Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

19 novembre, 2009

Réunion du Conseil Communautaire

Classé dans : Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 8 h 49 min

Le Conseil Communautaire se réunira Lundi 23 novembre à 20h30 à Oyé.

Ordre du jour:

-Présentation par cabinet comptable du bilan des 4 premiers mois de fonctionnement du marché au cadran.

-Parts SEM Conseil Général et Chambre d’Agriculture.

-Choix suite à étude déchèterie.

-Débat sur les projets « Epicerie sociale » et « Gîte ».

-Comptes rendus diverses réunions.

-Décisions modificatives.

-Questions diverses.

18 novembre, 2009

Une première ce vendredi avec les Foyers Ruraux à Semur en Brionnais

Classé dans : Vie associative,Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 16 min

imgp0887.jpg

Brionnais, terre de culture et d’histoire dont les sentiers permettent de découvrir les joyaux.

Sous forme de conférence-débat, les Foyers Ruraux ont pour habitude d’organiser des «Universités Rurales». Il s’en pratique régulièrement dans le Clunisois et dans l’Autunois mais pour le Charolais, il s’agit d’une première. Le thème de celui qui se déroulera dans la salle communale de Semur, ce vendredi, à 20h30 se situe dans la rubrique : « Mieux connaître son territoire » et plus précisément sur « La place des chemins dans l’espace rural ». En effet, « Le Brionnais, terre de culture et d’histoire, offre, à travers ses pâtures, un grand nombre de sentiers. Nous sommes nombreux à les utiliser, à pied, en véhicule, …Mais quelle place ont-ils dans notre espace rural ? Quels intérêts pour notre territoire ? Comment cet espace est-il géré ? »

De nombreux intervenants, venus d’univers très divers, feront part de leur expérience et réflexion : Michel Aimo, président de l’association  « Les attelages du Brionnais  » qui propose des balades en calèche sur les chemins du Brionnais, témoignera de son expérience dans le domaine. Antony Morlet, technicien cynégétique à la Fédération Départementale des Chasseurs de Saône et Loire, apportera des informations sur le rôle de la fédération dans la gestion et l’aménagement de l’espace rural. Franck Richard, conseiller en aménagement rural au sein du service Gestion de l’Espace et de l’Environnement de la Chambre d’Agriculture de Saône et Loire. Pierre Tétard, directeur de l’association des maires de Saône et Loire, abordera les problématiques souvent rencontrées par les maires dans la gestion des chemins sur leur commune. La soirée sera animée par Claude Brette, docteur en Sciences de l’Education et militant du mouvement des Universités Rurales. Les aspects techniques, juridiques, sociaux, culturels, économiques seront abordés, l’objectif étant de permettre à chacun de mieux connaître son territoire pour avoir les moyens d’agir ensemble sur son milieu de vie. Entrée libre.
Fabienne Croze

17 novembre, 2009

Colloque des 20 ans du Centre d’Etude du Patrimoine

Classé dans : Manifestations,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 8 h 33 min

SAINT-CHRISTOPHE-EN-BRIONNAIS

20 intervenants pour le colloque des 20 ans du CEP

Le travail d’inventaire et mise en valeur du patrimoine régional, en lien avec de nombreuses autres associations et institutions culturelles, concerne 15 cantons et 153 communes, soit environ un quart du département de Saône-et-Loire.

A l’occasion du colloque annuel ayant lieu chaque automne (vendredi 20, samedi 21, dimanche 22 novembre) depuis la création du CEP (Centre d’Etudes des Patrimoines), 20 intervenants de haut niveau, venus de tout l’hexagone, essaieront d’analyser, avec le public, à partir de données claires, accessibles à tous, pourquoi notre patrimoine est en danger, comment parier sur l’avenir, qu’elle est la part prise par les collectivités, par l’Etat, par le mécénat et, de fait, par nos impôts, afin qu’il perdure pour les générations à venir : « un peuple sans passé, ne peut se projeter dans l’avenir… »

L’investissement en faveur du patrimoine a-t-il encore un sens ? Cette question de fond sous-tendra l’ensemble des exposés et des débats qui auront lieu, lors de ce colloque. Au CEP, quelle que soit la fonction des salariés, quels que soient les bénévoles et membres de l’association, tous oeuvrent, ne comptant ni leur temps, ni leur peine, avec une ténacité forçant au respect. Le système D est de mise, les soutiens sont recherchés, les étudiants et les professeurs d’architecture ne sont pas pour rien dans les réussites spectaculaires (les plans des églises romanes, des châteaux, les restaurations, l’initiation du public…) de cette association.

Le patrimoine de France n’est pas laissé à l’abandon. Nombre de monuments nationaux appartiennent à l’Etat – particulièrement les grandes cathédrales – qui prend en charge leur restauration. La protection de l’Etat sur les Monuments Historiques s’exerce sur les monuments classés et, à moindre contribution, sur les inscrits. Le budget du Ministère de la Culture 2010 est en augmentation. 400 millions d’Euros vont être consacrés à la restauration des Monuments Historiques. Les autres monuments non protégés dépendent des Collectivités territoriales, intercommunales, départementales, régionales qui réagissent en fonction de leurs priorités ou de leurs contraintes budgétaires. Un certain désengagement de l’Etat constitue une véritable révolution. Le Ministère de la Culture (DRAC) se contente d’assister la maîtrise d’ouvrage et laisse maintenant les communes monter les dossiers et collecter les fonds auprès de l’Etat et des Collectivités territoriales. Un des aspects de la sauvegarde de notre patrimoine architectural est souvent oublié : des associations et des bénévoles oeuvrent sans relâche pour collecter des fonds et le sauver. Des monuments comme le château de Versailles, par exemple, ont pu être sauvés par le mécénat américain.

Le CEP, lui, est soutenu par les élus du Charolais, par le « Pays d’Art et d’Histoire »  avec Aurélien Michel, animateur de l’architecture et du patrimoine. Le programme des « Chemins du Roman en Bourgogne du sud » (Pays du Charolais-Brionnais) est également soutenu par le Conseil Général de Saône-et-Loire et le Conseil Régional de Bourgogne. L’inventaire architectural des églises romanes se développe, depuis 20 ans, avec le soutien et sous le contrôle de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (Conservation Régionale des Monuments Historiques). Rappelons que le programme des « chemins du Roman » en Bourgogne du sud est partie prenante du grand projet européen « Transromanica » qui a été labellisé par le Conseil de l’Europe en février 2007.

Fabienne Croze

Programme du Colloque

Le vendredi 20 novembre, à 8h du matin, sous la Présidence de Nicolas Reveyron, professeur d’Histoire de l’Art et Archéologie à l’Université Lumière, Lyon 2, Président du Conseil Scientifique du CEP, en présence de directeur du CEP, Pierre Durix et des élus, le colloque sur le « Patrimoine en crise, Patrimoine en devenir » ouvrira ses portes aux participants. Ensuite, de 9h30/10h : Aurélien Michel, « Le label  Villes et pays d’art et d’histoire, un atout pour le devenir du patrimoine ». 10h/10h30 : Hannelore Pepke-Durix, enseignante à l’Université de Bourgogne, « Démarches innovantes autour de trois grands sites cisterciens en Bourgogne du Nord : Cîteaux, Fontenay, le Clos de Vougeot ». 10h45/11h15 : Mathieu Pinette, conservateur en chef du patrimoine, « Le château de Germolles : une expérience de tourisme culturel dans un monument privé bourguignon ».11h15/11h45 : Violaine Nicolas, doctorante à l’Université de Caen, « Un patrimoine de montagne fragile : les burons du Cantal ». 11h45/12h30 : débat. 12h45/14h15 : repas au resturant La Tour d’Auverge, à St-Christophe. 14h30/15h : Frédéric Didier, architecte en chef des monuments historiques : « Un exemple de restauration du patrimoine roman en Bourgogne du sud, l’église de St-Bonnet-de-Cray ». 15h/15h30 : Alain Magdelaine, archéologue « Protection et sauvetage du patrimoine historique et archéologique : leurre ou réalité ? ». 15h45/16h15 : Philippe Ménager, enseignant « Les ponts canaux de Bourgogne, témopins des grands bouleversements architecturaux su XIXième siècle ». 16h15/16h45 : Alain-Gilles Chaussat, doctorant à l’Université de Caen. « Les meubles à main : exemple d’un patrimoine secondaire et longtemps délaisé en Basse-Normandie ». 16h45/17h30 : débat. 18h : inauguration de l’exposition « Les Chemins du Roman en Bourgogne du sud » en hommage à Hermann Wirth, professeur émérite de l’Université du Bahaus à Weimar (Allemagne)

Le samedi 21 novembre : 9h/9h30 : Mario Rossi, professeur émérite de phonétique de l’Université de Provence « Les langues en péril. Le cas du Charolais-Brionnais ». 9h30/10h : Emeline Daniel, médiatrice culturelle « Les sources et fontaines réputées guérisseuses du Charolais-Brionanis ». 10h15/10h45 : Julien Alleau, doctorant en histoire moderne, Université de Caen « Loups, hommes, bétail, dans les Alpes occidentales du XVIième au XIXième siècles ». 10h45/11h15 : Gilels Platret « Le loupet l’enfant dans la Bourgogne d’avant 1833 ». 11h30/12h30 : débat. 12h45/14h15 : repas au restaurant de la Tour d’Auvergne. 14h30/15h : Jens REiche, docteur en histoire de l’art, enseignant à l’université de Göttingen (Allemagne) « Les transformations des centre-ville en Allemagne depuis la fin de la 2ième guerre mondiale : un regard critique ». 15h/15h30 : professeur Peter Fister, directeur de l’institut d’architecture de l’université de Lubiana (Slovénie) « The iunfluence of différent evaluations on décisions about the future of cultural heritage : 3 dilemmas in the slovenr expérience ».15h45/16h15 : professeur Janosz Krähling et Laszlo Darago, faculté d’architecture de l’Université de technologie et d’économie de Budapest (Hongrie) « Contemporary Hungarian monument preservation praéctice, between scientific research and the needs of tourisme ». 16h15/16h45 : Pierre Jérôme Biscarat, doctorant, Université ParisI Sorbonne « La Maison d’Izieu, mémorial des enfants juifs assassinés ». 16h45/17h15 : débat. 17h30/18h : conclusion du colkloque. 18h30/21h30 : soirée festive avec concert de musique à l’église romane d’Anzy-le-Duc, avec cocktail dans le bâtiment du prieuré.

Dimanche 22 novembre : 9h/13h : visite guidée de trois sites et monuments restaurés dans le Brionnais

Réservations et renseignements : CEP -Le Montsac 71800 Saint-Christophe-en-Brionnais. Tél. 03 85 25 90 29. Courriel : cep.charolais@free.fr ou contact.cep@charolais-brionnais.net. Site internet : cep.charolais-brionnais.net

Marche des châtaignes: bilan chiffré

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 8 h 28 min

Voici les chiffres communiqués par l’Office de Tourisme de Semur et de Marcigny, organisateur de cette manifestation:

Total marcheurs : 782 : 332 hommes et 450 femmes se répartissant ainsi :

- sur le 8 km   : 238  : 98 hommes -140 femmes

- sur le 15 km : 361  : 148 hommes - 213 femmes

- sur le 21      : 114  : 52 hommes  – 62 femmes

- sur le 27      :  69   : 34 hommes – 35 femmes

Il est à souligner que les femmes sont plus courageuses que les hommes (cela se vérifie sur chaque circuit !)

L’Office de Tourisme remercie la municipalité de Semur pour la mise à disposition de la salle et de son équipement.

16 novembre, 2009

Images de la marche des châtaignes

Classé dans : Manifestations,Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 13 h 12 min

dscn010411.jpg

C’est l’affluence au ravitaillement des Cornus.

dscn012311.jpg

Alors, elles sont grillées ces châtaignes, Mr Muret?

dscn009111.jpg

Le vin gris est bon lui aussi, n’est-ce pas le chien?

Journée Nationale des Assistantes Maternelles

Classé dans : Vie communale,Vie intercommunale — mairiesemurenbrionnais @ 8 h 26 min

Le Relais Assistantes Maternelles des cantons de Semur en Brionnais et de Marcigny organise le jeudi 19 novembre une conférence dans le cadre de la journée nationale des assistantes maternelles sur le thème du rytme de l’enfant. Cette conférence se tiendra à la Mairie de Marcigny (salle n°1) à 20h.

-Intervention du médecin de la PMI de la circonscription de Charolles avec les assistantes maternelles des cantons de Semur et Marcigny.

-Exposition et échanges sur le métier d’assistante maternelle.

-Pot de l’amitié offert à l’issue de l’intervention.

14 novembre, 2009

Grand succès de la soirée Maisons fleuries.

Classé dans : Manifestations,Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 11 h 01 min

imgp8731.jpg

La salle des fêtes était copieusement garnie ce vendredi soir pour la soirée « Maisons fleuries » organisée par la municipalité. Après la projection de 107 photos prises fin juillet par des membres de la commission municipale, les personnes présentes ont choisi les lauréats.  Une nouveauté cette année, 3 catégories ont été proposées: les jardins, les façades et balcons, les murs. Pendant le dépouillement, une projection des clichés de tous les massifs communaux a fait patienter la salle. Tout le monde a reconnu que le fleurissement de cette année a été particulièrement réussi et ceci grâce à l’implication importante de la commission communale nouvellement créée. L’abondance des fleurs produites dans notre serre a permis ce résultat. Il est vrai aussi que la météo favorable de l’été a aidé à un épanouissement exubérant des zinias, cosmos et autres cléomes.

Voici le palmarès de l’édition 2009. (Seules les personnes présentes ou excusées ont été récompensées selon le souhait exprimé l’an passé)

Catégorie jardin: Mr et Mme Berger, Mr et Mme Gondard, Mme Laronze , Mr et Mme Laval, Mr Lorton, Mme Seyer. 

Catégorie mur et balcon: Mr et Mme Simonin.

Catégorie façade: Mme Delorme Josette, Mme Mastro, Mme Nevers Marie.

imgp8732.jpg

Chacun s’est vu remettre par la municipalité un bon d’achat de 16€ (pour des fleurs bien évidemment).

 

Dimanche 15 novembre: Marche des châtaignes

Classé dans : Manifestations — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 00 min

imgp0056.jpg

Si le soleil est au rendez-vous, les marcheurs auront une vue superbe de notre village en montant sur le Vernay.

C’est ce dimanche 15 novembre qu’aura lieu la randonnée pédestre des châtaignes et du vin gris organisée par l’Office de Tourisme de Semur en Brionnais et de Marcigny. Quatre circuits de 8, 15, 21 et 27 kms seront proposés au départ de Semur. Des ravitaillements sont prévus à différents points des circuits: tous passeront par celui qui propose la dégustation de châtaignes grillées et de vin gris.

Les départs auront lieu de 8h à 10h pour les deux grands parcours, jusqu’à 12h pour le 15 km et jusqu’à 14h pour le 8 km. Les inscriptions se feront à la salle des fêtes  de Semur en Brionnais. Tarifs: 8 km et enfant jusqu’à 10 ans: 3€ ; 15km: 4€ ; 21 km: 4,5€ ; 27 km: 5€. Une autorisation parentale sera demandée pour les enfants de moins de 14 ans non accompagnés.

Des repas seront servis à partir de 8€: pommes de terre et saucisson chaud, fromage, dessert, café. Pour un meilleur service, il serait souhaitable de réserver lors de l’inscription.

 

12 novembre, 2009

Vaccination contre la grippe A: Mode d’emploi

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 12 h 24 min

MESSAGE DE LA PREFECTURE DE SAONE ET LOIRE

La campagne de vaccination débute le 12 novembre dans les 10 centres de vaccination mis en place dans la Saône et Loire. Les centres fonctionneront sous la responsabilité de l’Etat.

La vaccination sera réalisée dans le respect de l’ordre de priorité fixé par les autorités sanitaires de notre pays. Les personnes reconnues comme étant les plus prioritaires sont en train de recevoir le bon qui leur permettra d’être vaccinées. Tous les autres citoyens recevront le leur à leur domicile le moment venu.

La vaccination est recommandée, mais non obligatoire. Elle revet néanmoins un caractère altruiste. Elle permet en effet une protection individuelle et collective, notamment celle de son entourage, en particulier les enfants en très bas âge, non concernés par la vaccination.

Médecins, infirmiers et infirmières diplômés d’état assistés d’internes, d’étudiants en médecine et d’étudiants en soins infirmiers composent les équipes de vaccination.

La vaccination sera précédée d’un entretien médical.

Liste des personnes invitées à se faire vacciner par ordre de priorité:

(Sous réserve des éventuelles contre-indications des Autorisations de mise sur le marché à venir)

1)Personnels de santé de réanimation néonatale et pédiatrique:

Personnels médical, paramédical et aide-soignant des établissements de santé ainsi que des médecins et infirmiers du secteur ambulatoire exposés à des patients grippés ou en contact avec des patients porteurs de facteurs de risque.

2)Femmes enceintes (à partir du 2ème trimestre):

Entourage des nourrissons de moins de 6 mois (famille et personnes assurant la garde de ces nourrissons).

3)Professionnels chargés de l’accueil de la petite enfance (Jusqu’à 3 ans):

Nourrissons âgés de 6 à 23 mois révolus avec des facteurs de risque (atteints de pathologie chroniques sévères).

4)Sujets âgés de 2 à 64 ans avec facteurs de risque:

Autres professionnels de santé, professionnels de secours et transporteurs sanitaires.

5)Nourrissons de 6 à 23 mois révolus sans facteur de risque:

Personnel d’accueil des pharmacies.

6)Personnels des établissements médico-sociaux (ne faisant pas partie des catégories précédentes)

Plus de 65 ans avec facteurs de risque.

7)2-18 ans sans facteur de risque:

Plus de 18 ans sans facteur de risque.

10 centres de vaccination en Saône et Loire:

 Autun, Chalon sur Saône, Le Creusot, Louhans, Mâcon, Montceau les Mines, Pierre de Bresse, Tournus.

Charolles: Salle municipale- 11 rue de la Condemine. Ouvert le mercredi  de 14 à 18h, le jeudi de 8 à 12h, le samedi de 12 à 16h.

Gueugnon: Salle du rez de chaussée de la tribune nord Stade Jean Laville- avenue du Stade. Ouvert le mardi de 14 à 18h, le jeudi de 8 à 12h, le samedi de 8 à 12h.

 1 numéro unique d’information: 0811 000 671 – www. pref71.fr

La commémoration de l’Armistice a été très suivie par la population

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 10 h 06 min

p1060862.jpg

Le 91ème anniversaire de l’Armistice a été très suivi par la population Semuroise. Un défilé imposant a accompagné Louis Lorton, ancien combattant et fidèle participant à la célébration de chaque commémoration. Après le dépôt de gerbe devant le monument aux morts, la lecture du message du secrétaire d’état aux anciens combattants, une minute de silence a été respectée en hommage à tous les enfants du village qui ont fait le sacrifice de leur vie pour que notre pays ne subisse pas la domination d’un autre. La réconciliation franco-allemande ne doit pas être construite sur l’oubli ni sur le denni du passé. Et à ce titre, nous devons nous réjouir de la présence de nombreux enfants de l’école qui participèrent à cette manifestation. Ils nous firent la surprise d’interpréter le chant emblématique de la Grande Guerre: La Madelon.

img61421.jpg

Les enfants de l’école présents  à la commémoration de l’Armistice.

 

1...576577578579580...610
 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant