Mairie Semur-en-Brionnais Infos

Bienvenue sur le blog de la mairie de Semur-en-Brionnais

  • Accueil
  • > Recherche : rats taupiers

9 juin, 2015

Les rats taupiers reviennent en force

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 6 h 00 min

Les jardiniers n’ont pas le moral: le rat taupier est revenu en force dans les jardins et les pelouses. Caramel, le chat roux du Vignal, est pourtant très bon chasseur. Il n’est pas un jour sans qu’il ne rapporte un de ces satanés rongeurs à ses maitres. Ceux-ci seront donc exemptés de la taxe sur les chats errants!

IMG_2327_1Voici un rat taupier capturé par Caramel. Il lui faudra encore beaucoup chasser pour diminuer de façon sensible la population de ces rongeurs peu appréciés des jardiniers.

1 avril, 2015

Une taxe sur les chats errants

Classé dans : Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 6 h 01 min

imagesGQA9U5AI_1

Suite à des plaintes de plusieurs jardiniers de la commune, il est envisagé de créer une taxe sur les chats errants. Ceux-ci en effet raffolent de la terre meuble pour y faire leurs besoins. Les semis en subissent les conséquences. Le produit de cette taxe sera entièrement reversé aux jardiniers qui ont subi des préjudices. Néanmoins, si les propriétaires de ces chats apportent la preuve que leur animal favori a détruit au moins 365 mulots(soit 1 par jour tout au long de l’année) ou 10 rats taupiers (la tête de ces nuisibles peut être présentée), ils seront exonérés de cette taxe.

23 février, 2012

Assemblée générale de l’association Bouthier de Rochefort

Classé dans : Vie associative — mairiesemurenbrionnais @ 7 h 56 min

Assemblée générale de l'association Bouthier de Rochefort dans Vie associative img94771

Pascal Perrat est le président de l’association Bouthier de Rochefort dont le but est de proposer à tous les habitants du canton, différents matériels: du matériel agricole (cultipaker, appointeur de piquets, enfonce pieux,…), du matériel destiné aux collectivités (balayeuse, lame niveleuse, dameuse…) et aussi du matériel destiné aux associations et au particuliers (remorque frigorifique, bétonnière, fendeur thermique). Chaque commune a 2 délégués membres de l’association, le matériel est réparti sur tout le territoire cantonal, les locations sont gérées par des bénévoles.

Le bilan financier fait apparaître que les 2 remorques frigorifiques sont les plus utilisées, ainsi que le fendeur de bois thermique, la scie et son tapis, l’appointeuse de piquets et la tarrière.

Suite à la prolifération des rats taupiers qui ont causé de gros dégats aux prairies, l’association a fait l’acquisition d’une charrue soussoleuse pour 5 561,40€ TTC. L’achat d’un chapiteau a été avancé. Celui-ci était conditionné par le recrutement de 2 ou 3 personnes qui aideraient au montage de celui-ci. Ces personnes seraient rémunérées. A ce jour, il n’y a pas eu de candidature. Une réunion sera organisée prochainement avec les responsables des comités des fêtes qui se sont montrés intéressés par ce projet pour voir s’il peut aboutir.

7 septembre, 2011

Le stade municipal prêt pour la reprise

Classé dans : Vie associative,Vie communale — mairiesemurenbrionnais @ 5 h 40 min

Les footballeurs vont à leur tour effectuer leur rentrée. Les séances d’entrainement ont repris. Les matchs officiels débuteront bientôt. La fusion du club Semurois avec celui de Marcigny a donné naissance au BFC. Le nouveau club a besoin des 2 stades pour la programmation des différents matchs, des seniors et des jeunes. Le stade de Semur sera donc très souvent sollicité encore cette année. Il avait subi une sérieuse remise en état, il y a 3 ans à l’occasion du tournoi des Plus beaux Villages. Depuis, la Commune a fait l’acquisition d’un nouveau tracteur tondeuse, ce qui n’était pas un luxe. Ce printemps, le terrain a subi les assauts des taupes et surtout des fameux rats taupiers qui ont causé d’importants dégâts. Une équipe de bénévoles a procédé à la mise en place d’appâts empoisonnés dans chaque trou de ce rongeur maudit puis à l’épandage d’un mélange de terre et de sable avant de semer du gazon là où la pelouse a disparu. Un éclairage du grand stade est envisagé. Celui-ci sera mis en place par des bénévoles et sera fait à moindre frais grâce à l’utilisation de matériel de récupération. (FB)

2 mars, 2011

Connaissez-vous le rat taupier?

Classé dans : Nature — mairiesemurenbrionnais @ 6 h 52 min

rat20taupier1.jpg

Campagnol terrestre aussi appelé Rat taupier

Les jardiniers se désolent cet hiver de voir leur jardin envahi par les rongeurs. Les carottes, les poireaux, les plants de salade sont dévorés par les mulots, les campagnols. Leur présence est confirmée par des petits trous dans le sol qui débouchent sur des galeries. Il est un autre rongeur qui est apparu ces dernières années dans notre région et dont les dégats aux prairies et aux cultures est beaucoup plus impressionnant: le rat taupier. Son corps est ramassé, plutôt rond. Les oreilles sont fines, la queue relativement courte et le museau arrondi. Il pèse entre 100 et 300 g et mesure entre 15 et 25 cm de long. Son pelage est brun roux ou brun clair. Il possède 4 doigts et 5 orteils. Autrefois très commun dans toute l’Europe jusqu’en Sibérie, on le rencontre maintenant surtout dans l’est de la France notamment dans les massifs montagneux, Alpes, Jura, Massif Central jusqu’à 2000m d’altitude.

Le rat taupier vit sous terre dans les prairies, mais aussi dans les jardins. Avec ses griffes et à l’aide de ses incisives, il creuse des galeries dans le sol, repoussant la terre derrière lui avec les pattes, puis avec la tête, formant des monticules évoquant les taupinières. Comme tous les rongeurs, il peut véhiculer de nombreuses maladies parasitaires susceptibles de toucher l’homme (echinococose), virales (rage) ou bactériennes (listériose, peste).

Le rat taupier vit en couple. Sa durée de vie est d’environ 2 ans. Une femelle peut avoir jusqu’à 6 portées de 4 à 5 petits par an. Les jeunes sont émancipés vers 4 semaines et atteignent leur maturité sexuelle vers 2 mois( ce qui explique sa prolifération quand il n’a pas de prédateur sur son territoire).

Ses prédateurs naturels sont la belette, le putois, le renard ainsi que les rapaces (buses, chouettes) et les hérons.

Il existe des méthodes écologiques pour éloigner les rats taupiers et autres rongeurs de son jardin en utilisant des répulsifs naturels disposés dans les galeries: des tourteaux de ricin, du purin de sureau, des copeaux de tuya, de l’ail, des déchets de poisson. On peut aussi enterrer à moitié des bouteilles plastique coupées en deux, le vent produit un sifflement qui les dérangent. (source Wikipédia)

img94901.jpg

Résultat de l’invasion des rats taupiers: cette prairie aux abords de la Maison de Retraite est entièrement ravagée.

 

 

daryl2 |
BIENVENU DANS LE BLOG DE RIBAE |
brezhoneger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CETTE ANNEE LA ...
| Noemie's blog
| Blog intéressant