Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

29 juin, 2018

Infos sur le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi)

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Pourquoi un PLUi ?

Par délibération du 12 octobre 2015, la CCSB a prescrit l’élaboration d’un PLUi sur l’ensemble des 14 communes qui la composent.

Ce travail doit permettre de répondre aux grands objectifs suivants :

  • Préserver le caractère rural et l’identité d’un territoire à forte dominante agricole tout en préparant son avenir sur les plans démographique, économique et environnemental

  • Tirer parti d’un environnement naturel, paysager et patrimonial exceptionnel… offrant un potentiel de développement économique

  • Compenser la faible densité du territoire en préservant la qualité du cadre de vie et en maintenant les équipements et services

  • Renforcer l’accessibilité du territoire et sa connexion aux bassins de vie limitrophes

Un outil de projet

Avant d’être un outil réglementaire, l’élaboration du PLUi est avant tout un moment clef pour la communauté de communes permettant de s’interroger sur un véritable projet de territoire sur long terme.

Ce projet s’articule autour de nombreuses thématiques : développement économique et commercial, réflexion sur les typologies d’habitat et les secteurs de développement, préservation du paysage et de l’environnement, développement des modes de déplacements doux…

Un outil règlementaire

Le PLUi à vocation à définir et règlementer l’usage et l’occupation des sols sur l’ensemble de l’intercommunalité. Il divise le territoire en zones à vocation urbaine (U), à urbaniser (AU), agricole (A) ou naturelle (N).

Chaque zone possède un règlement propre où sont définis les droits à construire de chaque parcelle, ainsi que l’aspect des constructions qui peuvent y être édifiées. C’est sur la base de ces règles que seront accordés ou refusés les permis de construire, de démolir et d’aménager.

Que contient le PLU ?

  • le rapport de présentation composé d’un diagnostic territorial et de l’état initial de l’environnement ainsi que l’ensemble des justifications du projet du PLU.

  • le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) qui définit les orientations générales en matière d’urbanisme et d’aménagement retenues par l’intercommunalité

  • les orientations d’aménagement et de programmation (OAP) qui définissent des schémas d’aménagement particuliers sur des futurs quartiers d’aménagement

  • le règlement qui se compose d’un document écrit et d’un document graphique qui définit les règles générales d’urbanisation du territoire communal

  • des annexes (servitudes d’utilité publique, plan des réseaux…).

ETAT D’AVANCEMENT DE LA PROCEDURE

Un bureau d’études a été mandaté par la communauté de communes pour mener à bien cette révision. Un appel d’offre a été lancé et après sélection, le groupement retenu se compose d’un bureau d’études pluridisciplinaires compétent en urbanisme, paysage et architecture, « l’Atelier du Triangle », qui assurera la conduite de l’étude et qui s’accompagne d’un bureau d’études spécialisé en environnement, « Mosaïque Environnement ».

Phase 1 – Diagnostic et enjeux

Engagée fin 2016, la première phase d’étude consistait en un état des lieux du territoire sur l’ensemble des grandes thématiques de l’aménagement. Les résultats ont été présentés lors d’une première réunion publique le 13 mars 2017.

Cet état des lieux a permis aux élus d‘identifier et de hiérarchiser les grands enjeux du territoire, avant de se lancer dans une réflexion d’aménagement visant à définir leur projet. Celui-ci s’est traduit par l’élaboration du Projet d’Aménagement et de Développement Durable.

Phase 2 – Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD)

Le PADD est la « clef de voûte » du PLUi. Il exprime une vision globale pour l’ensemble du territoire de la CCSB à l’horizon 2035 et décline une stratégie de développement à travers la traduction des choix retenus par les élus sous forme d’orientations stratégiques.

En l’occurrence, le projet porté dans le cadre du PLUi se fonde sur la préservation et la valorisation de la richesse patrimoniale du territoire, lequel se fonde sur 3 piliers :

  • L’agriculture avec l’activité d’élevage de la race bovine charollaise

  • Le paysage et le patrimoine bâti : association d’un paysage harmonieux et d’un bâti remarquable ;

  • Les milieux naturels, riches et diversifiés et un environnement préservé.

Les grandes orientations du PADD ont été présentées et débattues avec les habitants à l’occasion d’une seconde réunion publique le 14 décembre 2017.

Phase 3 – Traduction du projet dans les pièces règlementaires

Depuis le début de cette année 2018, les élus travaillent à la déclinaison des orientations du PADD dans les pièces règlementaires du PLUi. Cette traduction est fondamentale puisqu’il s’agit d’assurer la cohérence interne du plan.

Concrètement, il s’agit de formaliser :

  • le règlement graphique : zonage délimitant les zones naturelles, agricoles et constructibles.

  • le règlement écrit : composé d’un certain nombre d’articles règlementant l’usage des sols, le
    gabarit et l’aspect extérieur des constructions, les réseaux, les espaces verts, le stationnement…

  • les orientations d’aménagement et de programmation (OAP) : posant des principes d’aménagement à respecter (implantation des bâtiments, densité, traitement paysager…) pour les secteurs de développement stratégiques.

Ce travail est actuellement en cours. Il sera présenté et discuté lors de plusieurs réunions publiques dédiées, lesquelles se tiendront fin 2018 (des mesures d’information seront assurées en amont).

Phase 4 – Procédure administrative (consultation et concertation)

Par la suite, l’étude sera finalisée (jusqu’à l’« arrêt du projet ») puis soumise à l’avis des personnes publiques et autres partenaires associés.

Enfin, une enquête publique se tiendra afin que chacun puisse prendre connaissance en détail du contenu du dossier et éventuellement formuler des observations… avant l’approbation finale du PLUi.

25 juin, 2018

Un café des parents autour de l’éducation des enfants

Classé dans : Vie associative,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

plusieurs-meres-etaient-venues-participer-au-cafe-des-parents-anime-par-stephanie-dury-psychologue-photo-fabienne-croze-1529781967_1

Le café des parents de l’Association brionnaise initiatives solidarité entraide (Abise) propose des échanges autour de la parentalité, avec l’intervention d’un professionnel. Vendredi soir, la psychologue Stéphanie Dury traitait de la cohérence parentale. Les mères présentes ont apprécié la soirée et particulièrement les cas concrets. La psychologue a expliqué qu’il faut pouvoir parler de ses faiblesses à l’enfant, qu’il ne faut promettre que des punitions réalisables, qu’il faut lui parler de ses valeurs et être toujours dans la bienveillance.

« Devenir parents, c’est revisiter son propre voyage éducatif. Il ne faut pas faire croire à l’enfant que l’on pense tous la même chose », a conclu Stéphanie Dury.

Source Fabienne Croze (JSL)

22 juin, 2018

Animation Jeux avec ABISE

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

ANIMATION JEU SEMUR extérieur_1

21 juin, 2018

Café des parents avec ABISE

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

image_1

18 juin, 2018

Olympiades 2018 à l’EPAD Bouthier de Rochefort

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

!cid_image001_jpg@01D40404_1

Le lundi 11 Juin 2018, les Olympiades inter-établissement se sont déroulées entre les EHPAD de Charolles, Digoin, Marcigny, Semur en Brionnais et l’USLD de Paray le monial.

6 résidents de chaque établissement avaient rendez-vous à partir de 11h au sein de l’EHPAD de Semur en Brionnais. La rencontre a débuté par un apéritif et un repas partagé tous ensemble, dans la salle d’animation, moment convivial apprécié de tous. A partir de 13h30 et durant 2h, les différentes équipes se sont affrontées sur 5 ateliers différents faisant appel à leur capacités motrices et cognitives. Les ateliers étaient proposés par les enseignants en activités physiques adaptées de chaque établissement et les animatrices aidaient pour le compte des scores. Les résidents ont pu s’adonner ainsi à la sarbacane, jeu de marche-mémoire, d’adresse, tir au but et basket. Après être passé à chacun des ateliers, les résidents ont partagé ensemble la collation bien méritée. Pour clôturer cette journée, à 16h, les résultats ont été annoncé, l’EHPAD de Marcigny sort vainqueur des épreuves du jour et remporte la coupe transmise par les résidents de Semur en Brionnais qui l’avait remportée l’an passé. Les résidents ont échangé entre eux des médailles qu’ils avaient confectionnées au préalable durant les temps d’animation proposés dans leurs établissements respectifs. Les résidents se sont ensuite dit au revoir et se sont donné rendez-vous l’année prochaine, pour la revanche et la 3ème édition de ces Olympiades inter-établissement, en espérant cette fois-ci que la météo serait de la partie pour pouvoir profiter des extérieurs.

2_1

3_1

4_1

 

13 juin, 2018

Balade commentée à St Julien de Civry

Classé dans : Manifestations,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min
!cid_part1_149F6882_178B0B2F@wanadoo_1
Le CAUE de Saône-et-Loire et le Pays Charolais-Brionnais s’associent pour vous proposer une balade commentée à quatre voix ce dimanche, à l’occasion des Journées du patrimoine de pays et des moulins. Nous vous invitons à (re)découvrir le paysage, les maisons paysannes, leur réhabilitation dans le respect du bâti ancien, les jardins… au hameau de Vaulx à Saint-Julien-de-Civry.
flyerfin_1

12 juin, 2018

Une semaine autour des tout-petits

Classé dans : Manifestations,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

Six spectacles, deux ateliers musicaux, une formation et un bal. Un événement exceptionnel se consacre cette semaine aux jeunes enfants du territoire.

le-comedien-florian-allaire-et-sa-compagnie-a-tous-vents-sont-specialises-dans-l-approche-de-la-musique-pour-un-public-de-tres-jeunes-enfants-(0-6-ans)-photo-_1

Le comédien Florian Allaire et sa compagnie, À tous vents, sont spécialisés dans l’approche de la musique pour un public de très jeunes enfants (0-6 ans). 

450. C’est le nombre d’écoliers qui vont pouvoir profiter, cette semaine, d’un spectacle taillé pour leur curiosité enfantine. Le Pays Charolais-Brionnais, et l’Arc du Creusot, son partenaire culturel, ont préparé un copieux programme d’action culturelle tourné vers les tout-petits.

« La musique, c’est libérateur »

Un spectacle musical, adapté aux enfants de 0 à 6 ans, va se déplacer dans les villages à six reprises. Brin d’air est proposé par une compagnie qui ne propose que des prestations tournées vers les jeunes, voire très jeunes enfants.

Cette “Traversée culturelle”, c’est son nom, va même plus loin en proposant une formation pour les professionnels de la petite enfance, mardi à Marcigny. « Nous avons travaillé avec toutes les écoles maternelles du secteur de Semur-en-Brionnais et Marcigny, ainsi qu’avec le relais des assistantes maternelles. L’initiative a été très bien accueillie et la formation a été vite prise d’assaut », atteste Marc Dollat, de l’Arc. Le comédien Florian Allaire, centré sur le très jeune public, partagera son expérience. Cette approche de la petite enfance se fera par le prisme de la musique. « C’est un formidable outil de développement des enfants, c’est libérateur », poursuit Marc Dollat.

Cette Traversée n’oublie pas les deux centres de loisirs du territoire et proposera mercredi deux ateliers d’éveil musical pour l’Abise à Saint-Julien-de-Jonzy et au Ciel bleu à Montceaux-l’Étoile. Le point d’orgue de cette semaine se déroulera mercredi soir à la salle des fêtes de Marcigny, avec un bal géant ouvert aux enfants et leur famille.

(Source JSL. Charlotte REBET )

11 juin, 2018

Votez Semur ! J-8

Classé dans : Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 01 min

Kit-Promo_CouvertureFB_SEMUR-EN-BRIONNAIS_820x312px_1

L’Office de Tourisme fait une pub remarquable dans ses locaux de Marcigny.

20180609_091224_1

A l’intérieur

20180609_091335_1

A l’extérieur sur l’écran

23 mai, 2018

L’ADMR Marcigny-Iguerande a tenu son assemblée générale à Semur

Classé dans : Vie associative,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20180517_185507_1

Ce jeudi, l’assemblée générale de l’association de l’ADMR Marcigny-Iguerande s’est tenue à la salle des fêtes de Semur en Brionnais sous la présidence de Maurice Pouly.

Créée en 1965, l’association locale couvre 19 communes. Les bénévoles sont à l’écoute de la population pour identifier ses attentes ou besoins et susciter la création de services adaptés. Ils sont employeurs des salariés qui interviennent au domicile des personnes. Ils se chargent de recruter le personnel, de trouver le meilleur mode de financement des services, d’effectuer toutes les démarches et s’occupent des formalités administratives.

Le réseau ADMR France, c’est 2 700 associations locales. 712 000 clients-adhérents dont 101 300 bénévoles actifs animent et gèrent ces associations locales qui emploient 93 720 salariés.

L’association locale compte en 2017 18 adhérents et 17 administrateurs.

Les heures rémunérées ont été de 69 442 pour un total de 65 salariés (en CDD ou CDI). Ce sont les personnes âgées qui sont les principales bénéficiaires: 22,8% pour les 90-99 ans, 52,8% pour les 80- 89 ans. Les autres activités concernent les familles avec jeunes enfants, les personnes malades, les personnes handicapées. La télé assistance se développe : 116 personnes bénéficiaient de ce service au 31 décembre 2017.

Le budget de l’association s’élève à 1 255 729 €. Il est en constante augmentation. Une forte inquiétude est née cette année avec la fin des emplois aidés par l’Etat. L’ADMR en utilisait un certain nombre.

En 2018, l’association va poursuivre la démarche « Qualité ». L’arrivée d’un nouveau bénévole permettra de renforcer le relationnel avec les bénéficiaires.

Maurice Pouly a conclu ainsi: « Notre mission, cette année, est de professionnaliser au maximum notre association qui se doit d’apporter chaque jour un service de qualité ».

20180517_194252_1 Le bureau de l’association locale au centre: M. Collard Jean-Pierre (Trésorier), M. Bourgeois Michel (Vice président), M. Pouly Maurice (Président).

17 mai, 2018

Rassemblement contre la fermeture de l’Hôpital de Marcigny

Classé dans : Manifestations,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

20180514094421386-page-001_1

12345...72
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant