-de-l-une_1

Près de 60 personnes ont pris part, jeudi à Semur-en-Brionnais, à une rencontre sur la candidature du Pays Charolais-Brionnais au patrimoine mondial de l’Unesco. Le paysage « culturel » est ciblé pour cette distinction.

Le rôle des agriculteurs était central, jeudi soir, au moment d’aborder les enjeux de la candidature du bocage charolais et brionnais au patrimoine mondial de l’Unesco. « Les agriculteurs sont prêts à s’investir comme ils l’ont toujours fait pour entretenir le paysage. Mais ils attendent une revalorisation de la viande pour continuer à pouvoir faire leur travail », a résumé Pierre Duriau, éleveur et maire de Ligny-en-Brionnais.

« Un coup de projecteur »

« Est-ce qu’un classement Unesco pourrait apporter un soutien aux éleveurs, pour des installations ou des reprises d’exploitations ? », a questionné une Semuroise. « Ce serait un coup de projecteur sur un système d’élevage dans ses aspects positifs, répond Dominique Fayard, directrice du Pays Charolais-Brionnais. Ça ne fera pas remonter le cours de la viande, mais ça lui redonnera ses lettres de noblesse. »

Et Jacques Rebillard, agriculteur, à Saint-Didier-en-Brionnais et ancien élu, d’ajouter : « Cette candidature est une initiative excellente, un moyen de renforcer la notoriété de la race charolaise. Elle doit aussi accompagner une gestion diversifiée du bocage pour préserver sa biodiversité. Il y a un vrai travail de conviction à mener. » « Quand nous recevons des visiteurs, il découvre le paysage avec un effet “waouh !” Il est remarquable par son authenticité et son intégrité. C’est le premier bocage à être candidat au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est le point fort de la candidature », ajoute Dominique Fayard. Les porteurs de la candidature vont maintenant finaliser le périmètre de la zone à classer, puis une feuille de route d’actions et de préconisations pour sa préservation future (plan de gestion). Les deux dernières étapes à franchir, pour ce projet impulsé en 2011.

Charlotte REBET (source JSL)

15 mai, 2019

Réunion d’information sur le compteur LinKy

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Le développement (forcé, aux dires de ses nombreux opposants) du compteur supposé intelligent Linky se poursuit, mené tambour battant par Enedis, dans tout l’hexagone ; il devrait arriver dans notre région en 2020, c’est pourquoi certains abonnés, tout aussi inquiets mais peut-être mieux informés s’en alarment et souhaitent pouvoir partager leur connaissances avec un maximum de gens légitimement inquiets mais impuissants (du moins, le pensent ils) afin de faire barrage, pour ceux qui le souhaitent, à l’installation forcée de ce compteur tant décrié. Pourquoi le sacro-saint principe de précaution ne s’applique pas à Linky ? que lui reproche-t-on précisément ? quel est son impact prévisible sur notre santé et celle de nos enfants ? et sur notre budget, bien sûr ? Autant de questions auxquelles les organisateurs de la réunion conférence de jeudi 16 mai, qui se tiendra au Foyer, rue des Dames à Marcigny à partir de 20 heures, tenteront de répondre au mieux.

14 mai, 2019

Ambiance de feu à la ferme de l’Enfer qui inaugurait sa boutique

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20190510_191152_1

Vendredi en fin d’après-midi, régnait une ambiance particulière à la ferme de l’Enfer, pour l’inauguration de la boutique. Ce paradis est l’œuvre de Christophe Wagner, paysan bio qui aime à partager son savoir et ses convictions.

Les 18 vaches Aubrac de la ferme de l’Enfer et leurs veaux broutent l’herbe de la propriété et, l’été, la complètent avec le feuillage des haies soigneusement taillées. L’hiver, du foin complète la nourriture en vert.

Des chèvres de race massif central nettoient les ronces et donnent leur lait pour les fromages. Ovins et bovins cohabitent en bonne harmonie dans ces prairies naturelles.

Jardin en permaculture pour légumes en abondance

Le jardin, en permaculture, produit des légumes en abondance qui complètent les productions animales.

Vendredi, le maître des lieux inaugurait sa boutique à la ferme. Il a proposé un verre à ceux qui restaient à discuter aux grandes tables installées dans la partie de la grange située entre le fenil et la boutique. Outre les produits de la ferme, il proposait les productions locales de ses amis.

De 15 à 19 heures, les visiteurs ont défilé sans relâche, s’attardant dans les chaises longues installées près de la grange.

Emma Chardon, elle, en profitait pour récolter des adhésions à la nouvelle association semuroise d’épicerie-café Les Martselots des possibles.

« Je suis souvent seul et aime partager mes passions et productions, explique Christophe Wagner. Je cherchais à faire venir du monde chez moi. J’ai un projet de gîte dans le vieux bâtiment. »

Gros investissement projet sur le long terme

« Ce projet requérant un investissement financier, s’inscrit dans le long terme et nécessite que je valorise d’avantage ma production, continue le propriétaire. Cette boutique a naturellement trouvé sa place dans la grange. »

Tout a été réalisé avec des matériaux et objets de récupération : les portes, les étagères. Il a fallu faire réaliser un parking en bord de route. « Depuis ce parking, on peut faire une jolie balade de 400 mètres », avance Christophe Wagner.

Pour cette inauguration, le fermier offrait à boire et a proposé à ceux qui le souhaitaient, de rester goûter sa soupe orties ail des ours et sa tête de veau, accompagnée d’une sauce gribiche. Les végétariens, eux, ont dégusté la sauce servie à part.

Sur la route de Semur-en-Brionnais à Saint-Julien-de-Jonzy. Ouvert les mercredis de 10 à 13 heures et les vendredis, excepté le troisième du mois où Christophe Wagner tient son stand au Martsi de Saint-Julien-de-Jonzy de 15 à 19 heures.

Fabienne Croze (Source JSL)

 

9 mai, 2019

ABISE organise sa 2ème Fête du Jeu

Classé dans : Manifestations,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

!cid_3D724884774B4898BEC4633362F800AC@LAPTOPJCF8AUVE_1

8 mai, 2019

Candidature UNESCO

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 01 min

Invitation_UNESCO_1

29 avril, 2019

Un Nerf Battle pour financer un festival

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

sandra-jacquet-directrice-alsh-ados-du-brionnais-decouverte-et-mohamed-alinur-directeur-de-l-accueil-de-loisirs-d-abise-etaient-parties-prenantes-photo-jsl-sa_1

Depuis plusieurs mois, une douzaine de jeunes du collège Jean Moulin portent un projet, créer un festival de musique et de danse. Afin de récolter des fonds, ces adolescents ne manquent pas d’idées.

Leur première action s’est concrétisée ce vendredi avec l’organisation d’un Nerf Battle au stade de Marcigny. C’est une activité qui oppose deux équipes. Munis de pistolets et de fléchettes en mousse, les coéquipiers peuvent développer des stratégies pour battre leurs adversaires.

IMG_5944_1

40 jeunes se sont donc donné rendez-vous au stade de foot afin de participer à une “battle”. La météo fut clémente pour les six équipes qui se sont affrontées durant trois heures. L’ambiance était festive et sportive sur le terrain.

IMG_5943_1

Sandra Jacquet, coordinatrice enfance-jeunesse et directrice ALSH Ados et Mohamed Alinur, directeur de l’accueil de loisirs d’Abise de Semur en Brionnais ont prêté leur concours à l’organisation de cette rencontre. « Nos structures sont là pour les guider, les épauler, les conseiller et encadrer leurs actions mais en aucun cas pour faire le travail à leur place. Ces jeunes font un travail remarquable dans le montage de cette action. Ils ont contacté la gendarmerie et les pompiers pour la sécurisation des lieux. De même, ils ont écrit les règles du jeu et ont pris en charge le stand buvette/snack. » Même les parents s’y sont mis. Franck, papa d’Evan, « toujours prêt à aider les jeunes », a proposé de charger le matériel dans son camion.

IMG_5940_1

Une équipe très motivée

IMG_5939_1

Ils attendent leur tour

IMG_5945_1

 

18 avril, 2019

Assemblée générale de ABISE: embauche d’une conseillère en économie sociale et solidaire

Classé dans : Vie associative,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

IMG_5849_1

L’assistance était nombreuses parmi laquelle plusieurs élus de la communauté de communes de Semur en Brionnais

Vendredi dernier, se tenait l’assemblée générale d’Abise, l’Association brionnaise d’initiative solidarité entraide. La présidente, Françoise Chalayer, a ouvert la séance à l’intention des bénévoles présents (il y a six salariés) : « Le bénévolat, c’est aussi prendre du plaisir à participer à du collectif, trouver avec d’autres de nouvelles idées, confronter des points de vue. Si ce plaisir n’est plus là, il faut faire une pause pour repartir… ou pas… ensuite… »

En 2018, le stage autour de la communication non-violente a été tellement plébiscité qu’il a fallu créer deux groupes. Le “groupe du jeudi”, grâce à des découvertes, des visites, auxquelles participent des personnes isolées, crée du lien avec d’autres et avec le territoire… À propos du SEL (Système d’échange local), il a été question de la Route du Sel permettant d’accueillir ou d’être accueilli, en échange… de grains de sel ! Quatre membres du SEL sont déjà inscrits.

À la rentrée, une conseillère en économie sociale et familiale sera embauchée à 80 %. L’appel d’offres est lancé. Un jeune en service civique sera recruté pour faire de l’initiation à l’informatique afin de tenter de briser la fracture numérique.

Une politique sur les quatre ans à venir

Un projet social 2018/2021, a recensé point forts et points faibles de l’association. Il a mobilisé 200 personnes – habitants, usagers, bénévoles, professionnels et élus – et comprend trois parties : bilan des actions et mise en évidence de perspectives, évaluation du fonctionnement de l’association, étude de l’environnement social, économique, institutionnel du centre avec repérage des évolutions de notre territoire. Cette réflexion déterminera la politique d’Abise pour les quatre ans à venir.

Deux membres du bureau, François Monnier et Anne-Marie Gaudin, voulant cesser leur mission, seront remplacés au conseil d’administration par Sylvie Vial et Christelle Corneloup.

Source JSL (Fabienne Croze)

IMG_5847_1

Les membres du bureau sortant

IMG_5848_1

IMG_5851_1

Deux nouvelles personnes entrent dans le bureau

IMG_5852_1

Les échangent se poursuivent autour du pot de l’Amitié.

IMG_5853_1

IMG_5854_1

12345...76
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant