Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

16 février, 2010

Sortie de ski du centre de loisirs

Classé dans : Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 11 h 12 min

sortieskilavoine09fvrier20100041.jpg

Ce sont 15 enfants du canton qui ont pu, mardi dernier, s’adonner au ski de fond au centre de Lavoine dans les monts de la Madeleine. Journée inoubliable dans le cadre du Centre de Loisirs mis en place par l’ABISE. 

15 février, 2010

Le Centre Aéré vit à l’heure africaine

Classé dans : Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 18 h 04 min

imgp88241.jpg

Durant les 2 semaines de vacances d’hiver, le Centre Aéré s’est installé dans les locaux de l’école dont le nouveau restaurant. N’ayant pu trouver un second animateur, Mohamed assure à lui seul l’encadrement des 8 enfants (nombre maximum pour 1 animateur) qui fréquentent chaque jour le centre. Malheureusement, de nombreux enfants n’ont pu être acceptés. La neige qui n’a pas cessé de tomber tous ces jours n’invitaient pas à une escapade africaine. C’est pourtant le thème que Mohamed a choisi, et les enfants n’ont pas eu à le regretter tant les activités proposées les ont captivés. Mardi dernier, 15 enfants et 4 accompagnateurs ont passé une journée de ski à la station de Montoncel-Lavoine, dans les Monts de la Madeleine. Nous avons rendu visite aux enfants, ce lundi, lors du goûter:

Rémy (10ans): J’ai aimé construire le cadre africain.

Elsa (5ans): J’ai construit une case africaine.

Marie (9 ans 1/2): Le centre aéré c’est super, on fait des activités manuelles. On joue aux échecs, à faire des mimes, au jeu de UNO. Nous avons construit des baobabs avec des papiers de récupération.

Mohamed (animateur et directeur): Cette fin de semaine, nous allons faire de la cuisine africaine: des beignets de banane, un apéro avec du jus de citron et du lait.

Le Centre Aéré de Semur en Brionnais est mis en place par l’ABISE, avec l’aide financière de la Communauté de Communes de Semur en Brionnais.

10 février, 2010

Assemblée générale de l’Association Bouthier de Rochefort

Classé dans : Vie associative,Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 11 h 39 min

imgp88191.jpg 

L’association Bouthier de Rochefort est une association cantonale dont le but est de proposer aux agriculteurs mais aussi à tous les habitants du canton différents matériels. Chaque début d’année une assemblée générale a lieu au chef-lieu du canton. Ce fut chose faite ce mardi à l’initiative de son président Pascal Perrat, éleveur dans notre commune. A. Mamessier, conseiller général et F. Baciak, président du Legs Bouthier de Rochefort assistaient à cette réunion.

L’année précédente, l’association a fait l’acquisition d’une scie avec tapis ainsi que d’une dameuse. Le bilan financier de l’année écoulée a révélé une utilisation importante des 2 remorques frigorifiques (bien utiles lors de l’organisation de fêtes familiales), du cultipacker, du fendeur de bois et de l’enfonce pieux. D’autres matériels sont également loués: appointeuse de piquets, fendeur de piquets, bétonnières, rigoleuses, balayeuse….

Ce matériel est géré par différents responsables répartis sur le territoire cantonal. La liste des matériels et des responsables est disponible dans chaque mairie.

Des idées de nouvelles acquisitions ont été émises: une fendeuse de bois à moteur thermique (tout le monde ne possède pas un tracteur), un broyeur de branches, un compacteur de films d’enrubannage.

Des devis seront demandés, le bureau décidera.

Les finances de l’association étant saines, les tarifs de locations restent inchangés. L’achat des matériels est subventionné par la Communauté de Communes ainsi que par le Legs Bouthier de Rohefort. Un renouvellement du bureau était également prévu. Pascal Perrat a été reconduit dans ses fonctions.

9 février, 2010

La crise touche aussi les communes.

Classé dans : Vie communale,Vie intercommunale,Vie municipale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 40 min

On savait que le Conseil Général avait un budget de plus en plus serré. Le président Arnaud Montebourg a beaucoup communiqué à ce sujet. Courant décembre, il avait organisé dans de nombreux lieux du département, dont Saint Christophe en Brionnais, des réunions débats à ce sujet. La projection d’un film où différents intervenants (autant de gauche que de droite) se montraient très inquiets quant à l’avenir des départements que le gouvernement menace chaque jour davantage par différentes réformes mal comprises. Une action en justice a même été intentée (et gagnée) contre le gouvernement par Arnaud Montebourg, de nouvelles compétences déléguées aux départements n’ayant pas obtenues de l’état les moyens financiers nécessaires. Ajoutons à cela, les pertes de recettes très importantes liées à la crise dont la chute des droits de mutations, celle des produits de la taxe professionnelle suite à de nombreuses fermetures d’entreprises, et le financement sans cesse croissant des actions sociales… Ce constat ne concerne pas exclusivement le département de Saône et Loire, une grande majorité de départements connaissent les mêmes problèmes.

Le département aidait, jusqu’à hier, de façon conséquente les communes dans le financement de leurs investissements. La nouvelle orientation budgétaire a revu ces aides à la baisse ce qui ne manquera pas de provoquer des difficultés lors de la préparation des budgets communaux. Voici quelques unes des mesures qui nous ont été communiquées lors de la réunion des maires du canton organisée par le conseiller général, A. Mamessier, le 8 février:

-Diminution de moitié des aides aux projets d’investissement communaux (bâtiments et voirie) qui passeront de 40 à 20%.

-Suppression des aides à l’assainissement des bourgs ruraux, à l’éclairage public, aux études d’urbanisme, à la surveillance des élèves, au transport des centres de loisirs, aux emplois Tremplins…..

François Baciak

25 janvier, 2010

Animation Jeunesse: sacré programme!

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 8 h 16 min

kartingavril095.jpg

Le programme des vacances de février destiné aux ados (11-17 ans) est plutôt alléchant. Jugez-en plutôt!

Lundi 8: Rallye photos dans le bocage brionnais. Départ en bus via St Christophe en Brionnais, en route vers Semur, Anzy le Duc, bords de Loire, Marcigny depuis ses hauteurs, rivage du canal, écluse. Prévoir appareil photo bien sûr et bottes. Soirée jet 7: les animateurs seront sur leur 31 et vous invitent à dîner (lunch de luxe) ensuite, soirée jeux (roulette, poker, tapis vert, black jack….)

Mardi 9: Sortie bowling à Riorges (7€: 2 parties + transport)

Mercredi 10: Journée tradition brionnaise: départ de Marcigny direction St Christophe pour déguster la fameuse entrecôte-frites+buffet de desserts. Puis pour éliminer, sortie piscine à Roanne.

Jeudi 11: Journée de ski à Chalmazel (inclus location des skis, assurance, cours de 2 heures avec un moniteur ESF).

Vendredi 12: Les jeunes seront reçus Côté Cours pour un succulent repas crêpes salées et sucrées.

Lundi 15: Soirée raclette et cinéma au Vox.

Mercredi 17: Grande journée de carnaval. La tradition est relancée: qui sera caché derrière son masque? La cher de ballons au jardin public de Marcigny, spectacle à 17h. Goûter, bugnes…. Ouvert à tous.

kartingavril096.jpg

Jeudi 18: Sortie Karting à Montceau les Mines et shopping.

Vendredi 19: Fondue savoyarde et jeux dynamiques. Inscriptions et renseignement au bureau de l’Antenne Animation auprès d’Aurélie Gouy et Camille Rivollier, 11 rue Freyssinet à Marcigny. Tél: 03 85 25 28 59.

L’Animation Jeunesse sur les cantons de Semur et Marcigny est une action des deux communautés de communes.

21 janvier, 2010

Nouveau projet social pour le canton?

Classé dans : Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 9 h 02 min

Les deux communautés de communes de Semur et de Marcigny ont signé avec la Caisse d’Allocation Familiale une convention trisannuelle pour un contrat d’animation locale, celui-ci a expiré fin 2009. De plus en plus d’actions sont mises en place, les bénévoles et le personnel sont de plus en plus sollicités. La Caisse d’Allocation Familiale propose une nouvelle convention pour une structure plus conséquente avec un accueil à la population dans des lieux bien repérés sur les deux Communautés de Communes de Semur et de Marcigny.

La démarche pour l’élaboration d’un nouveau projet social est en cours. Elle a débuté le 4 décembre 2009 avec une présentation et la validation de la méthode par les deux communautés de communes.

Actuellement, la phase diagnostic du territoire a lieu. Elle se poursuivra jusqu’à la fin février. Elle consiste en:

-Un état des lieux de l’existant avec un recensement statistique concernant des données démographiques (évolution et structure de la population, situations familiales…), des données sociales (emploi, chômage, revenu et niveau de vie, habitat, mobilité…). Seront également recensés: les services, les établissements scolaires, les associations, les offres de loisir ainsi que les projets de développement concernant les logements, l’économie.

-La connaissance du ressenti de la population, sa vision du territoire à travers ce qui va bien, ce qui va mal, les besoins, ce qui permet d’agir, ce qui bloque. Deux niveaux d’entretien sont programmés:

*des entretiens collectifs ou individuels auprès de professionnels et présidents d’associations, des 26 élus des commissions Action Sociale des 2 communautés de communes.

*des interviews d’habitants.

Ce diagnostic sera présenté et validé en mars.

Puis ce sera la construction du projet:

-Définition d’orientation à partir du projet en mars.

-Mise en place de groupes de travail d’avril à mai. Il s’agira de définir un projet social sur les 2 cantons à partir des besoins, des manques et des problématiques repérés.

En juin, ce projet global sera présenté aux groupes de travail et aux 2 commissions Action Sociale.

Le projet sera ensuite présenté aux 2 assemblées communautaires pour validation en septembre-octobre.

Si le projet est accepté, une présentation publique sera faite à toutes les personnes impliquées dans la démarche, ainsi qu’aux adhérents, à la presse, à la population. Enfin, il sera présenté au Conseil d’Administration de la CAF pour être mis en place à partir de janvier 2011.

François BACIAK, président de la Commission d’Action Sociale de la Communauté de Communes de Semur en Brionnais.

20 janvier, 2010

Maison de Retraite: voeux et départs à la retraite.

Classé dans : Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 8 h 32 min

p1070075.jpg

Ce mardi après-midi, Mme DUVERGER directrice et Mr MAMESSIER président du conseil d’administration ont présenté leurs voeux aux résidents ainsi qu’au personnel de la Maison de Retraite. Ce fut l’occasion de parler du projet de restructuration qui vient juste de commencer: 5 architectes planchent actuellement sur le projet, le choix sera fait en avril. Le personnel sera bien évidemment associé à la démarche et sera consulté pour donner son avis en tant qu’utilisateur privilégié. Ce sera un chantier qui perturbera pendant plusieurs années la vie de l’établissement mais l’aboutissement améliorera de façon considérable le confort de tous. Mme DUVERGER félicita l’ensemble du personnel pour son implication qui a amélioré l’image de marque de l’établissement, pour preuve, l’occupation maximale des chambres. La dépendance de plus en plus grande des résidents liée à la mauvaise fonctionnalité actuelle pose des difficultés qui sont cause de fatigue et de découragement.

Deux membres du personnel ont fait valoir leur droit à la retraite début janvier. Il furent mis à l’honneur à cette occasion: Mme BONNITEAU infirmière et Mr DUPERRON agent d’entretien. Tous deux étaient des piliers de l’établissement. Des mots de remerciements lus par des résidents ont acompagné les cadeaux. Bonne et longue retraite à eux deux. 

19 janvier, 2010

La Communauté de Communes dit « NON » à un projet d’hébergement touristique à Semur

Classé dans : Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 9 h 14 min

imgp87871.jpg

Le conseil municipal réfléchira sur le devenir de la propriété.

Une réunion du conseil communautaire avait lieu hier lundi 18 janvier à Saint Bonnet de Cray. A l’ordre du jour était inscrit: « Vote pour programme gîte ». 

Rappelons l’origine du projet « gîte ».

Lors de la création d’un réseau collectif d’assainissement Rue de la Perrière, nous avons créé une ébauche de branchement pour des terrains situés rue du cimetière. Les descendants de la famille Bordat qui possédait une propriété composée d’une longère et d’un terrain de 9 000m2, avaient manifesté leur intention de créer des parcelles à bâtir. Or, la propriété a été proposée à la vente d’un seul tenant et notre réseau d’assainissement n’était pas amorti. Aussi le Conseil Municipal de l’époque a décidé de faire valoir son droit de préemption. Le terrain serait destiné à la création d’un parking pour le cimetière et de 2 ou 3 parcelles à construire. Mais que faire du bâtiment? L’idée de créer une structure d’hébergement touristique est née suite au constat d’une pénurie d’offre dans ce domaine sur le territore cantonal. La Communauté de Communes de Semur en Brionnais ayant pris la compétence touristique, il nous a paru tout naturel de proposer ce projet à cette collectivité d’autant plus que les retombées économiques ou autres se feraient sur l’ensemble du territoire cantonal. Une première étude de faisabilité a été confiée à un architecte local. Nous sommes arrivés à une estimation astronomique qui nous a quelque peu déboussolés. Loin d’abandonner, nous avons décidé de travailler sur un cahier des charges. La présidente de la commission tourisme n’étant pas enthousiaste ( elle songeait à l’époque à construire un gite sur sa commune), nous avons créé un groupe de personnes motivées. Nous avons visité des structures (à Igé par exemple) qui fonctionnent bien. Ce cahier des charges a ensuite été confié à la Chambre d’Agriculture (via les Gites de France) d’où la fameuse étude dont nous nous sommes fait l’écho dans ce blog. Suite à cette étude, le projet a changé d’orientation avec l’aval de la Communauté de Communes. Le Président de la Communauté de Communes a dit haut et fort au cours d’une réunion publique qu’il se ferait et qu’il appuierait une structure d’hébergement touristique à Semur. Le bâtiment serait destiné à des salles communes pour une huitaine (ou plus) de petites structures indépendantes (genre petits chalets). On m’a promis de rencontrer des personnes pour travailler dans ce sens, Rien ne s’est passé. Ayant l’impression qu’on laissait « pourrir » la situation,(pensant sans doute que nous déciderions nous même d’abandonner), le conseil municipal m’a chargé de demander une position nette et définitive à la communauté de communes par rapport à ce projet. Un débat assez succinct (seuls le président, moi-même et la présidente de la Commission Tourisme se sont exprimés) a eu lieu. Les arguments contre ont été le manque d’aides publiques pour ce genre de projet et une fréquentation estimée insuffisante. Le fonctionnement serait également déficitaire. Et, il ne fallait surtout pas concurrencer les structures privées.

Lors de la présentation du projet du marché au cadran, on nous a parlé de 2 volets importants qui l’accompagneraient: un volet routier pour améliorer l’accès au site, et aussi un important volet touristique. Le projet hébergement aurait pu s’inscrire dans ce volet. Que sont sont devenues ces promesses? (Ironie: un délégué de Saint Christophe a dit en fin de réunion qu’il était urgent de penser à accueillir les touristes qui viennent de plus en plus nombreux au marché au cadran!!!)

Le vote a donc eu lieu à bulletin secret. Contre le projet: 22, pour: 3, abstention: 4.

Le projet est donc définitivement abandonné.

Le Conseil Municipal réfléchira et fera des propositions pour l’avenir de cette propriété. Il faut faire vite car le bâtiment se dégrade et nous avons perdu beaucoup trop de temps en tergiversations.

François BACIAK

15 janvier, 2010

Balades vertes: chaque commune prépare son topoguide.

Classé dans : Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 13 min

Les communautés de communes de Semur en Brionnais et de Marcigny ont mis en place un réseau de balades vertes sur le territoire des 2 cantons. Chaque commune possède son propre circuit balisé dans les normes. Des liaisons existent avec les circuits voisins, si bien que les randonneurs peuvent sillonner le Brionnais dans tous les sens. La commission tourisme a souhaité la réalisation de topoguides pour guider les randonneurs et les renseigner sur les curiosités qu’ils rencontreront. Voici en avant première, les éléments qui figureront sur notre topoguide en commençant par la carte du circuit de 18,5 km.

numrisation00021.jpg

 

PATRIMOINE ET PAYSAGE

Ce circuit permet non seulement de découvrir la capitale du Brionnais riche d’un patrimoine que beaucoup peuvent nous envier mais également de flâner de collines en vallons à travers forêts et prairies et s’émerveiller devant de superbes paysages façonnés à la fois par la main de l’homme et par la nature.

imgp0040.jpg

 Point1 – Les Remparts: Le départ du circuit porte bien son nom puisque situé sur le chemin de ronde au cœur de l’ancienne place forte entre la mairie et l’église. Passer sous la poterne puis prendre à gauche en direction des Igaux. A l’intersection de la D9, prendre à droite sur 150m puis encore à droite le chemin en contre bas.

Point 2 – Liaison avec le circuit de Marcigny: Aller tout droit et descendre jusqu’au fond du vallon et arriver au….

Point 3 – Liaison avec le circuit de St Julien de Jonzy: Couper la D9 en direction de la ferme de Rochefort, la dépasser, tourner à gauche, arriver sur le plateau, bifurquer à droite, traverser le bois jusqu’au…

Point 4 – Bois des Prêtres: De nombreuses essences font la beauté et la richesse de cette forêt exploitée pour le chauffage. Tourner à gauche pour rejoindre le….

Point 5 – Les Igaux: Retour sur le plateau. A la D989, tourner à droite et après 100 m, bifurquer à gauche en direction de Bois Royal. Poursuivre à travers la forêt jusqu’au….

Point 6 – La Rapille: Descendre le chemin à l’ombre des frondaisons, passer près de l’étang et arriver au….

Point 7 – Les Gonaux, Liaison avec le circuit de Briant: Suivre la route et à environ 400 m, arriver au…..

Point 8 – La Faugenille: Poursuivre jusqu’à la D129. A ce niveau, s’offre à vous une superbe vue sur le val d’Arconce et ses magnifiques prairies où paissent les bœufs charolais. Au loin, le bassin minier de Montceau les Mines et en arrière plan les contre-forts du Morvan. Traverser la départementale et poursuivre dans la forêt où le temps semble s’être arrêté tellement la campagne est paisible et sereine. Traverser la départementale et poursuivre jusqu’au…

Point 9 – Montmegin, liaison avec le raccourci de Semur: Avant de bifurquer à droite, prendre le temps de visiter la chapelle du hameau datant du XII° siècle qui ne serait plus que ruines sans l’intervention de bénévoles passionnés. Imaginer que dans cette clairière des générations d’hommes et de femmes remontant à nos ancêtres gaulois ont défriché cette terre nourricière afin de pouvoir survivre et traverser les siècles. Descendre puis remonter pour atteindre l’allée principale de la forêt, bifurquer à gauche et arriver au….

Point 10 – Liaison avec le circuit d’Anzy le Duc: Tourner à gauche puis à droite et tout droit. Sur la quasi totalité du circuit, la géologie du terrain est très éloignée de nos grasses plaines charolaises puisque celui-ci est surtout constitué de silex qui servait à la fabrication de carrelage. De nombreuses carrières disséminées dans la campagne environnante attestent de cette ancienne activité.

Point 11 – Forêt des Charmays : prendre à droite deux fois, suivre le sentier descendant entre les sapins et rejoindre l’allée principale, tourner à gauche, passer devant l’oratoire et tout droit.

Point 12 – Notre Dame de la Touche: A la chapelle, prendre le chemin à gauche puis la route à gauche. La suivre sur environ 500 m, puis au virage à angle droit aller tout droit sur le chemin de terre, remonter en haut de la colline pour arriver sous un châtaigner centenaire.

Point 13 – Liaison avec le circuit de Marcigny: Prendre la route tout droit. Belle vue panoramique de Semur permettant de distinguer les plus imposants édifices du village: le Château St Hugues, l’Eglise, le Prieuré.

imgp0017.jpg

Point 14 – La Fay, Liaison avec le raccourci de Montmegin: Après 100 m, tourner à droite, descendre tout droit, puis remonter sous la Porte au Vau, vestige de la deuxième enceinte. Au calvaire, prendre à droite pour rejoindre le chemin de ronde. Juste avant de s’engager entre les murs, se retourner et porter son regard dans la vallée où s’élève la chapelle de St Martin (XI° siècle) petit bijou de l’art roman. Au loin, la vallée de la Loire avec Marcigny au premier plan et sur le côté gauche du point de vue, les Monts de la Madeleine qui culminent à 1 000 m. Retour sur la place du village, point de départ de nombreuses visites (renseignements à l’accueil du château)

Ce projet de topoguide est l’oeuvre de Marc NEVERS avec la collaboration de François BACIAK.

12 janvier, 2010

Réunion du Conseil Communautaire

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 18 h 12 min

La prochaine réunion du conseil communautaire aura lieu lundi 18 janvier 2010 à 20h30 à la salle d’animation rurale de Saint Bonnet de Cray.

Ordre du jour:

-Organisation déchèterie – Achat terrain.

-Vote pour programme gîte.

-Information sur épicerie sociale.

-Information sur remise trophée « Eco Maires ».

-Questions diverses.

1...6768697071...74
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant